TROISIÈME RÉPUBLIQUE
4 septembre 1870 - 10 juillet 1940

Le gouvernement
de défense nationale
du 4 septembre 1870 au 16 février 1871

 

Léon Gambetta (1838-1882)
Né en 1838,   avocat il se fait remarquer en 1868 en prononçant un réquisitoire contre le régime impérial. Candidat aux élections de 1869,   auteur du programme de Belleville,   il siège au corps législatif avec la majorité républicaine et prend position contre la guerre de 1870

Histoire de France contemporaine 1871 - 1913 - Larousse

 

Le 2 septembre 1870,   Napoléon 3 enfermé dans Sedan capitule. Dans les rangs français on comptera 3 000 tués,   14 000 blessés et 83 000 prisonniers. Lorsque la nouvelle du désastre de Sedan arrive à Paris,   la foule réclame la déchéance de Napoléon 3. Thiers propose la création d'un gouvernement de défense nationale. A l' hôtel de ville les révolutionnaires se sont installés (Blanqui,   Delescluze) en vue de former un gouvernement insurrectionnel. Cependant Jules Favre et Léon Gambetta  font plébisciter un gouvernement composé des députés de la Seine Arago,   Favre,   Crémieux,   Garnier-Pagès,   Gambetta,   Ferry,   Glais-Bizoin,   Pelletan,   Picard,   Jules Simon,   Rochefort ,   le Général Trochu gouverneur militaire de Paris présidera le gouvernement. La république est proclamée dans la salle du trône aux Tuileries le 4 septembre 1870. L'impératrice se réfugie en Angleterre.

Gambetta tente de réorganiser la résistance. Thiers entreprend une tournée européenne: Londres le 12 septembre,   Vienne le 24,   Saint-Pétersbourg le 27, Italie le 12 octobre. La date des nouvelles élections est fixée au 25 septembre. Le 19 Paris est assiégé,   les Prussiens établissent leur quartier général à Versailles.

Delescluze appelle à instaurer à Paris une commune révolutionnaire sur le modèle de 1792,   à Lyon Bakounine déclenche une insurrection qui fait long feu. Le 31 octobre Blanqui,   Flourens et les gardes nationaux de Belleville envahissent l' hôtel de ville déclarent la déchéance du gouvernement. Dans la nuit Ferry et Trochu font encercler les insurgés qui se soumettent en échange d'un sauf conduit. Rochefort quitte le gouvernement.

Les élections sont repoussées au 16 octobre. Gambetta accompagné de son énergique lieutenant Eugène Spuller, quitte Paris en ballon pour Tours afin d'y rencontrer la délégation du gouvernement et d'organiser une armée. Le 27 octobre Bazaine assiégé dans Metz,   capitule. 173 000 soldats sont fait prisonniers,   Gambetta l'accuse de trahison,   il appelle à la guerre à outrance. Le gouvernement appelle à la levée en masse,   Gambetta organise l'armée de la Loire qui reprend Orléans le 9 novembre mais est battue à Beaune la Rolande le 28,   elle se replie sur Vendôme elle est battue ensuite à plusieurs reprises,   les Prussiens reprennent Orléans la délégation du gouvernement quitte Tour pour Bordeaux le 5 décembre. Des volontaires commandés par Garibaldi libèrent Dijon. Un tentative de sortie des troupes parisiennes commandées par Trochu en direction de Champigny échoue le 30 novembre. Malgré un changement de commandement et diverses réorganisations l'armée improvisée de la Loire subit échec sur échec. Le 17 décembre les Prussiens commencent le bombardement de Paris.


1871

Président de l'assemblée nationale
Jules Grévy

(Gauche Républicaine)

du 16 février 1871 au 2 avril 1873

r

Précédent

Suivant

Le siège de Paris commence à peser,   le pain est rationné. Une nouvelle tentative pour forcer le blocus échoue et fait 5 000 morts. Le 22 janvier une nouvelle insurrection aux cris de "Vive la commune,   Guerre à outrance" cette fois la troupe tire sur les insurgés 5 morts.

Le 28 janvier Paris capitule. Des manifestations ont lieu dans Paris. Gambetta demande la continuation de la guerre mais le gouvernement y est opposé,  Gambetta démissionne. Une armistice est signée pour 21 jours le temps d'organiser des élections. Paris est autorisé d'avoir une garnison de 40 000 hommes, la ville de Paris devra verser une indemnité de 200 millions. L'armée Prussienne occupe les forts autour de Paris

Belfort qui est commandée par le Colonel Denfert-Rochereau est assiégée par le maréchal prussien Moltke et 40 000 hommes depuis le 3 novembre 1870 résiste jusqu'à ce que le gouvernement de défense nationale  lui demande de capituler le 18 février 1871. En récompense du comportement héroïque de la ville le territoire de Belfort deviendra un département français

Profitant de la dynamique crée par sa victoire sur la France, l' Empire Allemand ( 2ème Reich) est proclamé à Versailles dans la galerie des glaces  le 18 janvier 1871. Mais l'empire allemand est en fait une fédération regroupant 25 états, 3 villes libres et 22 royaumes,   grands-duchés et principautés.

Les Élections Législatives ont lieu le 8 février l'assemblée compte 400 monarchistes ( dont la moitié d'Orléanistes) 150 républicains (dont 40 radicaux) 80 libéraux et 20 bonapartistes. Thiers,   Gambetta,   Trochu ,   Garibaldi sont élus les communalistes obtiennent 6 élus dans Paris Delescluze,   Garibaldi,   Pyat,   Malon,   Tolain et Gambon. Blanqui et Cluseret sont battus. Sont également élus dans Paris Louis Blanc,   Hugo,   Schoelcher,   Rochefort,   Clemenceau,   Gambetta,   Floquet,   Lockroy,   Brisson et Alphonse Peyrat. L'assemblée se réunit à BordeauxGaribaldi (voir ci dessous) est accueilli par les huées des députés monarchistes il démissionne et Victor Hugo qui avait pris sa défense démissionne également.

Jules Grévy est élu président de l'assemblée nationale le 16 février et Thiers le 17 est élu chef du pouvoir exécutif provisoire de la république Française en attendant  qu'il soit statué sur les institutions de la France.

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS

 
AU VATICAN
Pape Pie 9 ( 1846 - 1878 ),
GRANDE-BRETAGNE
Souverain Victoria (1837 - 1901)
Premier Ministre William Ewart Gladstone (1868 - 1874), Benjamin Disraeli (1874 - 1880)
ESPAGNE
Souverain Isabelle 2 ( 1833 - 1870 ), Amédée 1er ( 1870 - 1873)
PORTUGAL
Souverain   Louis 1er le Populaire ( 1861 - 1889 )
ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Président Ulysses Simpson Grant (1869 - 1877)
EMPIRE  ALLEMAND
(2ème Reich)
Souverain Guillaume 1er (1861 - 1888)
Chancelier
AUTRICHE
Souverain François Joseph 1er (1848 - 1916 règne exceptionnel de 68 ans )
RUSSIE
Souverain - Tsar Alexandre 2 ( 1855 - 1881 )

 

 

Naissance de la
3ème République

Retour à la page d'accueil

Liste des documents

Répertoire alphabétique

Retour au tableau synthétique Gouvernement Thiers

 

Informations sur la fiche
Numéro 111/142
Numéro - 3ème République 2/19
Dernière révision 30/03/2016