Le Moyen Âge. -ère féodale-
 Le  moyen âge débute suivant les historiens en 395 (éclatement de l'Empire romain) ou en 476 lorsque Romulus Augustule est déposé par Odoacre. Il prend fin en 1453 ( chute de Constantinople) ou 1492 (découverte de l'Amérique)
Guerre de 100 ans avec les Anglais  (1337 - 1453)

 

DYNASTIE CAPÉTIENS VALOIS
ASCENDANTS JEAN 2 LE BON
Roi de France
et Bonne de Luxembourg
NOM
CHARLES 5
CHARLES 5 LE SAGE
Titre roi de France  
Vie 1338 - 1380 (42 ans)
Règne 1364 - 1380 (roi à 34ans)
régent depuis l'âge de 18 ans

duguesclin_2.JPG (160015 octets)
Les "Chroniques de Saint-Denis" Jean Fouquet 15ème siècle
Rois et Reines de France - Images

 
Son aspect en impose, son égalité d'humeur et sa sérénité sont remarquables: la fureur, la colère, l'excès lui sont inconnus. D'apparence méditative et grave il tient plus du bourgeois ou de l'universitaire que du noble... Son surnom le Sage s'explique par son savoir et sa culture, mais surtout par une modération qui caractérise aussi bien l'exercice de son métier de roi que sa vie privée....Il aime les livres et sa librairie reste un de ses principaux titre de gloire. Il est de santé fragile  ( extrait d'un article de Thierry Pécout maître de conférence à Aix Marseille - Historia n° 107 mai 2007 et Wikipédia)

 
Épouse Jeanne de Bourbon
fille du duc Pierre 1er
morte en 1377
 
Descendants
noms en rouge: n'ont pas régné dans le royaume franc
Jeanne (1357-1260)
Bonne(1360-1360)
Jean (1359-1364)

Jeanne(1366-1366)
Charles 6 le Fou (1368-1422)
Marie (1370-1377)
Louis duc d'Orléans (1372-1407)

(qui sera l'ancètre de la branche valois Orléans)
Isabelle(1373-1378)
Catherine (1378-1388)
 

 

 

Les Capétiens
Valois
Philippe 6
Jean 2 le Bon
Charles 5 le Sage
Charles 6 le Fou
Charles 7 le victorieux
Louis 11
Charles 8
Valois Orléans
Louis 12

Valois  Angoulême

François 1er
Henri 2
François 2
Charles 9
Henri 3
Lorsque Jean le Bon est fait prisonnier par les Anglais  de 1356 à 1360, c'est son fils Charles futur Charles 5 qui assure la régence. Il devra faire face à une situation très dégradée. C'est la plus grave crise qu'ait connu la monarchie française.

Les états généraux tentent d'imposer au régent une réforme profonde du système de gouvernement avec un contrôle de leur part, c'est la grande ordonnance de 1357. Accéder à leurs demandes reviendrait à instaurer une monarchie parlementaire. Les campagnes se révoltent (jacqueries).

Le roi de Navarre, Charles le Mauvais qui était prisonnier pour avoir semé des troubles, s'est évadé et traite avec Edouard 3 d'Angleterre pour se partager la France. Des bandes à la solde de Charles le Mauvais  ravagent le royaume, et de connivence avec Etienne Marcel (prévôt des marchands de Paris ) ils organisent des troubles et font entrer dans Paris des mercenaires anglais pour défendre la ville. Les Parisiens se révoltent et le 11 juillet 1358, Etienne Marcel est tué par le peuple de Paris accusé de vouloir livrer Paris à l'Anglais. Le 2 août le dauphin Charles 5 entre dans Paris

Le 8 avril 1364 Jean le Bon père de Charles 5 meurt en captivité en Angleterre. Charles 5 qui n'était que régent monte sur le trône.  Charles le Mauvais, depuis ses possessions normandes tente de couper la route de Reims afin d'empêcher le couronnement de Charles 5. Les troupes du roi de France, menées par Du Guesclin battent l'armée anglo-normande à Cocherel (Hardencourt Cocherel à proximité d'Evreux). Charles 5 sera couronné le 19 mai 1364.

