L'époque moderne
 Après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453 débute l'époque moderne. Elle se prolongera jusqu'à la révolution de 1789. L'époque contemporaine lui succèdera

La Renaissance et le pouvoir absolu remis en cause par les protestants
Non seulement les tentatives de conquêtes italiennes permettent aux Français de découvrir les lumières d'Italie et d'accueillir les courants artistiques de la renaissance italienne mais aussi les écrits d'humanistes tels le Flamant Erasme  vont remettre en cause la façon de penser et surtout de penser par soi même.  Cependant, la renaissance remet en lumière les écrivains grecs et latins, époque où les travaux manuels étaient réalisés par des esclaves. Les artisans et ouvriers français se voient alors traités de "viles personnes" et vont être exclus des fonctions municipales. Une conscience de classe va naître.

L'Amérique vient d'être découverte, l'Espagne va recevoir des quantités importantes d'or et d'argent. La masse monétaire en circulation va croître considérablement, le commerce va être stimulé fortement, des Français pauvres vont aller vers ce pays où l'argent coule à flot. L'inflation que connaissent les Espagnols va gagner la France.

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
VALOIS ANGOULEME
ASCENDANTS fils de FRANÇOIS 1er
roi de France

et Claude de France
NOM
Titre roi de France  
Vie 1519 - 1559 (40 ans)
Règne 1547 - 1559 (roi à 28 ans)

henri2_3.jpg (101246 octets)
Détail d'un tableau de François Clouet - Musée du Louvre - Paris
Les grands noms de l'Histoire - Catherine de Médicis - ed du Rocher

 
Épouse Catherine de Médicis
fille du duc Laurent
morte en 1589
 
Descendants
noms en rouge: n'ont pas régné dans le royaume franc
François 2
Élisabeth
Claude
Louis
Charles 9
Henri 3
Marguerite
François
Victoire et Jeanne
 

 

Les Capétiens
Valois
Philippe 6
Jean 2 le Bon
Charles 5 le Sage
Charles 6 le Fou
Charles 7 le victorieux
Louis 11
Charles 8
Valois Orléans
Louis 12

Valois Angoulême

François 1er
Henri 2
François 2
Charles 9
Henri 3
Deuxième fils de François 1er et de Claude de France il est prisonnier en Espagne à l'âge de 7ans pendant 3ans gage pour la libération de son père. En 1536 son frère aîné meurt il devient le Dauphin. En 1536 , il a 17ans , il doit épouser Catherine de Médicis alors qu'il aime une jeune veuve Diane de Poitiers ( de 19 ans son aînée quand même). Catherine orpheline était la nièce du pape, elle était bien dotée et l'appui du pape dans sa lutte contre Charles Quint était précieux. Catherine quitta Florence le 1er septembre 1533 avec une flotte de 18 galères. Sa galère entièrement bâchée de pourpre était mue par 300 rameurs vêtus de satin damassé rouge et or, liés par des chaînes d'argent. Le souverain pontife était lui même accompagné de 18 galères. Elle mettra au monde son 1er enfant après 11 ans de mariage, puis elle eut 10 enfants.

