Restauration de la Monarchie
 L
a royauté est restaurée, mais le cœur n'y est pas. Ce roi qui revient dans les "fourgons de l'étranger" la réaction est trop profonde pour ne pas susciter tensions et ressentiments

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
BOURBONS
ASCENDANTS Petit fils de LOUIS 15
Frère de Louis 16
Fils de Louis de France
et de Marie Josèphe de Saxe
NOM
Titre roi de France  
Vie 1755 - 1824 (69 ans)
Règne 1814 - 1824 (roi à 59 ans)

louis18.jpg (151546 octets)
Louis 18 dans son cabinet des Tuileries - F Gérard - Versailles
Mémoire de la France - Larousse

 
Épouse  Marie Josèphe Louise de Savoie (1753 - 1810)
mariage en 1
771
 
Descendants Sans descendance  

Voir la généalogie des Bourbons

Les Bourbons
Henri 4
Louis 13
Louis 14

 

Comte de Provence, frère de  Louis 16 il émigre en 1791 et prend le titre de Régent lorsque Louis 16 est exécuté, à la mort du second fils de Louis 16, Louis 17, il prend le titre de roi.

Un réseau d'agents travaillent à la restauration de la monarchie en France jusqu'à l'avènement de l'Empire.

Abandonné par toutes les puissances étrangères il est obligé, sous l'influence de la diplomatie napoléonienne, de changer de domicile à plusieurs reprises.

L'activité diplomatique de Louis 18 reprend avec les défaites de Napoléon.

Talleyrand qui avait prévu la défaite de Napoléon, en mauvais termes avec Louis 18 avait beaucoup tardé  à le rejoindre dans son exil à Gand. Préparant le retour du roi, il essaie cependant d'obtenir de Louis 18 avant son retour sur le trône qu'il se sépare de son conseiller Blacas d'Aulps  et une constitution plus libérale il n'obtiendra que sa première demande.

Première restauration:
Le Sénat le rappelle en 1814 il débarque à Calais et s'engage à respecter les libertés essentielles dans le cadre d'une monarchie constitutionnelle. Les Bourbons apportaient ainsi la consécration à l'œuvre révolutionnaire et impériale:   L'égalité devant la loi, les libertés individuelles, de culte, de travail, de commerce de même que le code civil, l'administration centralisée: département, préfets, juges fonctionnaires

Il entre dans Paris le 7 avril acclamé par le peuple.

Le 13 mai et 16 mai formation du gouvernement

Affaires étrangères Talleyrand
Guerre Dupont de l'Etang (Général)
Finances Louis (Joseph Dominique)
Intérieur Montesquiou
Justice Dambray Charles Henri
Marine Malouet
Maison du Roi Blacas d'Aulps
Direction générale de la police Beugnot
Direction générale des postes Ferrand Antoine
Secrétaire d'Etat Vitrolles

Le comte d'Artois frère du Roi et futur Charles 10 devient colonel général des gardes nationales de France

Louis 18 remplace le drapeau bleu blanc rouge par le drapeau blanc détesté, donne aux émigrés revenus les charges de cour avec les anciens titres et cérémonials.
 
Le 12 mai 1814 Ordonnance sur la réorganisation de l'armée 300 000 soldats sur 530 000 sont mis en congé illimité. 12 000 officiers sur 66 000 sont mis à la demi solde. Des officiers nobles sans états de service ou ayant servi dans l'armée ennemie son nommés. Épuration de l'administration, responsables remplacés par des bourgeois sans compétence, elle concernera un quart du personnel en place. Le rétablissement de l'autorité sociale de l'Église catholique. Le peuple a peur d'un retour en arrière.

Le 30 mai 1814 signature du traité de Paris, il n'est pas trop défavorable à la France qui se trouve ramenée dans ses frontières de 1792. La France n'est soumise à aucune occupation et  n'est astreinte à payer aucune indemnité de guerre. Il n'en sera pas de même après les cent jours et la signature du second traité.
 