Le 8 avril 1364 Charles 5 devient roi de France. Charles 5 confie le commandement de ses armées au chevalier Bertrand du Guesclin.  Il doit tout d'abord faire face à la révolte de Charles le Mauvais qu'il bat  à Cocherel en 1364. En suite il doit résoudre le problème des grandes compagnies, ces bandes de soldats ou de mercenaires qui pillent les campagnes.
En Espagne , sur le trône de Castille, règne Pierre1er dit  Pierre le Cruel  qui a déjà fait assassiner un de ses frères et de nombreux autres nobles. Il a épousé Blanche de Bourbon ,une nièce du roi de France, qu'il a fait enfermer 3 jours après son mariage dans l'Alcazar de Séville pour rejoindre sa maîtresse. Quelques temps après, après avoir répudié Blanche, il se remarie il se remarie avec Jeanne de Castro qu'il abandonnera également. Son autre frère Henri de Trastamare qui est réfugié en France revendique le trône de Castille.
C' est l'occasion pour Charles 5 et du Guesclin de regrouper ces compagnies et de les envoyer se battre en Castille afin de placer Henri de Trastamare sur le trône.
Pierre le cruel
s'alliera au prince noir (fils du roi Edouard 3 d'Angleterre ) gouverneur de Guyenne . Du Guesclin est battu à Najera le 3 avril 1367 mais dégoûté du comportement de Pierre le Cruel le Prince Noir l'abandonne. Cette fois Du Guesclin sera vainqueur à Montiel le 14 mars 1369 Pierre le Cruel meurt le 23 mars de la même année et  Henri de Trastamare  devient roi de Castille en 1369.

Charles 5 et Du Guesclin se consacrent ensuite à reconquérir les territoires aux mains des Anglais, non pas par de grandes batailles mais par la technique du harcèlement, une guerre d'usure. Le pays est mis en défense, partout dans le royaume les châteaux, les remparts urbains sont réparés ou édifiés. L'armée ne compte plus que quelques milliers d'hommes, des professionnels appointés par le roi. Elle sera payante le Rouergue, le Quercy et le Périgord sont récupérés en 1369, puis ce sont le Limousin et le Poitou en 1372 ,  l'Aunis et la Saintonge en 1373. En 1375 les Anglais ne possèdent plus en France que les environs de Bordeaux , un morceau des Landes et Calais. Du Guesclin qui avait été fait Connétable de France en 1370 meurt le 13 juillet 1380 au siège de Châteauneuf de Randon (Lozère) . Le roi le fait inhumer à Saint Denis et il l'y rejoint deux mois après, le 16 septembre 1380.

Charles 5 eut un autre homme d'arme de valeur, Jean de Vienne. Ce dernier accompagna Du Guesclin dans ses luttes contre les grandes compagnies et les Anglais notamment à Cocherel. En 1373 Charles 5 le nomme Amiral. Il réorganise la marine, met en place un important programme de construction, crée les gardes-côtes. Il conduit plusieurs expéditions sur les côtes sud de l'Angleterre obligeant l'Anglais à conserver des troupes sur place . 

Tout en déployant une activité militaire, Charles 5 a redressé le royaume, il a renforcé l'autorité royale et rétablit la monnaie. Dépourvu de tout fanatisme religieux il a protégé les Juifs et s'est efforcé de freiner l'activité religieuse dans le Languedoc. Ce fut un roi lettré aimant à s'entourer d'hommes savants et un roi bâtisseur, il crée une nouvelle enceinte de Paris, modifie la forteresse du Louvre qui est maintenant englobée dans l'enceinte et qui va devenir une résidence magnifique, fait construire la Bastide Saint Antoine dite Bastille, fait construire le donjon de Vincennes et le fortifie.

