TROISIÈME RÉPUBLIQUE
4 septembre 1870 - 10 juillet 1940

 

 

Deuxième présidence de Jules Grévy
du 1er février 1886 au 2 décembre 1887

 

Grevy_4_2.jpg (131396 octets)

Jules Grévy
En 1848 , Jules Grévy (1807 - 1891) avait été l'un des adversaires les plus résolus de l'établissement d'un président de la République élu au suffrage universel.  Au lendemain du coup d'état du 2 décembre 1851, il est arrêté, mais bientôt mis en liberté abandonnant la politique pour se consacrer au Barreau. L'Empire libéral le ramène à la politique. En 1869 il est élu et siège avec l'opposition républicaine, cependant en 1870 il ne participe pas à l'établissement de la République , c'est probablement la raison de son élection par une chambre à majorité royaliste

Histoire de France contemporaine 1871 - 1913 - Larousse

 

Président de l'Assemblée Nationale du 10 novembre 1885 au 3 avril 1888:
Charles Floquet  (Gauche Radicale)

 

 

1 - LE GOUVERNEMENT FREYCINET
 
du 4 février 1886 au 3 décembre 1886
 

 

Louis Charles de Saulces de Freycinet ( 1828 - 1923)


Polytechnicien et Ingénieur des Mines commence sa carrière dans la compagnie des Chemins de Fer du Midi. Il est hostile au régime de Napoléon 3 il n'est pas non plus un grand fanatique de la république cependant en 1870 il propose ses services à Gambetta pour le gouvernement de défense national. Il sera délégué personnel du ministre au département de la guerre. Après l'armistice il se retire en même temps que Gambetta il ne reviendra à la politique qu'en 1876 où il est élu au Sénat. Membre de la gauche républicaine, il acquière rapidement une influence considérable. En 1877 il devient ministre des travaux publics dans le gouvernement

Freycinet_2.jpg (56108 octets)

Gouvernement

Affaires étrangères Charles Louis de Freycinet Ingénieur: Polytechnique, mines
Instruction publique  et beaux arts René Goblet Journaliste. Union républicaine
Justice Charles Demôle Avocat
lntérieur Ferdinand Sarrien Avocat Radical modéré
Finances Marie-François Sadi Carnot Polytechnicien, Ingénieur des Ponts, Haut fonctionnaire
Commerce et Industrie Edouard Locroy Communard- Radical socialiste- Journaliste
Guerre Georges Boulanger Général
Marine et colonies Hyacinthe Aube Amiral
Travaux publics Charles Baïhaut, le 4/11/86 Edouard Millaud Ingénieur des mines (Baïhaut) Avocat général (Millaud)
Agriculture Jules Develle Avocat
Poste et Télégraphes Félix Granet Haut fonctionnaire
Histoire de la France contemporaine 1871 - 1913  Larousse

1886

Dans son discours programme, il s'inquiète de l'immixtion de l'église dans les campagnes électorales . Quand à la politique coloniale, il ne veut plus de ces expéditions lointaines dont le bénéfice est plus que douteux;

Freycinet fait signer au président un décret graciant Louise Michel , le prince Kropotkine et quelques autres.

Le 4 avril 1886 Locroy ministre du commerce présente à la chambre la loi qui autorise une exposition universelle pour le centenaire de la révolution française. Elle aura lieu à Paris du 5 mai  au 8 novembre 1889. Le 12 juin le projet de Monsieur Eiffel, construire d'une tour de 300 mètres de haut est adopté

Une grève à Decazeville a été provoquée fin 85 par des rumeurs de baisse des salaires. Elle franchit le cap des 100 jours, le général Boulanger ministre de la guerre refuse de faire intervenir la troupe malgré la mort d'un ingénieur défenestré par les grévistes. La société nouvelle des houillères et fonderies de l'Aveyron est présidée par Léon Say. Il obtient la reprise du travail en échange d'une faible augmentation des salaires

