BERTRAND DU GUESCLIN

Né vers 1320 près de Renne , il appartient à la moyenne noblesse bretonne. Il commence sa carrière militaire en participant à la guerre entre deux prétendants au duché de Bretagne: Charles de Blois (reconnu par le roi de France Jean le Bon) et Jean de Montfort (soutenu par le roi d'Angleterre) ses exploits lors du siège de Rennes en 1357 lui valent d'être armé chevalier par Charles de Blois . Remarqué par le dauphin le futur Charles 5, il le charge de la lutte contre Charles le Mauvais roi de Navarre allié aux Anglais et dont les bandes armées ravagent les campagnes. Du Guesclin l'attaque en Normandie de château en château jusqu'à le battre définitivement à Cocherel le 16 mai 1364 .

Les grandes compagnies, bandes de soudards, sans solde ravagent les campagnes Charles 5 charge Du Guesclin de les regrouper et de les entraîner vers l'Espagne ou elles aideront Henri de Trastamare dans la succession de Castille contre Pierre le Cruel. Charles 5 joue sur deux tableaux, il débarrasse les campagnes de ces bandes et se fait un allié du futur roi de Castille. Bien lui en pris car en 1372 la flotte castillane vaincra la flotte anglaise au large de La Rochelle. Au cours de cette campagne Du Guesclin sera fait prisonnier et Charles 5 devra payer une forte rançon pour le récupérer, l'équivalent de 460 kilogrammes d'or.

La guerre contre les Anglais reprend en 1369, en 1370 Bertrand Du Guesclin est fait connétable par Charles 5. Du Guesclin va mener contre les Anglais une guerre d'usure, de harcèlement, de terre brûlée, le roi de France récupèrera un à un les territoires pris par les Anglais durant le règne de son père Jean le Bon. Rouergue, Quercy, Périgord en 1369, Limousin et Poitou en 1372, Aunis et Saintonge en 1373, en 1375 les Anglais ne possèdent plus que la Guyenne et Calais.

Le 13 juillet 1380 Du Guesclin meurt au combat, ultime honneur le roi le fait inhumer dans la basilic de Saint Denis, là où son enterrés les rois et reines de France. Il le rejoindra dans la mort le 16 septembre.

La France a trouvé dans Bertrand Du Guesclin son premier grand homme de Guerre

Fiche revue le 15/02/2010

Document N° 030