Vers le pouvoir absolu
Les temps féodaux sont terminés. Le roi va attirer les nobles dans sa cours bientôt il n'y aura plus rien entre le roi et le peuple.
 C'est surtout à partir de Louis 13 et surtout de Richelieu que l'ère du pouvoir absolu va s'ouvrir
.

La renaissance n'a pas été bénéfique aux ouvriers et artisans que les jurisconsultes appelle des "viles personnes". A la fin du 16ème siècle le travailleur manuel est moins bien nourri, moins bien vêtu, moins bien logé qu'au début de ce siècle

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
BOURBONS
ASCENDANTS fils de ANTOINE DE BOURBON
descendant de Louis 9 (Saint Louis)
et JEANNE D'ALBRET
reine de Navarre
NOM
Titre roi de Navarre
roi de France  
Vie 1553 - 1610 (57 ans)
Règne 1589 - 1610 (roi à 36 ans)


Portrait de Henri 3
Les grands noms de l'Histoire - Catherine de Médicis - ed du Rocher

 

Considéré comme proche du peuple à cause de sa simplicité, de sa bonhomie, de son entrain on rappelle avec complaisance son enfance béarnaise, bien plus libre que celle des princes de son temps. Il ne faut pas cependant exagérer la rusticité de son éducation... il reçoit une éducation d'un parfait gentilhomme.... il a des lettres ( il sait bien le latin par exemple), il excelle surtout au maniement des armes et c'est un cavalier de premier ordre. (Extrait d'un article de Janine Garrisson, historienne - Historia n° 107 mai 2007)

Épouses Marguerite de Valois
fille du roi Henri 2
mariage annulé en 1599
Marie de Médicis
Fille du grand-duc de Toscane François
morte en 1642
Descendants  
noms en rouge: n'ont pas régné dans le royaume franc 

Sans descendance
Louis 13 le juste
Élisabeth
Christine
Nicolas
Gaston
Henriette

 

Les Bourbons
Henri 4
Louis 13
Louis 14
Louis 15
Louis 16
Première république
Empire
Louis 18
Charles 10
Louis-Philippe
Les capétiens Angoulême sont toujours au pouvoir, Catholiques et Huguenots sont en lutte et la France est déchirée

Fils d' Antoine de Bourbon descendant de Saint Louis et de Jeanne d'Albret reine de Navarre il devient chef du parti calviniste à la mort de Condé ( Louis 1er de Bourbon prince de Condé oncle du futur Henri 4  ) en 1569. Roi de Navarre à la mort de son père en 1572 la même année il est marié à Marguerite de Valois ( future reine Margot ) sœur du roi Henri 3, il échappe au massacre de la Saint Barthélemy. En 1576 il reprend la tête de l'armée protestante.

La guerre des religions se poursuit et le 14 septembre 1577 c'est la paix de Bergerac qui est sanctionnée par l'Edit de Poitiers le 17. Cette paix fait apparaître la montée en puissance du parti des "politiques" qui se veut ni catholique ni protestant.

Pendant la visite des provinces françaises (du 2 août 1578 au 18 novembre 1579)  de Catherine de Médicis  la guerre reprend.

Le 10 juin 1584 François d'Anjou l'héritier du Trône, quatrième fils de Henri 2 , meurt de tuberculose. L'héritier maintenant est Henri de Navarre. Henri 3 envoie des émissaires auprès d' Henri de Navarre pour le persuader d'abjurer

Les Ligueurs et des représentants de Philippe 2 d'Espagne désigne le cardinal Charles de Bourbon l'oncle de Henri de Navarre successeur d' Henri 3.

Sous la pression des ligueurs, Henri 3 interdit le culte protestant  en juillet 1585 cet édit est aggravé le 7 octobre puis à nouveau le 26 avril 1586.

En juillet 1587 des émeutes ont lieu dans Paris, les émeutes de la faim, en juin le setier de blé est passé de 22 à 30 francs, Paris grouille de mendiants

Le 20 octobre 1587 les troupes huguenotes commandées par le Béarnais battent les troupes de la ligue à Coutras Anne de Joyeuse qui les commandait et son frère sont tués ainsi que 2000 hommes et 400 nobles catholiques. C'est la première grande victoire de Henri de Navarre.