Organisation politique:
Le 4 juin proclamation de la Charte qui a été préparée depuis le 22 mai par neuf députés, neuf sénateurs et quatre commissaires du roi. Elle conserve les principes de 1789 (Liberté, égalité devant la loi, liberté des cultes et de la presse) . Le code civile de 1804 est entériné. Le catholicisme est déclaré religion d'état. Le pouvoir exécutif se trouve dans les mains du roi. Il exerce le pouvoir législatif avec le concours des députés qui sont élus pour 5 ans renouvelable annuellement par cinquième et une chambre des pairs nommés à vie par le roi en nombre illimité. Le titre de pair est héréditaire . Le roi peut dissoudre la Chambre des députés.
Les députés sont élus par les citoyens payant un cens au moins égal à 300 francs. Sont éligibles les citoyens payant un cens de 1 000 francs, ils sont 10 000 en France.
Les chambres se constituent, les membres du corps législatif en place au début de l'année forment celle des députés. Le roi forme celle des pairs, il nomme 154 pairs dont 47 ducs de l'ancien régime, et 103 dignitaires de l'Empire ( 51 ont été écartés dont Fouché, Sieyes , l'abbé Grégoire et les membres de la famille impériale.)

       Les réactions à cette charte sont bien entendu diverses, à l'époque on ne peut parler de partis politiques mais plus tôt de factions:
Les Doctrinaires ou Constitutionnels qui acceptent la Charte et vont être associés au gouvernement de 1816 à 1820
Les Ultraroyalistes ou Ultra qui ne souhaite qu'un retour à l'ancien régime et une répression sévère notamment aux participants aux 100 jours. Ils seront majoritaires dans la future chambre c'est un peu l'acte de naissance de ce qu'on appellera l'Extrême droite
Les Libéraux ou Indépendants de gauche qui défendent les acquis de la révolution et une évolution du droit de vote


Le 18 novembre 1814 loi sur le repos dominical

Le 1er novembre ouverture du congrès de Vienne destiné à régler le sort des territoires conquis par Napoléon. Talleyrand représente la France.

Le général Dupont ministre de la guerre  est soupçonné de prévarication (corruption) et Malouet ministre de la marine est décédé en Septembre. Le 3 décembre 1814 remaniement du gouvernement:

Affaires étrangères Talleyrand
Guerre Soult
Finances Louis (Joseph Dominique)
Intérieur Montesquiou (François Xavier)
Justice Dambray Charles Henri
Marine Beugnot
Maison du Roi Blacas d'Aulps
Direction générale de la police Dandré André
Direction générale des postes Ferrand
Secrétaire d'Etat Vitrolles

Le 16 décembre un crédit de 30 millions est accordé aux Bourbons pour acquitter leurs dettes contractées pendant l'exil

1815

Le 26 février Napoléon embarque sur l'Inconstant à la tête d'une flottille emportant 1200 hommes. Il débarque au Golfe Juan le 1er mars.

LES 100 JOURS (voir la fiche Napoléon)

Le 19 mars Napoléon arrive à Fontainebleau, Louis 18 quitte Paris en direction de Lille

Le 20 mars Napoléon entre aux Tuileries et forme un gouvernement:
 

Relations extérieures Caulaincourt
Guerre Davout
Finances Gaudin
Trésor Mollien Nicolas François
Intérieur Carnot
Justice Cambacérès
Marine Decrès
Police Fouché
Secrétaire d'État Maret Hughes Bernard

 

Le 3 juillet 1815 l'armistice entre le prussien Blücher  et l'armée napoléonienne est signé. Il garantit le respect des personnes et des propriétés et accorde 3 jours aux troupes de Napoléon pour évacuer la capitale et se replier au sud de la Loire.  Fouché négocie avec Wellington

Seconde restauration:

Louis 18 revient de Belgique le 8 juillet 1815.
Les fonctionnaires en place avant les cent jours sont rétablis dans leurs fonctions. Un nouveau gouvernement est formé
 

Chef du gouvernement et Affaires étrangères Talleyrand
Guerre Gouvion Saint-Cyr
Finances Louis (Joseph Dominique)
Justice et Intérieur Pasquier Etienne Denis
Marine Jaucourt François
Police Fouché Joseph

La chambre des députés est dissoute.
Le 13 juillet la loi électorale est modifiée, les conditions censitaires sont maintenues mais l'âge minimum pour voter est abaissé de 30 à 21 ans et pour être élu de 40 à 25 ans. Le nombre des députés passe de 262 à 402.

