Les temps modernes, les Lumières
 L
a royauté se délite, en réaction avec la fin du règne de Louis 14, les mœurs se relâchent. Les penseurs s'affirment, l'encyclopédie est considérée comme une atteinte au pouvoir absolu. Mais nombreux sont les sujets qui sont avides de connaissances depuis le bourgeois éduqué jusqu'aux nobles, tel Malesherbes qui va apporter son aide aux encyclopédistes. Les Lumières vont éclairer les esprits.
Pendant 77 ans, de 1715 à 1792 la France ne connaitra pas de bataille sur son sol et restera à l'écart des grandes épidémies après la peste de 1720.

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
BOURBONS
ASCENDANTS Duc de Bourgogne
et Marie-Adélaïde de Savoie
Arrière petit fils de LOUIS 14
roi de France
NOM
Titre roi de France  
Vie 1710 - 1774  (64 ans)
Règne 1715 - 1774  (roi à 5 ans)

louis15.jpg (135467 octets)
Louis 15 - Quentin de la Tour - Musée du Louvre - Paris
Mémoire de la France - Larousse

  Il est d'une vive intelligence et d'une grande curiosité intellectuelle, en particulier dans le domaine spécifique. Si le roi possède certaines qualités d'homme d'État il n'en a pas l'étoffe. Sa timidité le paralyse: il est nonchalant, inconstant, rétif au travail. Son esprit est vicié par son scepticisme: tout à fait à même de déceler la nocivité d'une mesure, il ne fait rien pour la corriger, car il ne croit ni aux êtres ni aux choses.(extrait d'un article de Michel Vergé-Franceschi professeur d'histoire à l'université de Tours - Historia n° 107 mai 2007)
Épouse Marie Leszczynska
fille du roi Stanislas de Pologne
morte en 1768
 
Descendants
noms en rouge: n'ont pas régné dans le royaume franc 
Louise Elisabeth
Anne Henriette
Marie Louise
Louis de France
Philippe Louis
Marie Adélaïde
Victoire
Sophie
Thérèse Félicité
Louise
+ 8 enfants naturels

 

Les Bourbons
Henri 4
Louis 13
Louis 14
Louis 15
Louis 16
Première république
Empire
Louis 18
Charles 10
Louis-Philippe
Lorsque Louis 14 meurt en 1715, son fils aîné Louis le grand dauphin est mort brutalement de la variole en 1711 il avait 50 ans. Louis 14 avait eu deux autres fils légitimes Philippe né en 1668 et qui meurt à 3 ans et Louis François qui n'avait pas vécu. Louis le grand dauphin avait épousé Marie Anne de Bavière. De leur union naissent 3 fils Louis duc de bourgogne qui devient dauphin à la mort de son père, Philippe duc d'Anjou qui devient roi d'Espagne en 1700 et Charles duc de Berry . Louis duc de bourgogne ne restera dauphin qu'une année car il meurt ainsi que sa femme et son fils aîné Louis âgé de 5 ans de la rougeole en 1712. Le second fils du duc de Bourgogne, Louis duc d'Anjou envoyé à la campagne avec sa nourrice est sauvé de la contagion. Il a 2 ans lorsque ses parents meurent c'est lui qui va régner à la mort de son arrière grand-père en 1714 sous le nom de Louis 15.

LA REGENCE

Louis 15
à la mort de son arrière grand père n'a que 5 ans. C'est le neveu de Louis 14,   Philippe d'Orléans , qui assurera la régence assisté par l'abbé Dubois. Philippe d'Orléans mourra en 1723 il sera remplacé jusqu'en 1726 par le duc de Bourbon, arrière petit fils du grand Condé.

Les dernières années du règne de Louis 14, monarque absolu, qui voit mourir son fils et ses petits fils en quelques années n'ont pas été drôles, pour la cour aussi c'est la détente. Le régent réforme les conseils et instaure la polysynodie ( c'est à dire que les ministres sont remplacés par des assemblées ) le parlement retrouve son droit de remontrance, le régent  réside à Paris et les mœurs se libèrent. Dés 1718 le régent est obligé de revenir en arrière en raison des difficultés financières et de l'incurie des conseils.

En 1716 le régent autorise le banquier écossais Law à créer une banque privée émettant des billets acceptés comme espèces dans toutes les caisses publiques. Il fonde la compagnie d'occident pour l'exploitation et la mise en valeur de la Louisiane et lie sa banque à cette compagnie qui émet des actions. La banque doit être en mesure, de par ses avoirs, de rembourser les billets à leur valeur d'émission et la compagnie de racheter les actions au cours du jour.  En 1718 la banque privée devient banque d'état, la compagnie d'occident devient la compagnie des Indes,  la demande est attisée par la  perspective de gain, la compagnie émet trop d'actions. Devant la spéculation effrénée, les actions prennent une valeur démentielle les porteurs sont pris de panique et demandent en masse le rachat, les avoirs de la banque et de la compagnie ne peuvent suffire et le système s'effondre en 1720. Law s'exile et meurt dans l'indigence et les Français sont traumatisés ce qui retardera l'instauration du système bancaire français.