Canal de Panama: (suite de 1882) -
(voir le document)
De Lesseps qui avait demandé la permission d'émettre un emprunt à lots sans succès émet le 7 septembre 1886 pour 206 millions de francs d'obligations à 3% d'autres émissions suivront pour 114 millions de francs en juillet 1887 , 35 millions en mars 1888 (suite en 1888)

La popularité du général Boulanger est en pleine ascension. Ses discours montrant le soldat qui partage sa soupe avec un gréviste, des mesures pour "améliorer " la vie du soldat , dépôt de loi sur la diminution du service militaire, sur l'espionnage etc... le rendaient très populaire. Au défilé du 14 juillet paradant sur un magnifique cheval il souleva l'enthousiasme de la foule Le 14 novembre il prononce un discours à la fête des sociétés de gymnastique, il est flanqué de Paul Déroulède qui devient son principal soutien. Déroulède est le chantre du patriotisme (quelques vers du fameux "clairon" paru en 1872)
            

l'air est pur, la route est large,
le clairon sonne la charge
les zouaves s'en vont chantant
Là-haut sur la colline
dans la forêt qui domine
le Prussien les attend

 

L'antisémitisme monte. Un publiciste catholique Édouard Drumont publie "la France juive"  dans lequel il oppose à l'Aryen créateur le Juif exploiteur.

En octobre 1886 se tient le congrès de la Fédération nationale des syndicats ouvriers à Lyon. Le mouvement syndical qui était contrôlé par les broussistes est maintenant aux mains du courant guesdiste. C'est le courant révolutionnaire du socialisme français qui deviendra la CGT en 1895.

1886 Paul Heroult dépose le brevet de la fabrication de l'aluminium par électrolyse. En 1887 la première usine de fabrication de l'aluminium par l'électrolyse est construite en France par la société d'électro métallurgie française de Froges

Le 3 décembre se tient la discussion du budget. L'examen du budget de l'administration des finances est particulièrement disséqué, le vote du traitement du sous-secrétaire d'Etat, Paul Peytral, est voté avec une si faible majorité (24 voix) que vexé il démissionna, il est suivi par les autres sous-secrétaires des autres départements ministériels. Puis ce seront les dépenses des sous-préfectures qui seront refusées par 262 voix contre 249. Freycinet démissionne.

 

 


2 - LE GOUVERNEMENT GOBLET
 
du 11 décembre 1886 au  17 mai 1887
 

 

René Goblet (1828 - 1905)


Journaliste et avocat né à Amiens, il commence sa carrière politique en 1871 dans le sillage de Gambetta. Progressivement il glisse plus à gauche. Radical dans les années 1880, il deviendra radical-Socialiste en 1890. Après avoir été ministre de l'intérieur en 1882, il passe à l'instruction publique en 1885-86 et devient président du conseil (ou premier ministre) en 1887.

Goblet_2.jpg (53057 octets)

Gouvernement

Affaires étrangères Emile Flourens Haut fonctionnaire
Instruction publique Marcelin Berthelot Haut fonctionnaire Diplomate
Justice Ferdinand Sarrien Avocat Radical modéré
lntérieur et cultes René Goblet Journaliste. Union républicaine
Finances Albert Dauphin Préfet
Guerre Georges Boulanger Général
Commerce et Industrie Edouard Locroy Communard- Radical socialiste- Journaliste
Marine et colonies Hyacinthe Aube Amiral
Travaux publics Edouard Millaud Avocat général
Agriculture Jules Develle Avocat Union républicaine
Poste et Télégraphes Félix Granet Haut fonctionnaire
Histoire de la France contemporaine 1871 - 1913  Larousse

 

Dans son discours programme, il s'inquiète de l'immixtion de l'église dans la campagne électorale

Lucien Gaulard , Ingénieur français, installe à Tours une centrale électrique dans laquelle une machine à vapeur entraîne deux alternateurs. Une ligne souterraine alimente deux générateurs secondaires (transformateurs). L'électrification de la France vient de commencer. Lucien Gaulard est l'inventeur du transformateur électrique. Dans les mois qui suivent le grand inventeur Tesla qui a conçu les alternateurs triphasés est recruté par Westinghouse qui achète les brevets du transformateur de Gaulard et se lance dans la réalisation de réseaux de distribution en courant alternatif concurrençant Edison qui préconise le courant continu. L'alternatif va l'emporter. (voir le site d'histoire de l'électricité: http://infoindustrielle.free.fr/Histoire/liste_des_fiches)


1887

Bismarck accuse devant le Reichstag le Général Boulanger de préparer la guerre.

