PREMIERE REPUBLIQUE

du 5 mai 1789 au
2 décembre 1804

SIXIEME PERIODE

Le Consulat

( du 10 Novembre 1799 au
18 Mai 1804 )

A- Bonaparte 1er Consul
( du 10 novembre 1799  au 2 août 1802 )
( du 19 brumaire an 8 au 14 thermidor an 10 )
 

Bonaparte dans son costume de l'Institut d'Egypte
de Jean-Baptiste Isabey

 

De la révolution à la monarchie
États généraux
L'Assemblée constituante
L'Assemblée législative
La Patrie en danger
Girondins et Montagnards
Comité de salut public
Apogée et chute de Robespierre
La réaction thermidorienne
Installation du Directoire
Le Directoire connaît des problèmes
Bonaparte 1er Consul
La marche vers l'Empire
L'Empire
Louis 18
 

"Laissez flotter un moment les rênes de la République, vous verrez le despotisme militaire s'en emparer" Robespierre dans son discours testament du 8 thermidor (26 juillet 94)

Après le coup d'état du 19 brumaire an 8 (10 novembre 1799) l'exécutif provisoire est assuré par Sieyès , Ducos et Bonaparte. Un gouvernement est nommé:
 

Fouché à la police
Gaudin aux Finances,
Berthier ancien chef d'état major de Bonaparte, à la guerre (il sera remplacé par Carnot le 2 avril 1800 mais retrouvera cette fonction le 8 octobre de la même année),
Talleyrand aux relations extérieures
Forfait à la marine
Laplace  le mathématicien, à l'intérieur
Cambacérès à la justice

ces deux derniers seront remplacés quelques semaines après, Laplace   par Lucien Bonaparte et le 6 novembre 1801 par Chaptal , Cambacérès par Abrial le premier sera fait sénateur le second  devenant Consul. ( a propos de Fouché et de Talleyrand, Bonaparte disait " l'un garde ma gauche, l'autre garde ma droite, j'ouvre une grande route où tous peuvent aboutir"     

La France qui depuis 10 ans vivait des convulsions souvent dramatiques avait besoin de paix , à l'intérieur comme à l'extérieur. Les Français voulaient néanmoins conserver les acquis de la révolution. Bonaparte charge Daunou de rédiger  une constitution qui allait leur apporter tout cela. Mais d'abord ce fut Sieyès qui proposa la sienne qui comme à son habitude avait conçu  une usine à gaz, dans laquelle le premier consul avait un rôle honorifique que Bonaparte qualifiait de "cochon à l'engrais". Un mois après le coup d'état la Constitution de l'An 8 était prête. Elle instituait quatre assemblées : Le Conseil d'Etat, le Tribunat, le Corps Législatif et le Sénat.
Le Conseil d'Etat composé de 40 membres nommés et présidés par le premier Consul prépare les projets de loi.
Le Tribunat 100 membres renouvelés par cinquième tous les ans, discute les lois mais ne les votent pas.
Le Corps Législatif 300 membres renouvelés par cinquième tous les ans adoptent ou rejettent les lois après avoir pris avis du Premier Consul
Le Sénat  80 membres nommés à vie  31 nommés par Bonaparte les autres cooptés (en 1800, 141 en 1813) nomme les membres des assemblées législatives, vérifie la constitutionalité des lois et peut modifier la constitution, l'action se nommant alors "Senatus-consulte" (référence au sénat romain)
L'ensemble est coiffé par trois consuls désignés par le Sénat pour dix ans mais dont seul le premier Consul a effectivement le pouvoir Bonaparte, Cambacérès, Lebrun . A Sainte Hélène, Napoléon dira qu'il avait choisi Cambacérès et Lebrun, tout deux hommes de mérite, distingués, sages, modérés et capables mais tous deux de sensibilité différente. Cambacérès, avocat des abus , des préjugés, des anciennes constitutions, du retour des honneurs, Lebrun froid, sévère, insensible combattant tous ces objets, y cédant sans illusion et tombant naturellement dans l'idéologie.

Un plébiscite est organisé pour demander l'avis des Français sur la constitution , les résultats n'en seront promulgués que le 7 février 1800. Elle est approuvée par 3 011 007 "oui" contre 1562 "non" en fait il y eu une très forte abstention (6 millions) et le résultat des votes pour n'est  en réalité que la moitié ( on disait à Paris, qu'y a-t-il dans la constitution? il y a Bonaparte) . La constitution est néanmoins appliquée immédiatement. Dés lors Bonaparte va prendre des décisions pour calmer les tensions intérieures:
- Abrogation de la loi des otages ( les parents des émigrés responsables des actions de l'émigré)
- Suppression de l'emprunt forcé compensé par l'augmentation de la taxe foncière
- Suspension des armes dans l'Ouest et ouverture de négociations
- Suppression des peines de déportation pour les prêtres réfractaires
- Amnistie des membres du comité de l'an 2 (Barrère, Vadier...) et des royalistes proscrits après le 18 fructidor ( Carnot...)
- Révision des listes d'émigrés (proscrits) 48 000 noms seront radiés (de 100 000 elle est ramenée à 52 000)