En 1547 il succède à son père et poursuit sa politique contre Charles Quint  et l'Angleterre. Le duc François de Guise ( maison de Lorraine) assiège Boulogne aux mains des Anglais ce qui permet à Henri 2 de négocier sa restitution (1550) puis il se rapproche des princes allemands luthériens (alors qu'il combat les protestants en France), renforce l'alliance avec les Turcs puis il engage la guerre contre Charles Quint en 1552
Les trois évêchés Metz, Toul et Verdun étaient inclus dans l'empire romain germanique sans en faire réellement partie intégrante. Ils ne payait pas l'impôt et assuraient leur défense. Lorsque les troupes de Henri 2 arrivèrent précédées par des informations sur les intentions du roi de France, les portes étaient ouvertes, il n'y eu pas de combat. Il en fut ainsi pour Nancy. Pendant ce temps Charles Quint fut battu par l'électeur de Saxe, il se reporta sur Metz.   qui défendus par François de Guise résistent victorieusement aux assauts de Charles Quint qui échouera aussi en Artois en 1554. Mais les Français capituleront à Sienne en Italie en 1555. Une trêve est signée à Vaucelles en 1556.
En 1556 Charles Quint abdique son autorité sur l'Espagne en faveur de son fils Philippe 2 et de son titre d'Empereur en faveur de son frère Ferdinand 1er.
Henri 2
reprend la guerre contre Philippe 2 qui est allié à l'Angleterre par son mariage avec la reine Marie Tudor. Cette dernière, mariée au roi d'Espagne et ayant exercé une répression contre les protestants en Angleterre avait comme surnom Marie la Sanglante, elle était peu appréciée de son peuple. Quand elle déclare la guerre à Henri 2 et que François de Guise, qui commande l'armée française. Les Français  reprennent  Calais en 1558 son prestige tombe complètement , elle meurt l'année suivante.

En septembre 1558 Henri 2 pressé d'en finir avec cette guerre, poussé par les problèmes intérieurs causés par les protestants, accepte l'ouverture de négociations avec l'Espagne. Les négociations traînent en longueur mais à la cour de France le clan de la paix  (Montmorency, Diane de Poitiers) l'emporte sur celui de la guerre ( les Guises et la reine Catherine de Médicis). Les négociations finalement aboutissent au traité de Cateau-Cambrésie en 1559 dans lequel la France conserve les trois évêchés ( Metz, Toul et Verdun ) et Calais et renonce au Milanais. Ceci mettra fin définitivement aux guerres d'Italie.

Le roi peut alors se consacrer à la lutte contre les protestants, il avait déjà promulgué l'édit de Châteaubriant en 1551, il  promulgue l'édit d'Ecouen en 1559 qui est plus répressif, il condamne de mort l'exercice du culte protestant. Il y aura 88 exécutions de protestant sous le règne d'Henri2. Mais la réforme continue à s'étendre et pas seulement dans le petit peuple.

Sur le plan intérieur Henri 2 crée une juridiction intermédiaire, les présidiaux. Il instaure les secrétariats d'état au nombre de quatre, le conseil des affaires. Catherine de Médicis sa femme n'eut pas une très grande influence sur Henri 2. Il n'en fut pas de même de sa favorite Diane de Poitiers à laquelle le roi donna le château de Chenonceaux et fit construire le château d'Anet, il la fit duchesse de Valentinois.

Pour sceller la paix avec l'alliance Espagne-Angleterre, deux mariages sont décidés, la fille du roi Elisabeth de France avec Philippe 2 d' Espagne et la sœur du roi Marguerite de France duchesse de Berry avec Emmanuel-Philibert de Savoie. Au cour de réjouissances organisées à l'occasion de ces deux mariages, des joutes sont organisées, Henri 2 est blessé à l'œil par la lance cassée de son adversaire  Montgomery capitaine de la garde écossaise. Le roi meurt 10 jours après le 10 juillet 1559. C'est son fils François qui lui succèdera.

Un an après Henri de Bourbon ( Roi de Navarre et père du futur Henri 4) sera également victime d'un tournois, l'ardeur des nobles avait été refroidie par la mort de Henri 2 mais cette fois les tournois cessèrent définitivement en France.

En 1552 l'imprimeur Charles Estienne fait paraître le premier "Guide des chemins de France"  Ce fut le premier "guide du voyageur" mais aussi un grand succès de librairie puisque qu'en un un peu plus de 15 années (de 1552 à 1568 >), 28 éditions de ce texte furent publiées. Ce qui démontre à quel point cette initiative correspondait à un besoin de l'époque. En 1139 le Poitevin Aimeri Picaud avait rédigé le Guide du pèlerin de Saint-Jacques-de -Compostelle. Il y énumère les hospices, les gîtes d'étape, et les auberges des régions traversées. C'est le premier guide de voyage avec un but unique.