Philippe 5 roi d'Espagne et petit fils de Louis 14 revendique le trône de France le régent se coalise avec l'Angleterre, la Hollande et l'Autriche et lui déclare la guerre l'Espagne est vaincue en 1720, Philippe 5 renonce au trône. Le régent meurt en 1723.

LOUIS 15
Bien qu'il vienne d'être déclaré majeur ( il a 13 ans) Louis 15  laisse le duc de Bourbon gouverner. Celui-ci arrange le mariage de Louis avec Marie Leszczynska fille du roi de Pologne détrôné mais qui a reçu la Lorraine en échange.

En 1726 Louis , qui a 16 ans, décide de gouverner et prend le cardinal Fleury   ( il a 73 ans et assumera ses fonctions jusqu'à sa mort en 1743 à 90 ans ) comme premier ministre qui dirigera les affaires de l'état jusqu'en 1743. Il mènera une politique de stricte économie et parviendra à redresser les finances du royaume et ramener la prospérité. Fleury s'appuie sur quelques grands ministres Orry aux Finances, Chauvelin garde des sceaux et affaires étrangères, d'Aguesseau également garde des sceaux , Maurepas à la Maison du Roi.

A la mort de Fleury en 1743 Louis décide de gouverner seul il ne prend pas de ministre principal. Il prend des ministres dans le camp du parti philosophique que défend Mme de Pompadour et au parti dévot qui est celui de la famille royale. Les ministres vont s'affronter ce qui va encourager le parlement à revendiquer un rôle accru.
Le 5 janvier 1757 le roi est blessé lors d'un attentat commis par Damiens ce qui ne suscitera guère d'émotion dans le pays Louis 15 n'est plus le Bien Aimé. Damiens fut condamné comme régicide et exécuté
En 1758 il appelle le Duc de Choiseul protégé de la Marquise de Pompadour, il devra assumer la guerre de 7ans. Il appellera Maupéou à ses cotés en 1768 . Choiseul est disgracié en 1770
Maupéou, formera avec l'abbé Terray aux finances et d'Aiguillon aux affaires étrangères un triumvirat qui dominera le conseil du roi jusqu'à sa mort

Guerre de succession de Pologne
En Pologne , suite au décès de Auguste 2 en 1733, Stanislas Leszczynski beau père de Louis 15 tente de monter sur le trône, il a pour lui les nobles mais la Russie et l'empereur Charles 6 soutiennent le fils d'Auguste 2.   Fleury ne pourra éviter la guerre de succession de Pologne mais elle sera limitée pour ne pas inquiéter l'Angleterre. La paix de Vienne en 1738 attribue le trône à Charles 3. Stanislas se voit attribuer la Lorraine, celle-ci sera rattachée au trône de France en 1766.

Guerre de succession d'Autriche
L'Empereur Charles 6 (celui qui avait été opposé au petit-fils de Louis 14 pour le trône d'Espagne) n'a que des filles dans sa descendance. Alors qu'en Europe, la loi salique (succession par les mâles) s'applique en général, il émet en 1713 une pragmatique sanction ( édit royal tranchant un problème important) qui rend indivisible l'empire des Habsbourg et fait comme successeur l'enfant vivant le plus âgé homme ou femme. Il s'évertue de son vivant à faire accepter la pragmatique sanction par toute l'Europe. A sa mort sa fille aînée Marie-Thérèse revendique le trône mais elle est contestée par l'Electeur de Bavière, Philippe 5 d'Espagne, Auguste 3 de Pologne et Frédérique 2 de Prusse. La France soutient l'Electeur de Bavière Charles Albert .
C'est la guerre de succession d'Autriche en 1740-1748.  Après de nombreuses péripéties, de lutte et de réconciliations, Marie Thérèse prit le dessus et la France se trouva en fâcheuse position. Heureusement  le Maréchal de Saxe  victorieux à  Fontenoy (  "tirez les premiers messieurs les Anglais" ) envahit les Pays-Bas autrichiens puis les Provinces Unies. Cela conduit au traité d' Aix la Chapelle le 11 mai 1748 ,la France dut rendre toutes ses conquêtes, il en fut ainsi également pour l'Angleterre,  la Prusse gagna des territoires, d'où l'expression populaire "travailler pour le roi de Prusse"
Fontenoy, sur le champ de bataille, devant le carnage Louis 15 avait ordonné que tous les blessés mêmes ennemis soient traités de la même façon et au Dauphin, excité devant les pertes anglaises il prononça la phrase bien connue "Voyez ce que coûte une victoire. Le sang de nos ennemis est toujours le sang des hommes. La vraie gloire, c'est de l'épargner".