Bonaparte réorganise l'administration de la France; La constituante avait placé partout des fonctionnaires ayant une large autonomie , d'où des abus  et des distorsions. Bonaparte centralise et hiérarchise

- Les départements ont à leur tête un Préfet et des conseillers  généraux nommés, les arrondissements  un sous-Préfet et des conseillers d' arrondissement, les communes un Maire et un conseil municipal tous sont nommés par le gouvernement ou les Préfets. Paris est pourvu d'un statut particulier à sa tête un Préfet ( Frochot nommé le 2 mars 1800) et un Préfet de police ( Dubois nommé le 8 mars). Ils dialoguent avec les Maires d'arrondissement (12) .

- Création du ministère du Trésor qui gère les dépenses, le ministère des Finances établit  le budget et gère la collecte de l'impôt. Gaudin ministre des finances et technicien réputé crée la Direction des contributions directes chargé de la perception de l'impôt. Des contrôleurs dressent la liste des contribuables et établissent le montant de l'impôt pour chacun et les percepteurs ou receveurs recueillent l'argent

- Création de la banque de France par une association de banquiers dont Perregaux et Le Coulteux, société privée, elle est chargée de réguler le marché monétaire et de pratiquer le Crédit tant pour les particuliers que pour l'Etat

- Réorganisation de la justice: Un juge de paix par canton (dresse la liste des jurés), un tribunal de première instance et un tribunal correctionnel par arrondissement, un tribunal criminel par département et 29 tribunaux d'appel et un tribunal de cassation à Paris. Les juges sont inamovibles ils sont nommés par le premier consul. Le 7 février 1801 suite aux 2 tentatives d'assassinat de Bonaparte une loi crée des tribunaux spéciaux jugeant sans jury ni appel les coupables de rassemblements séditieux, rébellions, assassinats et brigandages.

Sur le plan extérieur Bonaparte adresse à l'Autriche et à l'Angleterre des ouvertures de paix le 24 décembre 1799 qui sont rejetées.
 Bonaparte reprend le plan de Carnot contre l'Autriche qui envisagent de conquérir la Provence Melas commande l'armée autrichienne en Italie , il provoque le 5 avril 1800 la rupture des lignes françaises Masséna est rejeté dans Gênes, Suchet dans le Var.
 Le 28 avril Moreau franchit le Rhin déborde l'Autrichien Kray qui se retranche dans Ulm le 10 mai et atteint Augsbourg le 27 mai.
Du 14 au 23 mai l'armée que Bonaparte avait réunie dans les Alpes franchit le col du Grand Saint Bernard (près de 2500 m ) dans la neige et les glaces et débouche dans la plaine du Pô à la grande stupéfaction des Autrichiens.
 Bonaparte entre dans Milan le 2 juin, il rétablit la république cisalpine. Mais Masséna capitule dans Gènes le 4 juin ce qui permet à Mélas de remonter vers Plaisance Lannes et Murat sont près d'Alexandrie la rencontre des armées aura lieu le 14 juin dans la plaine de Marengo. Bataille difficile où les Français étaient en mauvaise position lorsque Desaix survient et change la physionomie du champ de bataille . Les Autrichiens sont bousculés, battent en retraite et signent le lendemain la convention d'Alessandria mais dans l'offensive Desaix trouve la mort.
 Moreau reprend l'offensive le 19 juin , le 28 il s'empare de Munich et le 15 juillet il accorde à l'Autriche l'armistice de Parsdorf.
Traité d'Ajanjuez le 21 mars 1801 avec l'Espagne qui s'engage à déclarer la guerre au Portugal qui est l'allié de l'Angleterre et cède Parme à la France . Traité de Florence le 29 mars 1801 qui met fin à la guerre contre le royaume de Naples, qui ferme ses ports aux navires anglais et livre l'ile d'Elbe à la France. Le 27 novembre l'armée autrichienne entreprend de contourner les troupes de Moreau cantonnées au nord de Munich; Le 3 décembre 1800 Moreau inflige aux Autrichiens une sévère défaite à Hohenlinden  et prend Salzbourg le 13 décembre , le 21 Moreau n'est plus qu'à 170 Km de Vienne . Une armistice est signée le 25 décembre. En Italie Brune bat les Autrichiens sur le Mincio le 26 décembre et entre dans Vérone le 3 janvier 1801. Les négociations de Lunéville s'amorcent . Le 9 février la paix de Lunéville est signée entre la France et l'Autriche qui reproduit le traité de Campo-Formio, Elle confirme la cession de la rive gauche du Rhin à la France et étend son influence sur l'Italie du Nord (Piémont, Ligurie, République Cisalpine), l'Autriche conserve seulement la Vénétie.
 La Bavière y adhère le 24 août 1801 et cède à la France une partie du Palatinat sur la rive gauche du Rhin.   L'Angleterre isolée, signe la paix d'Amiens le 25 mars 1802. Pour la première fois depuis 1792 la France est en paix. Le 30 septembre 1800 la France reconnaît la souveraineté de l'Empire Ottoman sur l'Egypte