Catherine de Médicis fera rendre les bijoux de la couronne qu' Henri 2 avait donnés à Diane de Poitiers, elle lui laissera le château d'Anet ou Diane s'exilera, elle mourra en 1566

 

CONTEXTE
1549 - Joachim du Bellay fait paraître "défense et illustration de la langue française"
1551 - Ronsard publie "les odes"

 

Précédentes: François 1er Informations économiques Henri 2 Suivantes : Henri 4
Lorsque Henri 2 accède au trône en 1547 l'endettement du royaume s'élève à 6,9 millions de livres alors que les recettes du Trésor ne sont que de 7,2 millions de livres. Cette dette est causée principalement par les guerres avec Charles Quint. Henri 2 hérite de la dette et de la guerre. Henri 2 ne parviendra pas à remonter la situation , à sa mort la dette est évaluée à 40 millions de livres.    

En Espagne l'or afflux mais les denrées à acheter ne croissent pas à la même vitesse. Elle achète beaucoup à la France, une aubaine pour nos produits, mais elle va exporter son inflation, aussi tous ceux qui sont en dehors de ces circuits vont rencontrer des difficultés.

Le roi publie périodiquement un tableau sur lequel figurent toutes les pièces de monnaie utilisables avec leur représentation, leur poids, le métal utilisé.
En 1555 le tableau comporte 41 pièces d'or étrangères pour 8 françaises et 44 pièces d'argent pour 2 françaises.

A Lyon qui est à l'époque la capitale de la haute finance, le cardinal de Tournon réunit les établissements de prêt et en 1555, un énorme emprunt, 2 millions d'écus, est lancé pour financer le royaume. Promettant des intérêts (ce terme étant interdit par la religion catholique de l'époque sera traduit par "don gratuit du roi" ) confortables, 16%, l'emprunt draine des capitaux de toutes provenances. L'opération est appelée "le grand parti". C'est une ruée internationale même les petites gens y apportent leurs économies. Mais bientôt la monarchie ne peut faire face aux intérêts et il faut faire une conversion des titres de prêt pour des taux plus raisonnables. Les prêteurs commencent alors à vendre leurs titres. En 1559 les titres avaient perdu 15% de leur valeur, puis ce fut 60% et enfin le Krach vint se perdre en 1560 dans une immense crise financière qui secoua toute l'Europe victime de l'excès monétaire et des taux d'intérêt trop élevés.
La place financière de Lyon en sort ruinée à tel point que lorsque Henri 3 envisage un nouvel emprunt il ne trouve rien sur la place de Lyon.

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique

 Paul 3 (1534-1549),  Jules 3 (1550-1555),  Marcel 2 (1555), Paul 4 (1555-1559),
Vers 1540 les Luthériens dominent dans la plus grande partie de l'Allemagne, le protestantisme se propage alors dans toute l'Europe du nord. en France on compte 66 exécutions de protestant sous François 1er et 88 sous Henri 2 mais malgré cela la Réforme fait des progrès

Saint Empire Romain Germanique :  Charles Quint (1500-1558), qui règne sur l'Autriche, l'Espagne et les Pays Bas, est élu Empereur en 1519 au détriment de François 1er. Hormis les 5 guerres contre ce dernier de 1521 à 1556  , à partir de 1530 Charles Quint devra lutter sur plusieurs fronts en Allemagne contre les princes protestants en Hongrie, en Autriche, en Méditerranée contre les Ottomans . Charles Quint s'empare de Tunis en 1535 mais subit un désastre devant Alger en 1541 pendant que le Turc Soliman 2 parvient jusque sous les murs de Vienne en 1529 et fait alliance avec François 1er. En 1556 il abdique et transmet son titre impérial à son frère Ferdinand 1er (1556-1564) et se retire en Espagne. Le pape n'ayant pas eu à donner son avis sur l'élection de Charles Quint, il refusa de reconnaître Ferdinand  mais il passa outre et plus jamais il ne fut question de l'avis du pape dans l'élection d'un empereur germanique. Ferdinand s'employa principalement à réconcilier protestants et catholiques.