Guerre de 7 ans
Cette guerre qui dura 7 ans (1756 - 1763)  fut provoquée par la tentative de l'Autriche de récupérer la Silésie que la Prusse avait annexée lors de la guerre de succession d'Autriche.
  Elle prit une ampleur internationale s'étendant aux colonies d'Amérique , d'Indes, des caraïbes. Cette guerre est considérée par les historiens comme la première guerre mondiale .
  De nouveaux acteurs entrèrent en lice telle la Prusse et la Russie. Louis 15  fut entraîné dans la guerre ayant prit le parti de l'Autriche , l'armée prussienne infligea de lourdes pertes à l'alliance Franco-Autrichienne.
  Lorsque l'Impératrice de Russie Elisabeth , qui avaient pris partie pour l'Autriche meurt, le tsar Pierre 3 qui lui succède renverse l'alliance et prend parti pour la Prusse.
  Les Anglais changent également de roi Georges 2 meurt en 1760 et son petit fils qui lui succède Georges 3 n'est pas disposé à faire la guerre sur le continent. Il va cependant passer à l'offensive dans les colonies. La France perdra la plus part de ses colonies américaines. 
  En 1756 Montcalm arrive à Québec mais il n'est pas réellement soutenu par la France.  En 1759 Montcalm est tué devant Québec et en  60 les Anglais se rendent maître de Montréal.
Par le traité de Paris en 1763 la France cède le Canada et toutes ses colonies à l'est du Mississipi à l'Angleterre
Les Etats sont durement éprouvés par la guerre, la Prusse se voit confirmé la possession de la Silésie mais elle a été le théâtre de nombreuses batailles et les destructions sont considérables. L' endettement de l' Autriche s'élève à 7 à 8 recettes annuelles.

 

Contrairement à la légende Louis 15 fut un véritable homme d'état.
Le roi aura le souci d'améliorer les infrastructures et notamment les routes et les ports, en 25 ans 10 000 lieues (48 000 km) de routes furent refaites. Création de l' Ecole des Ponts et Chaussées en 1747 (ci dessous)
Son règne est une grande époque de vitalité économique, intellectuelle et artistique. Mais l'organisation sociale reste fondée sur les privilèges d'une minorité, noblesse et haut clergé. Il voulut créer un impôt basé sur la propriété foncière mais il le présenta mal, de façon autoritaire et se mit à dos les  privilégiés et les opposants de l'absolutisme.
Louis 15 meurt de la petite vérole le 10 mai 1774 à Versailles

Louis 15 a eu plusieurs maîtresses dont la plus célèbre fut Mme de Pompadour de 1745 à 1750 que le roi fit marquise . Cette dernière soutiendra les philosophes et protègera Voltaire et les encyclopédistes. Elle appuie l'édification du Petit Trianon à Versailles et l' Ecole militaire à Paris. Même lorsqu'elle ne partage plus la couche royale, la Marquise de Pompadour reste très proche du Roi et son influence reste importante. En 1768 La comtesse du Barry devient la favorite du roi mais elle n'aura jamais d'influence politique.

Epidémie de peste. En 1720 un bateau accoste à Marseille Le Grand Saint Antoine il vient du  Levant. Il semble que les règles sanitaires n'aient pas été respectées. Dans sa cargaison il apporte la peste. Elle va ravager d'abord Marseille, où elle va tuer 20 à 30 000 habitants sur 80 000 puis s'étend dans le midi de la France faisant entre 90 à 100 000 victime sur une population de 400 000 habitants.
 

 

précédentes: Louis 14 Informations économiques - Louis 15 suivantes: Louis 16
         Pendant les 4 ans que dura l'euphorie crée par Law, l'Etat se défit de sa dette, des travaux importants furent entrepris, le canal de Montargis, les ponts de la Loire , le port de Lorient...en 1720 la route était libre d'obstacle. La leçon avait été rude, toute imprudence était maintenant interdite. Pendant le ministère de Fleury ( de 1726 à 1743) deux contrôleurs généraux administrèrent les finances, Le Pelletier des Forts (de 1726 à 1730) et Orry (de 1730 à 1745) ce fut sagesse, économies, modération fiscale, équilibre budgétaire et honnêteté. Le franc fut stabilisé. Un arrêt du conseil fixa pour six mois le louis à 24 livres et l'écu à 6. La livre étant la monnaie des contrats et le louis et l'écu la monnaie réelle, les contractants étaient assurés d'une parité stable. De prorogation en prorogation cette parité se maintiendra jusqu'à la révolution.