 

Consulter le calendrier révolutionnaire Consulter le dictionnaire des personnages

 

précédentes: 1798 Informations économiques - Premier Consul suivantes: Consulat
          Le 3 février 1800 ( 24 pluviose an 8 ) création de la Banque de France. Elle pratique l'escompte et la réescompte
Un peu d'explication pour les non-spécialistes:
         - Un effet de commerce est un document papier par lequel une partie  s'engage à verser une certaine somme à une certaine date à l'autre partie le bénéficiaire. Le document peut être une lettre de change, une traite ou un chèque.
         - Si l'effet n'est pas arrivé à terme pour être payé, le bénéficiaire peut emprunter de l'argent à une banque en donnant comme garantie l'effet de commerce, c'est ce qu'on appelle l'escompte. Le prêt entraîne le paiement d'intérêts dont le taux est le taux d'escompte
         - Lorsqu'une banque manque de liquidités elle peut elle même emprunter de l'argent à une (ou la ) banque centrale en donnant comme garantie les effets de commerce escomptés. C'est la réescompte le taux d'intérêt est le taux de réescompte.

         En 1800, l'activité industrielle ne représente plus que 60% du niveau de 1789. On évalue à 1 050 000 le nombre des victimes des guerres et des répressions. Les capacités créatrices de la France sont fortement diminuées. Les activités agricoles perturbées par les mobilisations ne progressent très peu tout juste de quoi compenser la croissance démographique.
Population en 1800 en millions
Grande Bretagne Allemagne France Russie Espagne Italie Suède
16,1 24,6 27,3 37 10,5 18,1 2,3

 

 

Les Idéologues :

Groupe de discussion à l'origine on trouve le médecin PJG Cabanis, CF Volney mis au contact avec Condorcet et les Girondins par Turgot bien avant la révolution puis avec PCFrançois Daunou  ordonné prêtre en 87 et député à la convention, ALC Destutt, DJ Garat , PL Guinguené.  Leur  ambition est de fonder une science des idées. Aux lendemains de Thermidor , c'est Daunou qui fut chargé de rédiger la constitution de l'an 8. Cabanis, Destutt de Tracy, Volney, Garat entrent au Sénat, Daunou, Guinguené et JB Say entrent au Tribunat où siègent également MJ Chénier et Benjamin Constan. Le Tribunat devient un foyer d'opposition, en 1800-1801 il oblige le gouvernement à retirer 3 projets de loi et émet un avis défavorable sur 4 autres. Le 18 mars 1801 Bonaparte élimine les tribuns les plus contestataires notamment Daunou et Guinguené et un peu plus tard Say le tribunat sera ramené de 100 à 50 membres et divisé en section

Le Concordat :

Dans le concordat, résultat de négociations entre le gouvernement et le Pape, ce dernier reconnaît la République Française et accepte une église fonctionnarisée. Il renonce à réclamer les biens du clergé vendus comme biens nationaux, consent à  la démission forcée des évêques nommés avant 1790, au nouveau découpage des diocèses et se résigne à ce que la religion catholique soit seulement la religion de la grande majorité des Français. Il se résigne également au nouvel état civil, au mariage et au divorce. Il obtient la reprise d'une vie pastorale régulière en France et que la liberté de culte soit une liberté publique et non plus individuelle. Les évêques élus depuis 1790 seront déposés, le premier consul nommera les titulaires des évêchés, ramenés à 60 qui recevront du pape l'investiture canonique.