Charles  a épousé en 1350 Jeanne de Bourbon. Elle partage avec son époux l'amour des beaux objets, elle tient sa maison et sa cour avec raffinement.  Charles l'aime tendrement ainsi que ses enfants. Il recherche autant que possible sa compagnie, elle a sa place au Conseil ainsi qu'au gouvernement et au parlement. Elle meurt en 1377 plongeant Charles dans un profond chagrin.

 

La naissance de l'impôt
Lorsque Jean le Bon est fait prisonnier, sa liberté est conditionnée au paiement d'une rançon. C'est l'un des cas prévus par le droit féodal où les sujets sont tenus d'aider leur seigneur de leurs deniers. L'ordonnance du 5 décembre 1360 établit donc une aide de 12 deniers par livre sur la vente de toute marchandise (1 livre= 20 sous de 12 deniers = 240 deniers, 12 deniers par livre = 5%) plus un impôt sur le vin et le sel (la gabelle, impôt sur le sel avait été instituée par Philippe 6 en 1342 puis supprimée et rétablie plusieurs fois).
 En 1363, il faut débarrasser le royaume des grandes compagnies ( voir la fiche Charles 5) Il faut lever une armée pour les combattre et donc lever un impôt, les Etats Généraux se réunissent à Amiens et consentent à une nouvelle contribution . Cette fois il s'agit d'un impôt direct le fouage car il pèse sur les feux (foyers) des villes comme des campagnes. Il (re)prendra le nom de taille ultérieurement
En 1369 il faut affronter l'Angleterre mais les aides, le fouage (impôt sur le foyer, ancêtre de la Taille) et la gabelle sont là, la décision n'ayant pas été limitée dans le temps les impôts seront reconduits d'année en année Charles 5 allègera les fouages puis les abolira sur son lit de mort ce qui créera de grosses difficultés lorsque Charles 6 voudra les rétablir.

 

 

CONTEXTE
A cette époque, les seigneurs et chevaliers se piquaient d'une profonde ignorance , comme un privilège attaché à leur naissance. Du Guesclin ne savait ni lire ni écrire au bas des actes administratifs était écrit: "Lequel a déclaré ne savoir signer, attendu sa qualité de gentilhomme"

