L'époque moderne
 Après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453 débute l'époque moderne. Elle se prolongera jusqu'à la révolution de 1789. L'époque contemporaine lui succèdera

La Renaissance
Non seulement les tentatives de conquêtes italiennes permettent aux Français de découvrir les lumières d'Italie et d'accueillir les courants artistiques de la renaissance italienne mais aussi les écrits d'humanistes tels le Flamant Erasme  vont remettre en cause la façon de penser et surtout de penser par soi même. Cependant, la renaissance remet en lumière les écrivains grecs et latins , époque où les travaux manuels étaient réalisés par des esclaves. Les artisans et ouvriers français se voient alors traités de "viles personnes" et vont être exclus des fonctions municipales. Une conscience de classe va naître. Remise en cause suprême, la réforme qui remet en cause la religion Catholique ciment du pays et de l'unité de la nation
 

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
VALOIS ANGOULEME
ASCENDANTS fils de HENRI 2
roi de France

et Catherine de Médicis
NOM
Titre roi de France  
Vie 1551 - 1589 (38 ans)
Règne 1574 - 1589  (roi à 23 ans)

henri3_3.jpg (83166 octets)
Portrait de Henri 3
Les grands noms de l'Histoire - Catherine de Médicis - ed du Rocher

 
Épouse    Louise de Vaudémont-Lorraine
fille de Nicolas de Lorraine
morte en 1601
 
Descendants  

Sans descendance
 

 

Les Capétiens
Valois
Philippe 6
Jean 2 le Bon
Charles 5 le Sage
Charles 6 le Fou
Charles 7 le victorieux
Louis 11
Charles 8
Valois Orléans
Louis 12

Valois Angoulême

François 1er
Henri 2
François 2
Charles 9
Henri 3
Troisième fils de Henri2 et de Catherine de Médicis, il fut d'abord duc d'Anjou et participa aux batailles de Jarnac et de Moncontour. Il fut "élu" roi de Pologne en 1573. Lorsque son frère meurt en 1574 il devient roi de France.

Alors que dans sa jeunesse il eut de nombreuses conquêtes, en septembre 1574 il apprend le décès de Marie de Clèves qu'il aimait profondément. A partir de ce jour il se détourna des femmes et vira à l'homosexualité. Il se maria cependant avec Louise de Vaudémont-Lorraine en février 1575 le lendemain de son sacre.

La guerre entre catholiques et protestants reprend dés le début de son règne. Les catholiques sont vainqueurs à Dormans en octobre 1575, mais le roi par la paix de Beaulieu en mai 1576 accorde des avantages aux protestants ce qui entraîne la formation d'une ligue des catholiques menée par les Guises. Le roi en prend la tête pour mieux la contrôler mais les états généraux de Blois l'obligent à reprendre la lutte c'est la 6ème guerre de religions. En 1577 les catholiques sont vainqueurs à la Charité sur Loire et à Issoire, la paix de Bergerac limite le culte des protestants, la ligue est dissoute. Mais les protestants reprennent les hostilités en 1580 dans le Languedoc où Henri de Navarre ( futur Henri 4 ) prend Cahors, la paix de Fleix confirme la paix de Bergerac.
 
En 1584 le jeune frère de Henri 3, François, meurt (ne pas confondre avec François 2 son frère ainé qui n'a régné qu'une année) . Henri 3 n'a toujours pas d'enfant, l'héritier de la couronne devient Henri de Navarre. Ceci est insupportable pour les catholiques en général et les Guises en particulier. Les catholiques créent une nouvelle ligue, ils s'allient au roi d'Espagne et forcent Henri 3 à annuler toutes les concessions faites aux protestants. C'est la guerre des trois HenriHenri 3, Henri de Guise et Henri de Navarre. Elle tourne à la confusion, Henri de Navarre bat les catholiques à Coutras en 1587, Henri de Guise bat les renforts allemands des protestants et fait une entrée triomphale à Paris. Le 21 mai 1588, une émeute, journée des barricades, oblige le roi à quitter Paris. Les états généraux réunis à Blois sont dominés par les Guises ( le duc dit le Balafré, et son frère Louis cardinal de Lorraine) mais Henri 3 les fait assassiner (décembre 1588). Les ligueurs maîtres de Paris prononcent la déchéance du roi . Henri3 s'allie alors à Henri de Navarre et assiège Paris en juillet 1589.

Quelques jours plus tard le moine fanatique Jacques Clément assassine le Roi. C'est le dernier roi de la dynastie capétienne Valois

Sur le plan intérieur il installe dans tout le royaume des bureaux des finances , réorganise le conseil royal et promulgue la grande ordonnance de Blois  en 1579 (363 articles) dans laquelle  il impose aux curés de tenir un registre des mariages. D'autres mesures y sont édictées concernant la justice, les hôpitaux et les universités. Il lance le projet de construction du Pont Neuf sur la Seine.

 

Marie de Clèves (1553 - 14 novembre 1574) est la fille de François Ier de Clèves duc de Nevers et de Rethel, et de Marguerite de Bourbon-Vendôme.

