Vers le pouvoir absolu
Les temps féodaux sont terminés. Le roi va attirer les nobles dans sa cours bientôt il n'y aura plus rien entre le roi et le peuple C'est surtout à partir de Louis 13 et surtout de Richelieu que l'ère du pouvoir absolu va s'ouvrir

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
BOURBONS
ASCENDANTS fils de HENRI 4
roi de France et de Navarre
et MARIE DE MEDICIS
NOM
Titre roi de France  
Vie 1601 - 1643 (42 ans)
Règne 1610 - 1643  (roi à 9 ans)

 
Le roi est ombrageux, timide, économe, scrupuleux, porté à se perdre dans les petites choses, mais jaloux de son autorité. Le Cardinal est violent, orgueilleux hautain, épris de fastes, d'une sensibilité frémissante, sujet à des accès de mélancolie, d'abattement et d'angoisse. Seul le sentiment du devoir, la raison d'Etat les unit . Mais ce sentiment est aussi fort chez l'un comme chez l'autre. Le roi surmonte son antipathie. Ils apprendront à s'estimer . Ils travailleront en confiance pour le plus grand bien de la monarchie et de la France. Louis 13 est le dernier roi de France à porter l'armure.
 
Épouse Anne d'Autriche
fille du roi d'Espagne Philippe 3
morte en 1666
Descendants
noms en rouge: n'ont pas régné dans le royaume franc 

Louis 14
Philippe

 

Les Bourbons
Henri 4
Louis 13
Louis 14
Louis 15
Louis 16
Première république
Empire
Louis 18
Charles 10
Louis-Philippe
Louis 13 est trop jeune pour régner c'est sa mère qui assure la régence

Louis 13
n'a que 9 ans lorsque son père Henri 4 meurt. Sa mère Marie de Médicis devient régente et gouverne avec son favori Concini . Ce dernier a pour épouse  Léonora Galigaï qui était déjà la confidente de Marie de Médicis avant son  mariage avec Henri 4. Léonora a beaucoup d'influence sur la Reine. Concini achète le marquisat d'Ancre puis en accédant au pouvoir avec la régence s'enrichit très rapidement en titres et en biens.

Louis 13  déclaré majeur en 1614 (il a 13ans ) laisse sa mère gouverner avec Concini. Les nobles sont las des intrigues et de la tyrannie de l'Italien, ils se révoltent en 1614 -1616. Le roi décide alors d'en finir avec la régence. En 1617, il fait arrêter Concini qui est tué lors de son arrestation. Galigaï est jugée comme sorcière décapitée et brûlée.

Louis 13 écarte sa mère

Louis
écarte sa mère Marie de Médicis  à Blois. Elle sera libérée et entreprendra une folle lutte contre son fils. Vaincue aux Pont-de-Cé, Louis lui pardonnera et lui permettra de revenir à Paris. Là elle est plus contrôlable, elle s'occupe alors de la construction du palais du Luxembourg .
Louis 13 qui n'a que 16ans laisse son ami Luynes, qui sait si bien dresser les faucons, gouverner. Il ne sera pas meilleur que Concini. Il pense surtout à s'enrichir et essaie de s'attirer les bonnes grâces des grands, il veut rétablir de force le catholicisme en Béarn (1620),   nommé connétable en 1621 il marche contre les Huguenots du Midi. Il subit un échec honteux devant Montauban ce qui soulève l'indignation de tous, le roi commençait à se lasser lorsque Luynes meurt emporté par une épidémie.

Louis 13 prend Richelieu comme ministre:

En 1624 commence une longue collaboration entre le roi et un homme, un évêque titulaire d'un doctorat en Sorbonne qui avait été secrétaire d'état à la guerre du temps de Concini: Armand-Jean du Plessis dit Richelieu. Les deux hommes se complètent bien, le roi laisse Richelieu gouverner. Il a trois objectifs, à l'intérieur ruiner le parti huguenot et ramener à l'obéissance les nobles et à l'extérieur lutter contre la maison d'Autriche.
Marié en 1615 Louis 13 n'aura son premier enfant, le futur Louis 14, qu'en 1638. Dans l'esprit de nombreux nobles, l'héritier du trône de Louis 13 qui était de santé fragile, était son jeune frère Gaston d'Orléans. Ce dernier est l'instigateur de nombreux complots visant à renverser Richelieu et faire la paix avec l'Espagne. Richelieu qui a des espions partout réprime tous ces complots sévèrement. Plusieurs nobles y laissent la vie,  Chalais en 1626, Montmorency en 1632, Cinq Mars qui était le favori du roi et le Thou en 1642.