Le 9 mai 1588 malgré les ordres du roi, Henri de Guise entre dans la capitale où il est acclamé. Le roi devant cette popularité n'ose pas le faire arrêter. Le 12 mai suite à un malentendu survenu dans un climat de tension savamment entretenu par la ligue, Paris se couvre de barricades, le lendemain Henri 3 est obligé de quitter Paris haï qu'il est des Ligueurs et se rapproche de Henri de Navarre.

En septembre 1588 Henri 3 convoque les états généraux à Blois au cours desquels il fait assassiner Henri de Guise et son frère Louis cardinal de Lorraine.   Le 2 Août 1589, Henri 3 est, à son tour, assassiné par le moine ligueur Jacques Clément . Henri 3 avait avant sa mort reconnu Henri de Navarre (Henri 4) comme héritier de la couronne. Mais la Ligue ne pouvait   accepter un Huguenot comme roi. Les ligueurs proclament  le cardinal Charles de Bourbon roi sous le nom de Charles 10, il est alors captif de son neveu ( il mourra le 9 mai 1590) .
 

Henri 3 est mort c'est l'épreuve de la succession :

Mayenne reprend l'offensive, et va affronter Henri de Navarre qui est retranché dans Dieppe où il attend des renforts anglais. Mayenne est d'abord battu, malgré sa supériorité numérique, à Arques près de Dieppe le 21 septembre 1589 puis à Ivry (Ivry la bataille)14 mars 1590.

En mai Henri engage  le siège de Paris tenu par la ligue commandée par le duc de Nemours frère de Mayenne. Le 6 août la situation des Parisiens est très critique les Ligueurs entament des négociations mais les font traîner en longueur jusqu'à l'arrivée de renforts qui brisent le siège. Le 30 août 1590 le siège est levé, il a fait 45 000 morts dans la capitale soit 20% de la population. Les campagnes aussi sont épuisées des révoltes éclatent un peu partout, l'autorité de la ligue s'effrite.

Sur les conseils de son compagnon d'arme Maximilien de Béthune futur Sully il s'instruit à la religion catholique et se convertit le 25 juillet 1593 à Saint Denis. Une trêve est signée , les Parisiens marchent en foule à Saint Denis

Henri 4 est maintenant roi de France

Le 27 février 1594, Henri 4 est sacré à Chartres ( Reims est toujours tenu par la ligue) il entre dans Paris en mars 1594. Il doit cependant continuer la lutte contre la ligue et Philippe 2 d'Espagne vainqueur en 1595 à Fontaine Française, les combats continueront jusqu'en 1598 dans le nord de la France.

La France est en ruine , c'est un désert peuplé de mendiants et d'affamés, de brigands et de pestiférés. L'Etat est endetté au niveau de deux années de recettes fiscales. Les guerres de religion ont fait 2 millions de morts plus souvent de faim que par l'épée. En 1599 l'Etat est au bord de la banqueroute. Ses dettes sont évaluées à 200 millions de livres, il a fallu mettre en gage les joyaux de la couronne à Florence

La population française en 1594 est évaluée à 18 500 000 habitants, elle était de 19 700 000 en 1457 et 20 200 000 en 1354

C'est maintenant la reconstruction de la France, Henri 4 s'entoure d'hommes de grande valeur