En Angleterre: 
Henri 8 (1509-1547) succède à son père Henri 7 en 1509 il restaure l'autorité de la monarchie. Son fils Édouard 6 (1547-1553) lui succède il n'a que 9 ans lorsque son père meurt et lui même mourra à 17 ans. Pendant le règne de Edouard, ce sont les protestants qui règnent. Marie est une fervente catholique. Le testament d'Henri 8 avait classé ses héritiers d'abord Edouard, puis Marie sa première fille et enfin Elisabeth Lorsque Edouard meurt, les protestants tentent de mettre sur le trône une protestante Jane Grey malgré elle contrairement au testament d'Henri 8.  Marie Tudor (1553-1558) réunit ses partisans et en quelques jours le parti protestant s'effondre. Elle abroge les actes de son frère en faveur de la Réforme et rétablit la religion catholique, elle se   marie avec Philippe d'Espagne le fils de Charles Quint. Elle  rétablit les lois contre les hérétiques et exerce des persécutions contre les protestants. Elle rétablit les bûchers contre les hérétiques, fait exécuter Jane Grey, l'évêque qui a permis le divorce de Henri 8 d'avec Catherine d'Aragon , sa mère. Son mari Philippe d'Espagne en fait ne pense qu'a son domaine continental, il repart pour le continent avec promesse de revenir bientôt. Il va se servir de son mariage pour obtenir l'aide de Marie dans sa lutte contre la France.  Elle déclare la guerre à la France en 1557, mais 6 mois après le Duc de Guise entre dans Calais. La perte de Calais dernière possession anglaise sur le territoire français porte un dernier coup à son prestige. C'est une femme désespérée qui meurt en 1558 après avoir désignée comme successeur Élisabeth, qu'elle avait fait emprisonner, à condition qu'elle maintienne la religion catholique.

En Espagne: 
Charles Quint est le souverain le plus puissant d'Europe après les voyages de Christophe Colomb (1492) et d'Amérigo Vespucci,  l'état espagnol est le premier colonisateur l'afflux de métaux précieux provoque une hausse des prix, ils quadruplent au cours du 16ème siècle qui se révèlera catastrophique au siècle suivant, elle engendre la paralysie de l'industrie espagnole. L'arrivée des Habsbourg marque les débuts de l'absolutisme royal. En 1556 lorsque Charles Quint abdique Philippe 2 lui succède (1556-1598)

  Jeanne 3 d'Albret fille de Henri 2 de Navarre et de  Marguerite de Valois sœur de François 1er devient reine de Navarre en 1555 épouse en 1548 Antoine de Bourbon. Elle donne naissance en 1553 au futur Henri 4. Elle s'efforce de maintenir l'indépendance de la Navarre entre l'Espagne et la France 
 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

Grande-Bretagne
Souverain Edouard 6 ( 1547 - 1553), Marie Tudor ( 1553 - 1558), Elisabeth 1ère (1558 - 1603) (Tudor)
Espagne
Souverain Charles 1er de Habsbourg (Charles Quint) (1519 - 1556), Philippe 2 (1556 - 1598)
Navarre (Navarre coté français des Pyrénées)
Souverain Henri 2 (1517 - 1555), Jeanne d'Albret (1555 - 1572)
Portugal
Souverain Jean 3 le pieux (1521 - 1557), Sébastien 1er  le Désiré (1557 - 1578)
Empire romain germanique
Empereur Charles 5 (Charles Quint) (1519 - 1556), Ferdinand 1er (1556 - 1564), Maximilien 2 (1564 - 1576)
Russie
Souverain - Tsar Ivan 4 le Terrible (1533 - 1598)

 

François 1er Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique François  2

 

Informations sur la fiche
Numéro 79/142
Numéro - Capétiens Valois-Orléans 10/13
Dernière révision 22/11/2016