 Devant l'ascendant que prend Richelieu sur Louis 13, Marie de Médicis à la tête d'un complot visant à éliminer Richelieu, profite d'une maladie de Louis 13 pour obtenir la disgrâce de Richelieu. Croyant avoir obtenu gain de cause elle commence a rassembler autour d'elle ses partisans mais Louis confirme sa confiance envers Richelieu, c'est la journée des dupes (10 novembre 1630). Marie de Médicis est alors éloignée définitivement d'abord au château de Compiègne d'où elle s'enfuira pour gagner les Pays Bas. Elle mourra à Cologne en 1642.

La guerre de trente ans:

Depuis 1618 l'Allemagne connaît une guerre entre les princes protestants et la maison d'Autriche "les Habsbourg". Ceux-ci, catholiques,  règnent sur un empire immense qui comprend l'Autriche, la Bohême, la Hongrie, une grande partie de l'Italie, l'Espagne et les Pays Bas espagnols. Une telle puissance constitue une menace pour les pays voisins et notamment la France. Richelieu n'est pas fâché de ce conflit il aide matériellement les protestants mais lorsque ceux-ci auront tous été vaincus par l'Autriche il devra finir le travail (1635).

La guerre se décompose en quatre périodes:
   - la première de 1618 à 1623 se déroule au Palatinat où la Bohème refuse de reconnaître l'Empereur et souhaite se donner un roi protestant. L'Empereur envahit le Palatinat.
   - la seconde de 1625 à 1629 , les protestants appellent à leur secours le roi du Danemark , celui-ci sera battu par la Ligue catholique
   - la troisième de 1630 à 1635, Richelieu pour qui affaiblir la puissante et redoutable maison d'Autriche est un objectif apporte une aide au roi de Suède Gustave Adolphe qui vient en aide aux protestants . Son armée est vainqueur mais il trouve la mort en 1632. Les Suédois continuent la lutte mais sont vaincus par les Autrichiens.
    - la quatrième de 1635 à 1648 est française, Richelieu est obligé de "lever le masque"
Au début la situation ne sera pas brillante, cela commence par une défaite à Corbie en 1636, l'ennemi viendra jusqu'à 50 km de Paris mais faisant appel au sentiment national il rétablira la situation. La France prendra Arras occupera l'Artois et Louis 13 prendra Perpignan et annexera le Roussillon à la France. La guerre de 30 ans prendra fin en 1648 par le traité de Westphalie (voir la fiche suivante -Louis 14)

 Au cours de cette guerre, guerre de trente ans, c'est l'Allemagne qui en subira tous les frais, elle sera ravagée et perdra le tiers de sa population.

Pendant qu'il apporte son aide aux protestants à  l'Est, il lutte contre les protestants en France:

Les protestants, avec leur Places de Sureté étaient un état dans l'état, Richelieu entreprend la lutte et en 1627-1628 fait le siège et prend La Rochelle port par lequel les protestants recevaient des renforts d'Angleterre. Pour cela il fera creuser sur terre une tranchée de 12 kilomètres armée de 11 forts et de 18 redoutes, sur mer une digue en fermera l'accès aux navires anglais 1400 mètres de long 23 m à la base et 7 au sommet et 200 navires la protègeront. Les assiégés tiendront 15 mois. La seconde moitié de 1628 est ponctuée d'offensives anglaises pour percer le blocus des témoins diront qu'il a été tiré 5 000 boulets de part et d'autre.  Dés le mois de mai la famine commence à faire des ravages, ils ne sont plus que 6 000 sur les 28 000 habitants, ils ne se rendront qu'en octobre. Cette lutte s'achève en 1629 par la paix d'Alès qui permet la liberté du culte aux protestants mais supprime leurs places fortes.
S
En une année Richelieu, Marie de Médicis et Louis 13 meurent:

La France s'engage dans la guerre de trente ans (voir plus haut) en 1635,  ce qui lui permettra d'occuper l'Artois et le Roussillon, la victoire est en vue lorsque à quelques mois d'écart Richelieu (4 décembre 1642), Marie de Médicis (3 juillet 1642) et le roi Louis 13 meurent, ce dernier le 14 mai 1643 à Saint Germain.