Dans le midi de la France, au fur et à mesure que les troupes se retirent, des bandes de royalistes extrémistes font régner la terreur blanche surtout à l'égard des protestants, des milliers de personnes fuient les villes . C'est un un climat de terreur que se déroulent les élections. Elles ont lieu les 14 et 28 août sur les 400 élus 350 sont des Ultra royalistes et 50 des royalistes modérés et des défenseurs des libertés constitutionnelles. Les élections se font au suffrage censitaire le revenu des électeurs doit être de 300 francs et 1000 pour être éligible. Les électeurs étaient au nombre de 72 000 pour une population de 30 millions d'habitants. Cette chambre, chambre admirable pour Chateaubriand mais " chambre introuvable" pour Louis Philippe qui est inquiet de voir cette chambre  plus royaliste que le roi et qui est composée pour l'essentiel de gens venus de province qui n'ont jamais siégé. La surenchère ne tarde pas à apparaître

En Septembre 1815 les alliés communiquent au gouvernement français le projet d'un second traité. Le gouvernement manifeste son intention de démissionner.
 Le 19 septembre Talleyrand présente la démission du gouvernement un nouveau gouvernement est formé avec le Duc de Richelieu comme chef

Louis (Joseph Dominique) (1755 - 1837)  dit le Baron Louis fut un grand ministre des finances. Sa doctrine, pas d'opération sur les rentes, pas de banqueroute, pas de dévaluations, pas de tripotage monétaire, pas d'impression de billet
Faites moi de bonnes politiques je vous ferai de bonnes finances
L'État doit être le plus honnête homme de France
Ami de Talleyrand, personnage rogue et coléreux, vêtu comme un commis il fut maître des requêtes au conseil d'État sous le directoire, fait baron d'Empire, ministre des finances sous Louis 18 et Louis Philippe
Il prépare le budget de 1816 qui sera le premier véritable Budget public, clair et complet de notre histoire. Son ami  Talleyrand  quitte le gouvernement il le quitte également. Il reviendra plusieurs fois au ministère des finances et notamment sous Charles 10.

 

Chef du gouvernement et Affaires étrangères Richelieu (duc de) - royaliste modéré
Guerre Clarke - ancien ministre de la guerre de Napoléon
Finances Corvetto - a participé à la rédaction du code du commerce en 1807
Intérieur Vaublanc - proche des ultras
Justice Barbé-Marbois - président de la cour des comptes de Napoléon
Marine et colonies Dubouchage - ministre de la marine en 1792
Police Decazes - royaliste modéré

Le duc de Richelieu avait accompagné Louis 18 jusqu'à Lille lors de son deuxième exil, ami du tsar, celui-ci interviendra pour diminuer la punition de la France. Alors que tous ses biens ont été saisis lors de la révolution il ne garde pas rancune et se montre favorable à conserver les acquis de la révolution. Il bénéficie d'une réputation d'intégrité. Lui comme Decazes son ministre de la police n'apprécient pas les ultras

Du 20 au 27 septembre 5 084 œuvres d'Art sont retirées du Louvre de Napoléons pour être pour être "restituées".

Le 20 novembre Richelieu signe le second traité de Paris. La France doit payer une indemnité de guerre de 700 millions de francs (ce qui correspond à environ 20% du PIB) à raison de 40 millions tous les 4 mois.
Le duc dira "On mérite de porter sa tête à l'échafaud quand on est Français et qu'on a mis son nom au bas d'un pareil traité"