Après la mort de son père, alors qu'elle n'a que 9 ans, elle est placée sous la tutelle de sa tante Jeanne d'Albret (épouse d'Antoine de Bourbon et mère du futur Henri IV de France) qui l'élève dans la religion protestante. Celle-ci prévoit le mariage de sa nièce avec un cousin de son mari, Henri de Bourbon,  le prince de Condé.
Marie découvre la cour de France en mars 1572 où elle retrouve ses deux sœurs aînées, de religion catholique; Catherine de Clèves, duchesse de Guise et Henriette de Clèves, duchesse de Nevers et de Rethel.
Elle est mariée le 10 août 1572 à Henri de Bourbon. Le mariage se déroule au château de Blandy, peu de temps avant le Massacre de la Saint-Barthélemy, qui contraignit le prince et la princesse à revenir à la foi catholique et à se remarier selon les principes catholiques. Le frère du roi, Henri, alors duc d'Anjou, était tombé follement amoureux de Marie et aurait voulu l'épouser.
Lorsque le prince de Condé s'enfuit de la cour pour revenir à la religion protestante, il laissa derrière lui Marie de Clèves qui ne souhaita pas le rejoindre. Le roi Charles IX étant mourant, elle espérait que le duc d'Anjou en devenant roi la prenne pour reine. Ses espérances n'étaient pas vaines, car c'était bien l'intention de Henri devenu roi, de l'épouser.
Malheureusement Marie meurt en couches le 30 octobre 1574 en accouchant d'une fille prénommée Catherine, quelque temps après que Henri 3 fut revenu de Pologne. Sa mort plonge le roi dans une véritable détresse dont il a du mal à se remettre. Il manifeste à cette occasion les premiers signes d'une piété extériorisée en participant pieusement aux dévotions de la confrérie des pénitents d'Avignon où il se trouve alors.

C'est un article de Wikipédia,

 
CONTEXTE
1580 - La première édition des "essais" de Montaigne

 

 

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique

Saint Pie 5 (1565-1572),  Grégoire 13 (1572-1585), Sixte Quint (1585-1590)

Saint Empire Romain Germanique :   Maximilien 2 (1564-1576)  succède à son père Ferdinand 1er, il établit dans l'empire une grande liberté religieuse . Il laisse se développer la Contre Réforme animée par les Jésuites. La grande préoccupation fut la guerre contre les Turcs qui envahirent la Hongrie en 1566. Son fils ainé Rodolphe 2 (1576-1612) lui succède mais il est maladif et peu doué pour porter la couronne il vit de plus en plus reclus dans son château à Prague. Il avait la passion des sciences et des arts il accueille à sa cours des savants (et des charlatans) notamment le grand astronome Kepler. Son frère Matthias le fera déposer en 1611 et prendra sa place.

En Angleterre: 
Elisabeth 1ère (1558-1603) se pose en régulateur suprême de l'Eglise nationale et impose une voie moyenne entre protestantisme et catholicisme. Elle persécuta les tendances extrêmes. Sa politique extérieure s'inspire avant tout des intérêts nationaux de l'Angleterre. Elle essaie d'éviter la guerre avec l'Espagne mais Philippe 2 la voulait, la destruction de l'Invincible Armada présage la suprématie navale anglaise. Le commerce maritime prend un réel essor avec la création de compagnies privilégiées telles que la compagnie des Indes. Marie Stuart reine d'Ecosse, reine de France pendant une année ( épouse François 2 en 1559 qui meurt en 1560) elle épouse un lord catholique, personnage médiocre dont elle a un enfant. Il est assassinée et la rumeur court qu'elle épouse l'assassin de son mari ceci entraîne un soulèvement de la noblesse protestante. Elle doit abdiquer en faveur de son fils se réfugie au près d'Elisabeth qui l'emprisonne. Arrière petite fille de Henri 7 elle avait des droits sur la couronne d'Angleterre or une héritière potentielle de la couronne et catholique devenait un symbole pour la noblesse catholique, des conspirations ayant pour but de la placer sur le trône eurent lieu. Elisabeth résolu le problème en la faisant condamner et décapiter.

En Espagne: 
Philippe 2  (1556-1598) succède à Charles Quint contrairement à son père c'est un véritable Espagnol austère et religieux jusqu'au fanatisme, il était porté à l'absolutisme . Malgré les moyens énormes dont il disposait, la meilleure armée du monde et les métaux précieux du nouveau monde il subit de sérieux revers. La révolte des Pays Bas soutenue par l'Angleterre déroute de l'invincible armada, saccage de Cadix par les marins anglais. Contre la France ce n'est pas mieux seule la victoire en Méditerranée sur les Turcs confirme la suprématie Espagnole en Méditerranée. Le bilan de Philippe 2 est négatif malgré ses moyens.

En 1579, en lutte contre l'Espagne, les provinces : Gueldre, Hollande, Zélande, Utrech, Frise, Overijssel, Groningue, s'assembles pout former les Provinces Unies

  Le fils de Jeanne d'Albret et d'Antoine de Bourbon,  Henri  devient roi de Navarre  sous le nom de Henri 3. Son mariage avec Marguerite de Valois attache la Navarre à la France. Ceci sera amplifié bien évidemment lorsque Henri 3 de Navarre deviendra en 1589 Henri 4 roi de France et de Navarre.

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

Grande-Bretagne
Souverain Elisabeth 1ère (1558 - 1603) (Tudor)
Espagne
Souverain Philippe 2 (1556 - 1598)
Navarre (Navarre coté français des Pyrénées)
Souverain   Jeanne d'Albret (1555 - 1572),  Henri 3 de Navarre (futur Henri 4 roi de France) (1572 - 1589)
Portugal
Souverain Sébastien 1er  le Désiré (1557 - 1578), Henri 1er le Chaste (1578 - 1580), Souverains espagnols 1580 - 1640 Philippe 2 règne sous le nom de Philippe 1er
Empire romain germanique
Empereur Maximilien 2 (1564 - 1576), Rodolphe 2 (1576 - 1612)
Russie
Souverain - Tsar Ivan 4 le Terrible (1533 - 1598), Boris Godounov (1598 - 1605)

 

Charles 9 Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Henri 4

 

Informations sur la fiche
Numéro 82/142
Numéro - Capétiens Valois-Orléans 13/13
Dernière révision 22/11/2016