La révolution médicale :

Avec le consulat une révolution médicale s'amorce. La réorganisation des études de médecine effectuée sous le directoire privilégie maintenant l'observation clinique. La dissection des cadavres à fait faire de grands progrès en anatomie cinq noms s'imposent::
Xavier Bichat (1771-1802) à 26 ans il ouvre son propre cours d'anatomie, il s'affirme comme le fondateur de l'anatomie générale en étudiant non pas les organes mais les tissus qui les constituent il publie de nombreux ouvrages. Médecin chef de l'Hotel Dieu il est prématurément emporté par la typhoïde le 22 juillet 1802
François Broussais (1772-1838) il a ouvert la voie à la physiopathologie, autopsiant lui même de nombreux cadavres, il disait "Si vous voulez faire avancer la science, interrogez les cadavres , voyez quel est après la mort l'état des organes et vous saurez ce que l'on doit faire pendant la vie " Il deviendra professeur au val de grâce mais aura recours aux sangsues et aux saignées ce qui assombrira sérieusement les statistiques de l'hopital
Jean Nicolas Corvisart (1755-1821) Titulaire de la chaire de clinique interne à l'hopital de la charité il est choisi par Napoléon comme premier médecin. Il contribue à asseoir la médecine sur des bases scientifiques. Il vulgarise l'emploi de la méthode dite de "percussion" dans les affections de la poitrine
Théophile-Hyacinthe Laennec (1781-1826) élève de Corvisart   il invente le stéthoscope
Philippe Pinel (1745-1826) nommé en 1793 médecin chef de Bicêtre il opère une révolution dans le traitement des aliénés en les délivrant de leur chêne

Dans le domaine de la chirurgie , les guerres ont permis aux chirurgiens de se faire la main
Dominique Jean Larrey (1766-1842) chirurgien de la grande armée (60 bataille- 400 combats)
Pierre François Percy  (1754-1825) créateur du corps mobile de la chirurgie aux armées
Guillaume Dupuytren (1777-1835) nommé chirurgien en chef de l'Hotel-Dieu puis chirurgien attitré de Louis 18 et Charles 10

 

La vie continue

La rente perpétuelle de 5% cotée 11 francs le 17 brumaire remonte à 22,5 francs le 24 et 68 francs en février 1801 (après Marengo)

le 16 mai 1800 est organisé un recensement de la population française le résultat publié en 1801: 27 349 631 habitants

le 14 juillet 1800 réouverture du Louvre rénové Musée national de l'art ouvert en 93 et fermé en 96 pour réfection

le 14 juillet 1800 pose de la première pierre de la colonne de la place Vendôme

Le 31 août 1800 au large de Calcutta Surcouf s'empare du navire anglais "Kent", il a 27 ans, sa réputation est faite.

transfert des cendres de Turenne aux invalides le 22 septembre 1800

le 10 octobre 1800 la police arrête des conspirateurs qui projetaient de poignarder Bonaparte à son arrivée à l'Opéra

le 24 décembre 1800 explosion d'une machine infernale rue Saint-Nicaise au passage de la voiture de Bonaparte elle fait 4 morts et 60 blessés , Bonaparte est indemne

Le 23 septembre 1801 le système décimal des poids et mesures entre en vigueur

Le 3 novembre 1801 loi ordonnant la création de cadastres parcellaires dans 2 communes par arrondissement , création définitive le 30 juin 1802

Le 6 décembre 1801 les assemblées législatives ouvrent la discussion sur le projet de code civil

Le 5 avril 1802 arrêté créant le premier régime de retraite pour les fonctionnaires

1er septembre 1801 création de musées dans 12 villes de Province des milliers de tableaux prennent le chemin de la province

en 1801 et 1802 les récoltes sont mauvaises Lois sur la boulangerie, organisation de soupes économiques, achat massif de céréales à l'étranger , ouverture de grands travaux ( canal de l'Ourq)

1802 le dimanche est déclaré jour de repos pour les fonctionnaires

19 mai 1802 institution de la Légion d'Honneur (très contestée 36 tribuns sur 92 et 110 législateurs votent contre)

l'esclavage est rétablit en Guadeloupe et une loi le maintient là où il existe encore (Martinique, Océan Indien ) , mai 1802

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

AU VATICAN
Pape Pie 6 (1775 - 1799)
GRANDE-BRETAGNE
Souverain Georges 3 (1760 - 1820)
Premier Ministre William Pitt le jeune, (1783 - 1801), Henry Addington (1801-1804), William Pitt le jeune, (1804 - 1806)
ESPAGNE
Souverain Charles 4(1788 - 1808),
PORTUGAL
Souverain  Marie 1ère la Pieuse (1777 - 1816)
ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Président John Adams(1797 - 1801), Thomas Jefferson (1801 - 1809)
PRUSSE
Souverain Frédéric-Guillaume 3 (1797 - 1840)
AUTRICHE
Souverain François 2 ( 1792 - 1835)
RUSSIE
Souverain - Tsar Paul 1er ( 1796 - 1801), Alexandre 1er ( 1801 - 1825 )

 

 

Le directoire perd la confiance Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Bonaparte premier consul à vie

 

Informations sur la fiche
Numéro 98/144
Numéro -1ère République 11/12
Dernière révision 01/02/2010