1816

Les 100 jours avaient coûté à la France, la Sarre, diverses places sur la frontière Nord Est, et une indemnité de guerre de 700 millions. La Restauration évita un démembrement de la France comme le réclamaient certaines puissances en 1815.
Durant l'été 1,2 millions de soldats étrangers ont déferlé sur la France. En décembre début de l'évacuation , le 15 janvier 1816 les derniers occupants quittent Paris
La reprise en main:
Le 13 janvier, une ordonnance porte le renouvellement des maires et conseils municipaux tous les 5 ans. Tous sont nommés par le roi sur proposition du Préfet
Le 29 février une ordonnance astreint les instituteurs à passer un examen et obtenir un brevet de capacité pour enseigner. Elle oblige chaque commune à organiser l'enseignement primaire et charge pour elle d'en assurer la gratuité pour les familles indigentes
Le 13 avril l'Ecole polytechnique dont les élèves avaient pris le parti de Napoléon pendant les 100 jours est dissoute et les élèves licenciés
Le 28 avril la caisse d'amortissement crée en 1799 est supprimée. La gestion des consignations et versements volontaires est confiée à une Caisse des dépôts et consignations qui sera organisée par une loi le 3 juillet 1816.
Le 8 mai 1816 abolition de la loi sur le divorce pour des raisons confessionnelles
Le 5 septembre 1816 Louis 18 dissout la chambre des députés. Toutes les nouvelles dispositions électorales sont annulées (13 juillet 1815) de nouvelles élections se tiennent les 25 septembre et 4 octobre 1816. Cette fois la majorité est inversée. Sur les 258 députés élus  les modérés sont au nombre de 136.

1818

Mai 1818 ouverture de la première caisse d'épargne à Paris
Du 27 septembre au 15 novembre se tient le congrès d'Aix la Chapelle où les alliés décident :
     - de l'évacuation complète de la France pour le 20 Novembre ,
     - l'aménagement de la dette restante 280 millions (100 millions immédiatement le reste en 9 mensualité) à compter du 1/1/1819
     - Restitution de la Martinique, Guadeloupe, Guyane
Le 20 octobre, renouvellement d'un cinquième de la chambre des députés Les ultra-royalistes n'ont aucun élu, Indépendants: 19 élus, Centre: 36
Le 29 décembre Richelieu démissionne Dessolles forme un nouveau gouvernement

Chef du gouvernement et Affaires étrangères Dessolles
Guerre Gouvion Saint-Cyr
Finances Louis Joseph Dominique
Intérieur Decazes Eli
Justice de Serre (comte)
Marine et colonies Portal

Decazes qui est très proche de Louis 18 et qui joue un rôle modérateur est la cible des royalistes extrémistes ( les Ultras) et ceci d'autant plus que les élections deviennent de plus en plus favorables à la gauche. Ceci va conduire à la modification de la loi électorale et a réduire la liberté de la presse. En 1826 Decazes va sur sa fortune personnelle créer une société chargée de développer le charbon et le fer en Aveyron. La ville où habiteront les ouvriers prendra le nom de Decazeville en 1829.
Gouvion Saint-Cyr promulgue une loi qui ramène l'armée à un effectif de 240 000 hommes recrutés par engagement ou tirage au sort . Une partie des officiers est mise en disponibilité avec une demi solde
Les fonctionnaires pendant 6 ans ne toucheront que la moitié de leur salaire, mais être fonctionnaire à cette époque n'est pas un métier  ils sont recrutés parmi les familles aristocratiques et bourgeoises.

En 1820 le duc de Berry fils du comte d'Artois frère de Louis 18 est assassiné par un fanatique isolé mais cela entraîne l'arrivée au pouvoir des ultras royalistes. Dés lors le pouvoir est sur la mauvaise pente.
 

1821
Pierre Berthier
en analysant des minerais en provenance des Baux de Provence y trouve de l'oxyde d'aluminium qu'on appellera plus tard de la bauxite.

Le 8 mai 1821 mort de Napoléon à Saint Hélène, les Parisiens ne l'apprendront que le 5 juillet.
Le 14 décembre, un ultra royaliste,  Villèle est chargé de former un gouvernement.

Affaires étrangères Mathieu de Montmorency
Guerre Victor (Maréchal d'Empire)
Chef du gouvernement et Finances Villèle (Ultra)
Intérieur Corbière (Ultra)
Justice Peyronnet Charles Ignace (Ultra)
Marine et colonies Clermont Tonnerre (Ultra)
Maison du roi Lauriston (ancien général de Napoléon)

Villèle va dominer la vie politique de 1822 à 1827. Il s'impose comme un véritable président du conseil dont le but est d'empêcher toute dérive libérale du pays. Il va épurer l'enseignement supérieur, l'Ecole Normale Supérieure qui s'était rebellée est fermée jusqu'en 1827
            L'enseignement primaire est placé sous la surveillance des l'Évêques
            Dans l'enseignement secondaire, des prêtres deviennent professeur de philosophie
            On favorise le développement de petits séminaires
Toutes ces décisions vont accentuer le sentiment anticlérical