Le 8 janvier 1887 début des travaux de construction de la tour Eiffel. Le 14 février le journal "le temps" publie une protestation des artistes contre la tour Eiffel parmi les signataires : Gounod, Charles Garnier, Lecomte de Lisle ..

Un incident à la frontière franco-allemande  va jeter de l'huile sur le feu . Le 20 avril 1887, le commissaire de police français de Pagny sur Moselle Schnaebelé est invité par son homologue allemand Gautsch à venir déterminer l'emplacement d'un poteau. Il s'y rend mais à peine a-t-il franchi la frontière que deux agents se précipitent sur lui précisant qu'ils agissaient sur décision judiciaire. Il se débarrasse de ses agresseurs mais ceux-ci le rattrapent en territoire français et l'emprisonnent. Accusé d'espionnage, il aura fallu l'intervention de Grévy pour obtenir sa libération.

L'Anti-germanisme se développe. Sous la pression de la rue Les Concerts Lamoureux doivent interrompre les représentation de Lohengrin de Richard Wagner. L'anti wagnérisme devient un des chevaux de bataille du général Boulanger. Lorsque cette œuvre sera montée au palais Garnier (Opéra de Paris) en 1891 il y aura une manifestation se terminant par mille arrestations et un quinzaine d'inculpations.

8 et 15 mai 1887 élections municipales à Paris. Le nouveau conseil municipal comprend 11 socialistes, 45 communalistes, 13 républicains et 11 conservateurs. Les conservateurs ont gagné 14 000 voix, les socialistes 17 000 et les républicains en perdent 25 000.

Le 25 mai 1887 un très grave incendie se déclare à l'Opéra-Comique. 87 personnes y perdront la vie

Le 7 mai, Goblet avait annoncé qu'il allait falloir augmenter les impôts. Le 17 mai la chambre s'oppose à l'augmentation. Le cabinet démissionne . En fait la chute de Goblet avait été préparée par Ferry et Rouvier en vue d'éliminer Boulanger du gouvernement.

 


3 - LE GOUVERNEMENT ROUVIER
 
du 30 mai 1887 au  4 décembre 1887
 

 

Maurice Rouvier (1842 - 1911)


Il fut ministre du commerce dans le gouvernement Gambetta (1881) et dans le gouvernement Jules Ferry (1884). Dans la situation tendue, où les antagonismes sont exacerbés par la personnalité du général Boulanger et l'expansion coloniale ( Jules Ferry ?)   Freycinet, Duclerc et Floquet tentèrent de former un gouvernement sans y parvenir. Il fallait donc trouver quelqu'un prêt à constituer un gouvernement de conciliation qui ne serait pas la cible ni de la droite ni de la gauche. Rouvier fut d'accord pour tenter l'aventure. Libéral, proche des milieux d'affaires il fait parti des républicains opportunistes.

Rouvier_2.jpg (59353 octets)

Gouvernement

Affaires étrangères Emile Flourens Haut fonctionnaire Républicains progressistes
Instruction publique cultes et beaux arts Eugène Spuller Avocat Union républicaine
Justice Charles Mazeau Avocat Gauche républicaine
lntérieur et cultes Armand Fallières Maire de Nérac Union démocratique
Finances Maurice Rouvier Avocat, Banquier, Journaliste Union républicaine
Guerre Théophile Ferron Général
Commerce et Industrie Lucien Dautresme Ingénieur marine Républicain progressiste
Marine et colonies Edouard Barbey maire de Mazamet
Travaux publics Sévériano de Hérédia Planteur de canne à sucre, Gauche radicale
Agriculture François Barbé Polytechnicien Gauche radicale
Histoire de la France contemporaine 1871 - 1913  Larousse