A partir de 1598 Henri 4  se consacre à la reconstruction de la France et à rétablir l'autorité royale. Il est aidé de Sully qu'il nomme surintendant des finances et Grand voyer. Barthélemy de Laffemas est nommé Contrôleur Général du Commerce et des Manufactures.
Sully va parvenir à "renégocier" le montant des dettes arguant que  les taux ont été imposés par la situation de guerre, il réduira souvent les montants de façon autoritaire.  Laffemas et Olivier de Serres imposent l'élevage du vers à soie, des milliers de muriers sont plantés. Henri 4 favorise l'installation de manufactures à Lyon, Tours, Paris en Poitou et en Béarn et exportation de soies, tapisseries, cuirs. Avec la paix, l'autorité se rétablit, la prospérité économique renaît. Les campagnes qui avaient été ravagées par 36 années de guerre civile retrouvent leur dynamisme, les marais de Saintonge sont asséchés.
Henri 4 favorise le retour à la terre des nobles de la cour qui dépensent beaucoup et ne se soucient pas de la gestion de leur terre.
En 1600 Olivier de Serres publie "Théâtre d'agriculture" un ouvrage décrit les techniques rationnelles de l'agriculture. Son succès sera tel qu'il y aura 19 éditions jusqu'en 1675. Mais c'est aussi une propagande pour le retour des nobles à la terre.  Des écrivains comme Montaigne  louent dans leurs écrits et leurs poèmes le bonheur de la vie à la campagne et d'avoir une vie bien réglée.
Barthélémy de Laffemas publie de nombreux textes où notamment il préconise de n'importer que des matières propres à être ouvrées et n'exporter que les produits de son sol et de son travail, la balance des comptes régulièrement favorable laissera chaque année à la nation bénéfice net" . Ces conseils seront suivis par Colbert

 Henri 4 crée le collège de La Flèche qu'il confie aux Jésuites, il fait achever le Pont Neuf ( premier pont de Paris dépourvu d'échoppes et d'habitations ) qu'il inaugure en 1603. Il fait achever la place royale ( actuelle place des Vosges ) puis la place Dauphine, la pointe de l 'île de la cité. Reprenant un projet de François 1er il fonde l 'hôpital Saint Louis. Il fait réaliser le canal de Briare assurant la jonction entre Seine et Loire. Après Jacques Cartier qui découvre le Saint Laurent en 1534, Samuel Champlain prend possession de Terre Neuve en 1603, remonte le Saint Laurent et fonde la colonie française de Québec en 1608.

En 1599 Henri 4 fait annuler son mariage avec Marguerite et épouse Marie de Médicis en 1600. Il fera une courte guerre contre le duc de Savoie en 1600 qui agrandira le royaume de la Bresse, du Bugey, du Valromey et du pays de Gex. Il promulgue l'édit de Nantes en 1598 permettant aux protestants la liberté de culte.

La 18ème tentative d'assassinat lui sera fatale

La France est toujours prise en tenaille par l'empereur germanique également roi d'Espagne et Henri 4 se prépare à attaquer l'Allemagne en confiant la régence à la reine Marie de Médicis. Son ami Sully souffrant, Henri 4 se rend à son chevet lorsqu'il se fait assassiner par Ravaillac le 14 mai 1610. Il avait auparavant échappé à de nombreux attentats perpétrés par des ligueurs fanatiques , c'était le 18ème. 

Henri 4 fut amoureux fou de Gabrielle d'Estrée très jolie femme qui pensait surtout aux bénéfices que pouvait tirer sa famille de cette liaison en 1591 et 92 la conduite du  roi fut motivée par cet amour plus que par la raison d'état. Henri 4 songeait à l'épouser quand elle mourut brusquement en avril 1599. Elle laissera trois enfants légitimés dont César chef de la maison de Vendôme

 

CONTEXTE
A la fin du 16ème siècle apparaissent les signes mathématiques usuels ( + - = x ÷ )
En Angleterre c'est un illustre auteur de théâtre qui va mourir en 1616 Shakespeare et en Espagne c'est Cervantes
 

 

Précédente "François 1er" Informations économiques - Henri 4 Suivantes: Louis 14
Depuis le 13ème siècle, des gisements de charbon sont exploités dans les régions de Saint-Etienne, Alès, Carmaux. Aussi près de Saint-Etienne, de nombreux forgerons, couteliers, quincailliers, armuriers se sont installés.  En 1601 Henri 4 crée "La grande maîtrise des mines et minières de France" elle seule est habilitée à décerner l'autorisation d'ouvrir une mine sur le territoire du royaume. C'est le lointain ancêtre du service des mines. 
En 1595 le bétail et les bêtes de trait sont déclarés insaisissables par les collecteurs de taxes. En 1598 le roi et Sully remettent 20 millions de livres de taille non payée.  La répartition de la taille va être modifié 40 000 "privilégiés" qui étaient parvenus à se faire exempter sont de nouveau assujettis.
En 1600  les impôts directs sont réduits d'un quart.
De 1601 à 1604 les exportations de céréales vers l'Espagne sont autorisées preuve que la suffisance est dépassée. Pour favoriser l'élevage et la culture de la luzerne, les paysans préfèrent la culture des céréales de peur de la disette, Henri 4 stimule l'assèchement des marais afin de gagner des terres cultivables.
En 1599 Henri 4 fait appel à Olivier de Serres qui exploite le mûrier sur ses terres afin de créer des élevages de vers soie. Henri fera livrer des plans gratuits et des livrets explicatifs à tous ceux qui veulent tenter l'expérience. A la suite de quoi, la France va se doter de magnaneries et de manufactures de draps de soie. Le maïs fait son apparition dans le sud ouest, le haricot dans la vallée du Rhône, la pomme de terre dans le Vivarais.