Le 16 janvier 1822 publication du résultat du recensement, la population française compte 30 465 291 habitants , Paris:714 000, Lyon 149 000, Marseille 109 000.
Le 17 mai 1822 le duc de Richelieu meurt d'apoplexie
Novembre 1822:  Élections législatives sur 86 sièges à pourvoir 78 vont aux partisans du gouvernement ( les ministériels) et aux ultras. Sur les 45 libéraux sortants 8 seulement sont réélus.

La caisse des dépôts et consignations accorde son premier prêt destiné au développement local, le port de Dunkerque

Guerre d'Espagne

En 1808 les armées impériales envahissent l'Espagne. La situation dans ce pays est caricaturale, le roi Charles 4 à pour premier ministre Godoy qui est l'amant de la reine cette situation convient au roi mais pas à son fils qui règnera sous le nom de Ferdinand 7. Napoléon envoie Ferdinand à Valençay chez Talleyrand et le trio à Compiègne. Il donne la couronne d'Espagne à son frère Joseph. La population se soulève de partout, Wellington attaque les Français la guerre va s'éterniser et va contribuer à affaiblir Napoléon qui entre en guerre contre la Russie. Une junte composée de bourgeois et d'intellectuels organise la résistance et rédige une constitution à l'image de la constitution française en 1812. L'Espagne est libérée en 1814 , Ferdinand 7 peut accéder au trône avec promesse de conserver la constitution de 1812 mais il s'empresse de rétablir le pouvoir absolu. En 1820 une insurrection le force à rétablir la constitution de 1812. En 1822 au congrès de Vérone sur les instances de Chateaubriand qui représente Louis 18 la Sainte Alliance décide d'intervenir en Espagne.
Le 18 janvier 1823  Louis 18  masse 100 000 hommes aux frontières espagnoles Le 28 janvier le Duc d'Angoulême fils du futur Charles 10 neveu de Louis 18 en prend le commandement. Le 23 mai il entre dans Madrid. La violence se déchaîne partout entre royalistes et les insurgés , le Duc envisage le rapatriement des troupes. Le 17 août il est devant Cadix , le 31 il s'empare du fort de Trocadéro qui protège le port de Cadix. Le 28 septembre les Cortès rétablissent Ferdinand 7 et en 1830 il rétablit le pouvoir absolu.

Élections de février - mars 1824 échec des libéraux ils passent de 110 députés à 19 sur 430

4 août 1824 remaniement du gouvernement

Affaires étrangères Damas Ange
Guerre Clermont Tonnerre (Ultra)
Chef du gouvernement et Finances Villèle (Ultra)
Intérieur Corbière (Ultra)
Justice Peyronnet (Ultra)
Marine et colonies Chabrol de Croussol
Maison du roi La Rochefoucault duc de Doudeauville

Le 16 septembre 1824 Louis 18 malade depuis longtemps, meurt. Son frère le comte d'Artois prend sa succession sous le nom de Charles 10. Louis 18 est inhumé à Saint Denis 40 jours après sa mort.

 

Dérèglement climatique:
En avril 1815 le volcan Tambora  (Indonésie) entre en éruption
La détonation s'entendit à 1 400 km de là, elle fit 92 000 morts et 18 000 blessés..
Plus que les cendres, c'est les vapeurs soufrées qui vont se rependre sur toute la planète. Réfléchissant les rayons du soleil, il va s'en suivre un abaissement général de la température et particulièrement en Chine. En Indes la mousson de 1816 et 17 est perturbée entraînant une épidémie de Choléra. En Europe les années 1816 et 17 voient des récoltes déficitaires, les grains se renchérissent, des émeutes éclatent. En Angleterre, des savants qui ont constaté une fonte extraordinaire des glaces du pôle nord , des barrières de glace qui empêchaient la navigation ont disparu en 1817, ils en déduisent un réchauffement climatique. En Suisse, la famine ravage les communautés montagnardes, des émeutes ont lieu à Genève, les Suisses s'exilent aux États Unis ou en Russie 

 

 