L'agitation boulangiste se poursuit, un journal à même prôné une dictature du général. Celui-ci aurait même écrit une lettre , elle n'a jamais été envoyée , au Tsar pour effectuer une alliance contre l'Allemagne. Un de ses amis le présentait comme le meilleur metteur en scène du monde parvenant à présenter le geste le plus anodin comme un évènement extraordinaire. Paul Déroulède un de ses plus chaleureux partisans déclarait que le "Russe" avait une profonde antipathie pour " l' Allemand" et qu'en conséquent un rapprochement avec la Russie serait un atout important en vue d'une revanche.

Le 21 février 1887, 15 députés d'Alsace Lorraine élus au Reichstag sont tous protestataires, il sont accusés d'avoir adhéré à la ligue des patriotes, société française interdite en Allemagne. Un procès a lieu à Leipzig, 4 sont acquittés les autres condamnés à de la forteresse, de un à deux ans, sans qu'on puisse leur reprocher beaucoup d'autres faits. La ligue des patriotes organise une réunion publique au cours de laquelle le général Boulanger prend la parole il est acclamé.

Le gouvernement juge opportun d'éloigner le général , il est nommé à Clermont Ferrand. Le 8 juillet, à la gare de Lyon, une foule tumultueuse est là pour son départ, certains se couchant sur les voies. Le général quitte Paris sur la locomotive

Lors de la revue du 14 juillet qui se tient à Longchamp des manifestations boulangistes ont lieu, le président de la République, le général Ferron, Jules Ferry sont sifflés

L'affaire commence par un article du journal "le XIXème siècle"  intitulé " Trafic des décorations au ministère de la guerre". Le 7 octobre on apprend que le général Caffarel, que le général Boulanger avait fait venir auprès de lui pour le seconder, est mis à la retraite d'office, rayé des cadres et destitué de son grade de Commandeur de la Légion d'Honneur. De même,   la propriétaire d'une agence qui s'était spécialisée dans ce genre de commerce était mise en prison ainsi que plusieurs complices. L' un d'eux un général sénateur prend la fuite, un autre se suicide. L'enquête se poursuit, et on découvre que le gendre du président de la République, Daniel Wilson, est compromis. Le président après quelques temps, bien qu'il ne soit pas impliqué dans l'affaire,  démissionne. Le 28 mars 1888 Wilson sera acquitté par la cours d'appel de Paris

Le 10 décembre Jules Ferry est victime d'une tentative d'assassinat. Il est atteint de deux balles dans la poitrine tirées par un nommé Aubertin

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS

 
AU VATICAN
Pape Pie 9 ( 1846 - 1878 ), Léon 13 (1878 - 1903)
GRANDE-BRETAGNE
Souverain Victoria (1837 - 1901)
Premier Ministre W.E. Gladstone ( 1886 - 1894)
ESPAGNE
Souverain Alphonse 12 (1874 - 1886), Alphonse 13 (1886 - 1931)
PORTUGAL
Souverain   Louis 1er le Populaire ( 1861 - 1889 ), Charles 1er le Diplomate (1889 - 1908)
ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Président Chester Alan Arthur (1881 - 1889 )
ALLEMAGNE
Souverain Guillaume 1er (1861 - 1888)
Chancelier Bismarck (1872 - 1890)
AUTRICHE
Souverain François Joseph 1er (1848 - 1916 règne exceptionnel de 68 ans )
RUSSIE
Souverain - Tsar Alexandre 3 (1881 - 1894), Nicolas 2 (1894-1917)

 

 

La première présidence de Jules Grévy Répertoire alphabétique Liste des documents Retour à la page d'accueil Retour au tableau synthétique La présidence de Sadi-Carnot

 

Informations sur la fiche
Numéro 116/144
Numéro - 3ème République 7/19
Dernière révision 25/03/2016