Le cours de la livre qui n'est pas une pièce mais une unité de compte:
Un historien, Paul Raveau a pu établir l'évolution du pouvoir d'achat de la livre en franc 1914
Sous Louis 11 (1461-1483) la livre correspond à 58 francs
Sous François 1er (1515-1547) elle tombe à 43,87 francs
Sous Henri 2 (1547-1559) elle est à 27, 5 francs
Sous Henri 3 (1574-1589) elle est à 18 francs pour tomber à 13,2 francs à la fin du siècle.

Il faut également envisager une inflation importante ainsi:
100 l de froment au début du règne de Louis 11 coutaient 8 à 10 sols s'élèvent à 3 livres (36 sols) sous Charles 9 et 7 ou 8 livres en 1596 pour redescendre à 4 livres en 1600
un mouton sous Louis 11 valait 5 ou 6 sols et une paire de bœufs 11 livres en 1600 le mouton vaut 40 sous  et les bœufs 90 ou 100 livres
Si l'on considère le cours de la livre entre Louis 11 et 1600 la livre s'est dévaluée de 58/13,2=4,46
le prix du mouton 40/6 = 6,6, le froment 4*12/10= 4,8, les bœufs 90/11= 8,2 hormis le froment, une des bases de l'alimentation à cette époque dont le prix est resté dans les limites de la dévaluation monétaire,

D'une autre source concernant la valeur de la monnaie en unité de compte:
 L'écu d'or de 3,2 g d'or fin qui valait 45 sous, sous François 1er vaut en 1602, 65 sous


En 15
68 Monsieur de Malestroict et Jean Bodin entretiennent une controverse sur le cours des monnaies, il en ressort une base de la théorie monétaire. Monsieur de Malestroit répondant aux critiques populaires sur l'augmentation des prix établit que les prix n'avaient pas augmentés mais que la monnaie s'était dévaluée et Bodin en trouvait la raison par un accroissement de la quantité d'or et d'argent en circulation.
L'impossibilité de conserver une valeur constante de la monnaie conduisit Henri 4 et Sully de revenir à une monnaie fictive, la livre utilisée sur le papier et une monnaie réelle telle que l'écu de valeur variable

Sully parvint à accroître les recettes de l'Etat. Les recettes qui étaient de 7,2 millions de livres du temps de Henri 2 ( 1547) s'élèvent maintenant à 30 millions. Sur ces 30 millions 13 sont utilisés pour les frais de perception, gages, paiement des intérêts, remboursement de la dette restent 17 millions "les revenants bons" qui vont au roi, à la cour, aux bâtiments, aux ponts-et-chaussées, à la diplomatie, à l'armée. De 1600 à 1610 Sully parvint même à faire 1 million de livres d'économie

Création en  1609 de la banque d'Amsterdam, la bourse d'Amsterdam sera créée en 1613.
 

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique

Sixte Quint (1585-1590), Urbain 7 (1590),  Grégoire 14 (1590-1591), Innocent 9   (1591),  Clément 8 (1592-1605), Léon 11 (1605),  Paul 5 (1605-1621),

Saint Empire Romain Germanique :   Maximilien 2 (1564-1576)  succède à son père Ferdinand 1er, il établit dans l'empire une grande liberté religieuse . Il laisse se développer la Contre Réforme animée par les Jésuites. La grande préoccupation fut la guerre contre les Turcs qui envahirent la Hongrie en 1566. Son fils aimé Rodolphe 2 (1576-1612) lui succède mais il est maladif et peu doué pour porter la couronne il vit de plus en plus reclus dans son château à Prague. Il avait la passion des sciences et des arts il accueille à sa cours des savants (et des charlatans) notamment le grand astronome Kepler. Son frère Matthias le fera déposer en 1611 et prendra sa place.

