TROISIÈME RÉPUBLIQUE
4 septembre 1870 - 10 juillet 1940

 

 

Présidence de Paul Deschanel
du  17 janvier 1920 au 21 septembre 1920

 

Deschanel_3.jpg (24653 octets)

Paul Deschanel (1855 - 1922)

Fils d'Emile Deschanel professeur à Paris homme de la révolution de 1848, Paul est né en exil à Bruxelles. Il fut un brillant élève de Condorcet, après ses licences de lettre et de droit il entre dans la vie active en 1876 comme secrétaire de Marcère, ministre de l'intérieur puis de Jules Simon président du conseil en 1876 et 77 ( Présidence de Mac-Mahon). Il est élu à la chambre en 1885 . ménageant la droite comme la gauche, c'est un député mondain qui soigne son éloquence. Il est élu président de la Chambre en 1898. Lorsque l'heure de l'élection à la présidence se présente,   il est opposé à Clemenceau qui s'était fait tant d'ennemis. A peine élu, il estime qu'il n'est pas digne du peuple qui l' acclame. Il va se déplacer beaucoup en province où il ajoutera aux fastes des réceptions. Il devient dépressif, agressif, agité, il en veut à tout le monde. Dans la nuit du 22 au 23 mai 1920 , un chemineau le trouve marchant sur la voie ferrée pieds nus en pyjama Il est tombé par la fenêtre de son compartiment. Malade il démissionnera le 20 septembre. Il sera interné en hôpital psychiatrique à sa demande, reviendra au Sénat en 1921 . Il rechutera et mourra d'une pleurésie

Histoire des Présidents - EDL

 

Président de l'assemblée nationale
Raoul Peret
(Gauche Républicaine Démocratique )

du  12 février 1920 au 31  mai 1924

Précédent

Suivant

 


LE GOUVERNEMENT MILLERAND  
du   19 janvier 1920 au 21 septembre 1920

Alexandre Millerand  (1859 - 1943)


Fils d'un petit commerçant parisien, il devient avocat et s'illustre dans la défense des mineurs de Decazeville. Après avoir collaborer à différents journaux , il se lance dans la politique en 1884 il est conseiller municipal à Paris puis député (1885) ; Il fait parti à ce moment du groupe radical de Clemenceau et le quitte en 91 pour rejoindre le groupe embryonnaire des socialistes. Le 23 juin 1899 il accepte le portefeuille du commerce dans le gouvernement Waldeck-Rousseau très critiqué par les révolutionnaires. La fédération de la Seine l'exclut en 1904. Lorsque la guerre éclate il est au premier rang des patriotes. Défenseur déterminé du traité de Versailles, il en imposera l'application sans concession.

Millerant_3.jpg (43008 octets)

Gouvernement

Affaires étrangères Alexandre Millerand Avocat Radical socialiste
Instruction publique , cultes André Honnorat Journaliste Haut fonctionnaire Gauche républicaine
Justice Gustave Lhopiteau Avocat Avoué
Intérieur Théodore Steeg Professeur Républicain radical -socialiste
Finances Frédéric François-Marsal Banquier
Guerre André Joseph Lefèvre Ingénieur des mines Républicain socialiste
Commerce Auguste Isaac Industriel Entente républicaine
Marine Adolphe Landry Professeur Action républicaine et sociale
Travaux publics et Transports Yves Le Troquer Avocat Socialiste
Agriculture Joseph Honoré Ricard Ingénieur agronome
Colonies Albert Sarraut Journaliste Artiste peintre Radical socialiste
Travail Paul Jourdain Industriel(filatures) Républicain de gauche
Régions libérées Emile Ogier Préfet
Enseignement technique Pierre Coupat Ouvrier syndicaliste Socialiste
Hygiène assistance et prévoyance Jules-Louis Breton Chimiste Républicain socialiste

Histoire de France contemporaine - 18971 - 1913 -  Larousse


Le 17 février 1920 début du procès Caillaux. Il sera condamné le 25 mars à 3 ans de prison pour "imprudence ayant servi les intérêts de l'ennemi" (couvert par la prison préventive)

Le congrès socialiste du 25 au 29 février rompt avec la 2ème internationale sans pour autant adhérer à l' internationale communiste. La SFIO compte 133 327 adhérents contre 35 793 un an auparavant

Les mineurs du Pas de Calais se mettent en grève le 7 mars bientôt rejoints par ceux du Nord . Elle ne cessera que fin mai

Le 1er mai nouvelle grève des cheminots décidée par leur congrès au cours duquel la tendance révolutionnaire l'a emporté sur les réformistes. La CGT tente d'élargir. Le gouvernement lance une vaste opération de police contre les syndicalistes favorables à une adhésion à l'internationale communiste. Monmousseau, Loriot, Monatte et Souvarine sont emprisonnés. En effet les bolcheviks en Russie qui ont fait leur révolution pendant la guerre était confrontés à une situation difficile. Ils étaient confrontés aux troupes fidèles au tsar (ou à kérenski)  et aux Allemands en guerre avec la Russie. Ils signèrent une paix séparée avec l'Allemagne permettant à celle-ci de reporter ses troupes sur le front occidental. En France, le Bolchevik à cette époque et donc le communiste russe est considéré comme un traître et un ennemi. Le 11 le gouvernement fait ouvrir une information contre la CGT aux fins de dissolution. Le 21 mai la CGT donne l'ordre aux cheminots de reprendre le travail . L'échec de la grève provoque une fonte des effectifs. Des milliers de cheminots sont révoqués.

Le 21 juin les socialistes délèguent Marcel Cachin le directeur de "l'Humanité"et Louis-Oscar Frossard secrétaire général de la SFIO en Russie soviétique pour une prise de contact avec les Bolcheviks et mènent une enquête pour une éventuelle adhésion à l'Internationale Communiste. Le 19 juillet le Komintern ( nom russe de l'internationale communiste) fixe aux partis socialistes qui veulent entrer dans l'internationale communiste 21 conditions d'adhésion. Notamment:
- l'obligation de constituer un "appareil d'organisation illégal" clandestin pour préparer la prise du pouvoir
- l'organisation du parti sur la base du centralisme démocratique (qui entraîne la soumission des sections nationales à Moscou).
l'humanité publiera les 21 conditions le 8 octobre 1920. (Voir les conséquences françaises en décembre 1920)

Le 15 septembre le Président Paul Deschanel gravement malade présente sa démission le 21 elle est acceptée par le Parlement

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS

 
AU VATICAN
Pape Benoit 15 (1922 - 1939)
GRANDE-BRETAGNE
Souverain George 5 (1910 - 1936)
Premier Ministre David Lloyd George (1916 - 1922)
ESPAGNE
Souverain Alphonse 13 (1886 - 1931)
PORTUGAL
Président  Antonio José de Almeida (1919 - 1923 )
ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Président Thomas Woodrow Wilson (1913 - 1920),
ALLEMAGNE
Président Friedrich Ebert(1919 - 1925)
Chancellier Hermann Müller (1920), Konstantin Fehrenbach (1920)
AUTRICHE
Président Michael Hainisch (1920 - 1928)
Chancellier Johannes Schober (1920 - 1922)
RUSSIE
Présidents du conseil des ministres: Lénine (1917 - 1922),

 

La présidence de Raymond Poincaré

Retour à la page d'accueil

Liste des documents

Répertoire alphabétique

Retour au tableau synthétique La présidence de Alexandre Millerand

 

Informations sur la fiche
Numéro 123/142
Numéro - 3 ème République 14/19
Dernière révision 26/03/2016