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique :
La papauté qui depuis son départ vers Avignon apparait être sous la tutelle des rois est discréditée. Des théologiens mettent en question le pouvoir pontifical. Le luxe de la cour d'Avignon fait ressentir encore plus durement les abus de la fiscalité romaine. Tout est pret pour le grand schisme (1378-1417). Plusieurs papes vont se disputer la tiare, s'excommuniant mutuellement se créant chacun un collège de cardinaux .
Les papes en Avignon:  Bienheureux Urbain 5 (1362-1370), Grégoire 11 (1370-1378), Clément 7 (1378-1394)
Les papes de Rome:  Urbain 6  (1378-1389)
Saint Empire Romain : Louis 4 de Bavière (1314-1347) est élu Empereur en 1314 au détriment de Frédéric le beau (Habsbourg) il fait prisonnier son rival en 1322, il l'y maintiendra jusqu'en 1325 et lui rend la liberté sous condition de renoncer à ses ambitions Impériales. Jean 22 s'oppose à cet accord et demande à Louis 4 d'abdiquer, sur son refus, il l'excommunie. Louis descend en Italie et fait élire un antipape. En 1346 Clément 6 déclare Louis déchu et fait élire à sa place Charles 4 de Luxembourg (1346-1378), Louis se préparait à répliquer mais il meurt d'une chute de cheval. Charles 4 sera couronné Empereur en 1355 il renonce aux ambitions italiennes des Empereurs et se consacra surtout au renforcement de la maison de Bohême à laquelle il appartient. Il promulguera la Bulle d'Or qui règlemente l'élection de l'Empereur germanique:L'Empereur sera élu sans  intervention du pape, et les électeurs seront au nombre de 7 , 3 évêques (Trèves, Mayence, Cologne) 4 laïcs (roi de Bohême, comte palatin du Rhin, duc de Saxe, Margrave(marquis) de Brandebourg )
En Angleterre: 
Edouard 3 succède (1327-1377) à Edouard 2. Il est le petit fils de Philippe le Bel et descendant de Saint Louis par sa mère. Il n'élève aucune protestation à l'avênement de Philippe 6 et prête hommage à celui-ci pour le duché de Guyenne ( Aquitaine). A la suite de troubles franco-anglais au sujet de l'Ecosse et de la Flandre, Philippe 6 confisque la Guyenne Edouard 3 fait alors valoir ses droits au trône de France. Ce sera le début de la guerre de cent ans. Un redressement de l'état s'opère et un sentiment national se fait jour du fait de la mise à l'écart d'Edouard 3 à la succession du trône de France. Mais la guerre coûte cher et des troubles apparaissent. Le successeur d'Edouard 3, Richard 2 (1377-1399) devra faire face à de graves troubles.
En Espagne: 
               En Navarre Charles 2 le Mauvais (1349-1387) petit fils de Louis 10 roi de France, roi de Navarre et duc d'Evreux, épouse en 1353 une fille de Jean le Bon, pouvant prétendre au trône de France en cas d'extinction de la branche Valois, il fomente des troubles  après avoir été vaincu il conclu avec le roi le traité de Vernon (1366) Intervient dans le conflit entre Pierre le Cruel et Henri de Trastamare qui se disputent la Castille en prenant le parti de Pierre le Cruel  (voir ci dessus) Trahissant tous les partis il se fit tant d'ennemis qu'il dut, pour s'en tirer, abandonner ses possessions en Normandie ( 1378 ). Il vendit la place de Cherbourg aux Anglais et finit sa vie en paix à administrer la Navarre.
               En Aragon  Pierre 4 d'Aragon (1336-1387) qui enlève le Roussillon et Majorque à son cousin Jacques 2 en 1344 , il met la main sur la Sardaigne en 1354 en battant les Gènois. Il prend le parti de Trastamare pour le trône de Castille.
               En Castille Pierre le Cruel roi de Castille et de Léon (1350-1369) est aux prises avec son frère Frédéric et son demi frère Henri de Trastamare pour l'accession au trône de Castille. Il fait assassiner Frédéric en 1358 (d'où son surnom). Henri de Trastamare se réfugie en France. La guerre entre la France et l'Angleterre se propage en Espagne, la France soutenant Henri de Trastamare envoie Du Guesclin qui entraîne avec lui les grandes compagnies. Le   Prince Noir fils du roi d'Angleterre vient soutenir Pierre le Cruel. Le Prince Noir vaincra Du Guesclin à Najera en 1367 mais finira par ne plus soutenir Pierre le Cruel tant sa conduite lui répugnait. Henri 2 de Trastamare lui succède (1369-1379) puis son fils Jean 1er (1358-1390)

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS  
 

Grande-Bretagne
Souverain Edouard 3 (1327 - 1377), Richard 2 ( 1377 - 1399)
Espagne
Léon-Castille- Pierre 1er le Cruel (1350 - 1369), Henri 2 de Trastamare ( 1369 - 1379), Jean 1er (1379 - 1390)
Aragon-Barcelon Pierre 4 le Cérémonieux (1336 - 1387)
Navarre Charles 2 le Mauvais ( 1349 -1387)
Portugal
Souverain Pierre 1er le Justicier ou le Cruel (1357 - 1367), Ferdinand 1er  le Beau ou l'Inconstant (1367 - 1383)
Autriche
Souverain ( Archiduc) Rodolphe 4 le Fondateur (1358 - 1365), Albrecht 3 à la Tresse (1365 - 1395)
Empire romain germanique
Empereur Charles 4 (1346 - 1378), Venceslas (1378 - 1410)
Russie
Grand Prince de Moscou Dmitri 5 Douskoï (1363 - 1389)

 

Jean 2 le Bon Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Charles 6 le fou

 

Informations sur la fiche
Numéro 72/144
Numéro - Capétiens valois 3/13
Dernière révision 13/11/2016