En Angleterre: 
Élisabeth 1ère (1558-1603) se pose en régulateur suprême de l 'Eglise nationale et impose une voie moyenne entre protestantisme et catholicisme. Elle persécuta les tendances extrêmes. Sa politique extérieure s'inspire avant tout des intérêts nationaux de l'Angleterre. Elle essaie d'éviter la guerre avec l'Espagne mais Philippe 2 la voulait, la destruction de l'invincible armada présage la suprématie navale anglaise. Le commerce maritime prend un réel essor avec la création de compagnies privilégiées telles que la compagnie des Indes. Marie Stuart reine d 'Ecosse, reine de France pendant une année ( épouse François 2 en 1559 qui meurt en 1560) elle épouse un lord catholique, personnage médiocre dont elle a un enfant. Il est assassiné et la rumeur court qu'elle épouse l'assassin de son mari, ceci entraîne un soulèvement de la noblesse protestante. Elle doit abdiquer en faveur de son fils se réfugie au près d'Elizabeth qui l'emprisonne. Arrière petite fille de Henri 7 elle avait des droits sur la couronne d'Angleterre or une héritière potentielle de la couronne et catholique devenait un symbole pour la noblesse catholique, des conspirations ayant pour but de la placer sur le trône eurent lieu. Élisabeth résolu le problème en la faisant condamner et décapiter. A la mort d' Elizabeth en 1603 c'est Jacques 6 Stuart , le fils de Marie Stuart qui sera désigné roi sous le nom de Jacques 1er (1603-1625). Bien que catholique il devint le chef de l' Eglise Anglicane il appliqua son rôle dans l'absolutisme. Les catholiques comme les puritains protestant furent opprimés. Certains puritains émigrèrent en Amérique ( bateau le Mayflower 1620)

En Espagne: 
Philippe 3  (1598-1621) succède à son père règne sur le plus grand empire de la terre, l'Espagne continue à faire grande figure en Europe. Elle possède une armée considérée comme la première d'Europe. Cependant, le ministre , duc de Lerma, prenant ses fonctions trouve le trésor à peu près vide. Il renonce à la politique de prestige, fait la paix avec l'Angleterre (1604) conclu une trêve de 12 ans avec les Provinces Unies ( Pays Bas)  en 1609. Il fera l'erreur d'expulser les derniers Maures (1609-1611) ce qui contribua à affaiblir encore l'industrie espagnole.

en Brandebourg (futur Prusse):
Jean Georges
( 1571 - 1598 ), Joachim Frédéric ( 1598 - 1608 ), Jean Sigismond (1608 - 1619 )

En Russie: 

Ivan 4 le terrible
( 1533 - 1598 ), Boris Godounov (1598 - 1605), Michel Fédorovitch (1er Romanov)  ( 1613 - 1645 ),

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

Grande-Bretagne
Souverain Elisabeth 1ère (1558 - 1603) (Tudor), Jacques 1er (1603 - 1625)
Espagne
Souverain Philippe 2 (1556 - 1598), Philippe 3 ( 1598 - 1621)
Portugal
Souverain  Souverains espagnols 1580 - 1640  - Philippe 2 règne sous le nom de Philippe 1er, Philippe 3 sous le nom de Philippe 2
Brandebourg ( futur Prusse)
Souverain Jean Georges ( 1571 - 1598 ), Joachim Frédéric ( 1598 - 1608 ), Jean Sigismond (1608 - 1619 )
Empire romain germanique (comprend l'Autriche)
Empereur Rodolphe 2 ( 1576 - 1612)
Russie
Souverain - Tsar Ivan 4 le Terrible (1533 - 1598), Boris Godounov (1598 - 1605), Ivan le petit brigand (1607-1611)

 

 

Henri 3 Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Louis 13

 

Informations sur la fiche
Numéro 83/144
Numéro - Capétiens Bourbons 1/8
Dernière révision 17/11/2016