ELECTRICITE:
En 1820 le physicien danois Hans Christian Oersted découvre qu'un conducteur électrique parcouru par un courant électrique fait dévier une aiguille aimantée.  Il vient d'ouvrir la voie à une science "l'électromagnétisme" . L'électromagnétisme est une part importante de l'utilisation de l'électricité les moteur, les dynamos, les alternateurs sont appareils électromagnétiques.
(voir la fiche)  Oersted est victime de la rationalisation. Son nom avait été donné à l'unité d'excitation magnétique dans le système CGS , celui-ci a été remplacé par le système MKSA et l'unité "Oersted" a été remplacée par l'Ampère par mètre (A/m)
En 1821
 Ampère * physicien français publie "Exposé des nouvelles découvertes sur l'électricité et le magnétisme" On a donné son nom à l'unité d'intensité d'un courant électrique ,
(voir la fiche)
Antoine Becquerel *, physicien français , son fils Edmond Becquerel* et Thomas Seebek* découvre pour le premier l'effet piezoélectrique et les deux autres l'effet thermoélectrique
(voir la fiche)
Joseph Henry physicien américain travaille dans le même domaine que Faraday mais il ne publie pas il découvre l'autoinduction et les extra courant de rupture (bobines d'allumage des voitures , balast des tubes fluorescents entre autres) son nom a été donné à l'unité d'induction électrique (voir la fiche)
Michael Faraday conçoit le premier moteur électrique . Son nom sert de base à l'unité de capacité électrique le Farad
(voir la fiche)
 

 

LA PHOTOGRAPHIE:

En 1820 - 1830 Nicéphor Niepce  ( 1765 - 1833 ) fait des recherches en matière de photographie. Il commence à fixer ses premières images aux alentour de 1820. Cependant les temps de pose  sont extrêmement longs plusieurs heures voir plusieurs jours. Il travaillait alors dans la lithographie. Ce procédé consiste à graver un dessin sur une plaque de métal puis transférer ce dessin à l'aide d'un encrage sur du papier.  Peu doué pour le dessin , il cherche un procédé qui permettrait à l'aide d'une optique de faire l'image d'un objet sur cette plaque et de graver celle ci à partir de cette image. Dans la photo ci contre une des premières réalisées par Niepce on voit que des murs d'orientation opposée sont éclairés ce qui est rédhibitoire , ceci est du au temps de pose très long, le soleil a éclairé un mur le matin et l'autre l'après midi. Il faut donc poursuivre les travaux améliorer la qualité et réduire le temps de pose.
(Suite, fiche Louis-Philippe)
 

 

CONTEXTE
         
          En 1816 , un premier bateau à vapeur "l'Élise" traverse la manche de Newhaven au Havre en 17 heures
                         Création de l'agrégation. Trois matières sont proposées: Lettres, Grammaire, Sciences
          En 1822, le 27 septembre Champollion présente à l'académie des inscription  et belles-lettres le résultat de ses travaux sur le déchiffrement des hiéroglyphes
          Le 12 juin 1824 Sadi Carnot fils de Lazare Carnot fonde la thermodynamique en démontrant l'équivalence entre chaleur et Énergie.
          Le 25 octobre 1824 création du magasin de mode de La Belle Jardinière installé sur l'île de la citée il est modeste 12 m2 il sera transféré sur la rive gauche en 1867 emploiera 1500 personnes et aura 4 succursales (Marseille, Nantes, Lyon, Angers)

 

 

précédentes: Napoléon 1er Informations économiques - Louis 18 suivantes Charles 10
       Le Baron Louis  ami de Talleyrand fut nommé ministre des finances par celui-ci et confirmé par Louis 18. Il prépare le budget de 1816 qui sera le premier véritable Budget public, clair et complet de notre histoire. Il n'hésite pas à mettre une partie de l'armée en demi solde et rembourse les dettes du régime précédent . Pour lui " l'Etat doit être le plus honnête l'homme de France". Il crée "l'inspection générale des finances

      Le budget de 1824 présente un excédent de 471 000 francs le produit de la contribution foncière diminue de 172 à 155 millions et l'impôt mobilier de 870 à 701 millions pendant que les impôts indirects passe de 140 à 212 millions
        