 Le 16 mai 1643 Condé remporte une éclatante victoire à Rocroi battant l'infanterie espagnole réputée invincible et qui ne s'en remettra jamais.
 Richelieu laisse une succession très confortable estimée à 20 millions de livres dont 20% en espèces or et argent , 25% en terres, le reste en offices, bénéfices meubles et immeubles.
En 1634 le pape est représenté en France par un ancien militaire qui avait pris la robe ecclésiastique un nommé Mazarin.  Deux ans après il se retrouvait au service du roi et en 1642 Richelieu le fait nommé Cardinal.

Impôts écrasants,  hivers très rigoureux,  mauvaises récoltes, la peste endémique, font régner un fort mécontentement parmi le peuple et suscitent des révoltes populaires . En 1617 l' impôt représentait 10 jours de travail, en 1640 il en représente 34. Les recettes de l'Etat qui en 1575 s'élevaient à 15 millions de livres,  s'élèvent à 208 millions en 1635, par la suite elles se ramèneront à 100 millions de livres

Le fondateur de La Gazette de France (1631) premier hebdomadaire,  Théophraste Renaudot ouvre le premier "Mont de piété" en 1637, et crée le premier bureau de placement. En 1642 Louis 13 autorise plusieurs autres villes à faire de même.

Sciences:
Blaise Pascal (1623-1662) invente la première machine à calculer en 1642 , machine arithmétique qu'on appellera la Pascaline

René Descartes (1596-1650) philosophe, mathématicien et physicien publie son discours de la méthode en 1637. Imprimés par Jean Lemaire ils sont tirés à 3 000 exemplaires ce qui est considérable pour l'époque
Pierre de Fermat (1601-1665) mathématicien travaille sur la géométrie analytique, la théorie des nombres le calcul des probabilités.

En Allemagne Johannes Kepler (1571-1630) établis les lois de déplacement des planètes
En Ecosse John Napier (Neper) (1550-1617) invente les logarithmes

Ecrits:
En Angleterre c'est un illustre auteur de théâtre qui va mourir en 1616 Shakespeare et en Espagne c'est Cervantes
 

 

La Peste
En Italie , en 1629, la peste dite de Milan ravage le centre et le nord de l'Italie. Elle entraîne la mort de 280 000 personnes
En 1628-1631 la peste sévit à Toulouse , elle fait 50 000 victimes

 

La tulipomanie
Depuis un certain temps la tulipomanie fait rage, les bulbes de tulipe se vendent à des prix insensés. En 1637 les prix s'effondrent brusquement provoquant la ruine de nombreux spéculateurs. On peut considérer cela comme l'éclatement de la première bulle spéculative

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique

Léon 11 (1605), Paul 5 (1605-1621),  Grégoire 15 (1621-1623),   Urbain 8 (1623-1644) 

Saint Empire Romain Germanique :  Matthias (1612-1619)  fait déposer son frère Rodolphe 2 en 1611 et prend sa place. Il essaiera de rapprocher catholiques et protestants vainement. Mais son indécision devant la révolte de Bohème  en 1618 plongea l'Allemagne dans la guerre de Trente Ans (1618-1648) dont elle sortira ravagée. Mort sans descendance il désignera comme successeur son cousin Ferdinand de Styrie qui régnera sous le nom de Ferdinand 2 (1619-1637). Celui-ci se trouvait en pleine guerre de Trente Ans il eut plusieurs victoires contre les protestants , l'électeur palatin en 1620, le roi du Danemark en 1626. Emporté par ces victoires il rendit un édit privant les protestants des droits qui leur avait été concédés ce qui provoqua à nouveau des troubles et cette fois ci il fut vaincu par le roi de Suède en 1631 et 1632 heureusement pour Ferdinand celui-ci mourut  en 1634 ce qui lui permit de redresser la situation. Son fils prendra sa succession sous le nom de Ferdinand 3 (1637-1657) il poursuit la guerre. Cette fois la France est venue prêter main forte aux suédois, la guerre tourne au désastre pour Ferdinand qui est obligé de signer la paix de Westphalie en 1648 consacrant la division religieuse de l'Allemagne , son émiettement politique et l'affaiblissement du pouvoir impérial. L'Allemagne ruinée et dépeuplée est alors divisée en 350 principautés et villes indépendantes