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

GRANDE-BRETAGNE
Souverain Georges 3 (1760 - 1820), Georges 4 ( 1820 - 1830 )
Premier Ministre Robert Jenkinson (1812 - 1827)
ESPAGNE
Souverain Ferdinand 7 (1808 et de 1813 à 1833)
PORTUGAL
Souverain  Marie 1ère la Pieuse (1777 - 1816), Jean 6 le Clément ( 1816 - 1826 )
ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Président James Madison (1809 - 1817)James Monroe (1817 - 1825)
PRUSSE
Souverain Frédéric-Guillaume 3 (1797 - 1840)
AUTRICHE
Souverain François 2 ( 1792 - 1835)
RUSSIE
Souverain - Tsar Alexandre 1er ( 1801 - 1825 )

 

LA POLITIQUE DES VOISINS
Les papes et la religion catholique

Pie 7(1800-1823), Léon 12 (1823-1829)
En Angleterre: 
L'Angleterre participe à la première coalition contre les armées de la révolution française. Cette coalition qui rassemble l'Autriche, la Prusse, l'Espagne, l'Angleterre, la Hollande, le Portugal, les deux Siciles, la Sardaigne et même les états pontificaux en fait n'est pas cohérente et les divisions entre les coalisés sur d'autres territoires tourne à l'avantage des armées françaises.
Une seconde coalition à l'initiative de l'Angleterre contre les armées de Napoléon n'eut pas plus de succès , à nouveau tous les coalisés y laissèrent des plumes.
 Ce ne sera qu'à la sixième que Napoléon fut vaincu et qu'il dut abdiquer (30 mars et 6 avril 1814). En 1820 Georges 4 (1820-1830) succède officiellement à son père Georges 3 mais en fait la raison chancelante de son père  l'avait amenée à la régence en 1811 . Alors que Napoléon lui demande asile , il le fait déporter à Sainte Hélène. Étroitement conservateur il édicta des lois contre la liberté de la presse et eut à faire face à des troubles incessants en Irlande. L'Angleterre  s'opposa au démantèlement de la France afin de préserver l'équilibre des puissances et condamna l'expédition française en Espagne (1823) . Georges 4 se rapprocha des libéraux  et en 1829 le cabinet Wellington accorda l'émancipation des catholiques.
En Espagne: 
Charles 4
(1788-1808) fils et successeur du précédent (Charles 3) se laisse dominer par sa femme Marie Louise de Parme et par le favori de celle-ci Godoy. Pressé de mettre fin à la guerre contre la France (1793-1795) il conclut une alliance qui le lie à Napoléon qui l'entraîne dans une guerre désastreuse contre l'Angleterre. Au cours de laquelle sa marine alliée à celle de Napoléon est battue en 1805 au large de  Trafalgar ( environs de Gibraltar ) par  Nelson. L'Espagne est alors  dépossédée de ses plus belles colonies. Napoléon l'oblige à abdiquer en 1808 et place sur le trône d'Espagne son frère Joseph Bonaparte. C'était mal juger du peuple espagnol qui trois jours plus tôt , le "Dos de Mayo" s'était révolté, ce fut le début de la guerre d'indépendance. Malgré les victoires remportées par Napoléon  elle ne s'acheva qu'avec l'abdication de celui-ci et contribua beaucoup à son affaiblissement . Pendant la guerre d'indépendance, la junte composée d'intellectuels et de bourgeois réfugiée à Cadix rédigea une constitution (1812) inspirée de celle des révolutionnaires français. Malgré la promesse de  Ferdinand 7 (1814-1833)  de respecter cette constitution, il s'empressa de l'abolir. Cette politique provoqua en 1820 une insurrection qui obligea Ferdinand à rétablir cette constitution. En 1822 au congrès de Vérone, à l'instigation de Chateaubriand les puissances de la sainte alliance décidèrent d'intervenir en Espagne. L'armée française écrasa le mouvement libéral espagnol, rétablit Ferdinand 7 dans toutes ses prérogatives et inaugura dix années de terreur (1823-1833) pendant que l'Espagne perdait pratiquement toutes ses colonies

 

 

 

Informations sur la fiche
Numéro 101/144
Numéro -Capétiens Bourbons 6/8
Dernière révision 29/08/2021