En Angleterre: 
A la mort d' Elisabeth en 1603 c'est Jacques 6 Stuart , le fils de Marie Stuart qui sera désigné roi sous le nom de Jacques 1er (1603-1625). Bien que catholique il devint le chef de l'Eglise Anglicane il conçut son rôle dans l'absolutisme. Les catholiques comme les puritains protestants furent opprimés. Certains puritains émigrèrent en Amérique ( bateau le Mayflower 1620) mais ils restèrent un parti puissant d'opposition. La corruption, le gaspillage, la politique pro-espagnole, le gouvernement par ses favoris (Somerset, Buckingham) menaient à un affrontement, il mourut avant. Il fut remplacé par son fils Charles 1er (1625-1649) La vie en Angleterre comme en Allemagne est dominée par les querelles de religions. Charles est dépendant du parlement, il subira de multiples humiliations. Il décide de faire arrêter les cinq principaux chefs de l'opposition c'est l'étincelle qui déclenche la guerre civile. Olivier Cromwell chef des puritains bat Charles 1er qui doit se réfugier en Ecosse mais les Ecossais le livrent à Cromwell. Une tentative de fuite de Charles, il sera mis en jugement. Condamné à mort il est décapité le 30 janvier 1649.

En Espagne: 
Philippe 3  (1598-1621) succède à son père règne sur le plus grand empire de la terre, l'Espagne continue à faire grande figure en Europe. Elle possède une armée considérée comme la première d'Europe. Cependant, le ministre , duc de Lerma, prenant ses fonctions trouve le trésor à peu près vide. Il renonce à la politique de prestige, fait la paix avec l'Angleterre (1604) conclu une trêve de 12 ans avec les Provinces Unies ( Pays Bas)  en 1609. Il fera l'erreur d'expulser les derniers Maures (1609 -1611) ce qui contribuera à affaiblir encore l'industrie espagnole. En 1621 Philippe 4 lui succède (1621-1665) avec comme ministre le comte-duc Olivares qui se maintiendra dans ses fonctions plus de 20 ans (1621-1643) il voulut soumettre toute l'Espagne à l'ordre castillan ce qui provoqua des révoltes sanglantes alors que l'Espagne se trouve engagée dans la guerre de Trente Ans. Exaspérés, les Catalans se tournent vers la France (1640), la révolution de Lisbonne rétablit l'indépendance du Portugal. La défaite de Rocroi devant Condé (1643) porte un coup fatal au prestige militaire de l'Espagne. L'Espagne poursuit la guerre contre la France mais en 1659 elle sera contrainte de signer la paix des Pyrénées qui lui fera perdre le Roussillon, la Cerdagne et l'Artois.

en Brandebourg:
Jean Sigismond
(1608 - 1619 )

en Brandebourg prussien:
Georges Guillaume
(1619 - 1640 )Frédéric Guillaume (1640 - 1688),

En Russie: 
Période de troubles
(1598 - 1613), Michel 3 Romanov  ( 1613 - 1645 ),

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

Grande-Bretagne
Souverain Jacques 1er (1603 - 1625), Charles 1er (1625 - 1653)
Espagne
Souverain Philippe 3 ( 1598 - 1621), Philippe 4 (1621 - 1665)
Portugal
Souverain Souverains espagnols 1580 - 1640  -  Philippe 3 sous le nom de Philippe 2, Jean 4 le Fortuné ou le Restaurateur (1640 - 1656)
Brandebourg ( futur Prusse)
Souverain Jean Sigismond (1608 - 1619 ), Georges Guillaume ( 1619 - 1640), Frédéric Guillaume (1640 - 1688)
Empire romain germanique (comprend l'Autriche)
Empereur Rodolphe 2 ( 1576 - 1612), Mattias (1612 - 1619), Ferdinand 2 (1619 - 1637), Ferdinand 3 (1637 - 1657)
Russie
Souverain - Tsar Ivan le petit brigand (1607-1611), Michel Fédorovitch (1er Romanov) (1613 - 1645)

 

 

Henri 4 Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Louis 14

 

Informations sur la fiche
Numéro 84/144
Numéro - Capétiens Bourbons 2/8
Dernière révision 29/03/2017