En 1720 on découvre une veine de charbon maigre à Fresnes sur Escaut dans le Nord de la France, les recherches se poursuivent et en 1734 une veine de charbon gras de bonne qualité est découverte à Anzin . La compagnie des mines d'Anzin s'équipe en 1737 de machines à vapeur ( machine de Newcomen) destinée à assécher les galeries. La première machine de Newcomen avait été installée à Passy en 1726

En 1726 "la ferme générale" est constituée. C'est une association de financiers ( les fermiers généraux) chargés de percevoir les impôts indirects (douane, impôt sur le sel , sur le vin ...) Un contrat est passé avec le roi pour 6 ans les fermiers, qui sont 40 à la création, s'engagent à fournir au roi une somme fixe quelles que soient les sommes perçues, ils seront accusés de faire d'énormes bénéfices. Au début ce fut désavantageux pour le roi mais en 1738 le bail portait sur 91 millions de livres, en 1750: 102 millions, en 1765: 110, en 1774:152 . En 1794 les 27 fermiers généraux (dont Lavoisier le savant) seront guillotinés. La ferme générale avait son siège à Paris 700 personnes y travaillaient, dans les 42 directions provinciales on compte 25 000 employés.

        La flotte marchande française compte 2341 vaisseaux en 1791 , elle en comptait 648 en 1704 et 1943 en 1743. Le commerce colonial concerne plus d'un tiers des échanges. 90% de ces bateaux sont affectés au commerce océanique, quatre grands ports en bénéficient Bordeaux, Nantes, Marseille, Le Havre-Rouen. Nantes devient le premier port négrier français  ce commerce fut beaucoup moins meurtrier qu'on le dit, en effet, le prix d' un esclave est élevé, surtout un esclave en bonne santé. Les statistiques font apparaître un taux de mortalité au cours du voyage de 12 à 15% parmi les esclaves et 18 % parmi l'équipage. Un esclave en 1670 coûte 192 livres à la fin du 18ème siècle  il en vaut 480.
         De gros efforts sont faits pour la réalisation de routes empierrées, bordées d'arbres. Le voyage Paris-Lyon qui durait 10 à 11 jours en 1664 passe à 6 jours en 1760. Paris-Bordeaux passe de 15 jours en 1660 à 5 jours et demi en 1789

        Le 24 septembre 1724, création de la bourse de Paris. Elle s'installe rue Vivienne , elle est interdite aux femmes. Un siècle après il n'y aura que 30 sociétés cotées

        En 1776, Turgot crée avec le banquier suisse Isaac Panchaud la Caisse d' Escompte, elle joue le rôle de banque centrale; le nombre de traites escomptées (quelques explications) par la caisse passera de 30 millions en 1777 à 150 millions en 1781. Elle ouvre des comptes à vue effectue des virements et émet des billets.

        En 1769 première coulée de fonte au coke à Hayange. Le processus deviendra industriel au Creusot en 1785. C'est en 1709 qu'un Anglais Abraham Darby a mis au point la transformation du charbon en coke qui a un haut pouvoir calorifique

 

CONTEXTE
En 1717 apparaît le premier vrai fusil qui va détrôner le mousquet, il ne pèse que 4 kg, se charge par la bouche et la mise à feu se fait à l'aide de silex. Vauban le fait équiper d'une baïonnette permettant au tireur de se défendre après le coup tiré. Il faudra attendre 1777 pour voir des innovations dans ce domaine.

1724  Création de la bourse de Paris - 

LES LUMIERES   - ose penser par toi même
Buffon et Daubenton écrivent "l'Histoire Naturelle" une œuvre importante qui englobe l'ensemble du monde minéral et végétal et dans l "Histoire de la terre" Buffon émet pour la première fois l'hypothèse que la terre est le résultat de révolutions géologiques successives. Montesquieu publie "de l'esprit des lois"


A partir de 1751, l' "Encyclopédie" de Diderot ( 1713-1784) et D' Alembert (1717-1783) commence à être diffusée , elle sera achevée en 1772. 1500 personnes y participeront depuis les auteurs aux typographes. Elle regroupe 70 000 articles dans 25 000 pages réparties dans 17 volumes. Elle sera vendue à 25 ou 30 000  exemplaires dans toute l' Europe qui vivait à cette époque à l'heure de Paris. Les premières éditions étaient luxueuses mais rapidement des éditions plus abordables furent diffusées. Il y eut aussi des tirages en Suisse et en Italie.
A cette époque, tout nouvel ouvrage doit obtenir le "privilège royal" avant d'être imprimé et seuls 24 libraires peuvent imprimer les ouvrages nouveaux. Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (1721-1794) est le directeur de la librairie , il soutiendra les encyclopédistes mais une thèse de l'abbé de Prades est soudain qualifiée d'hérétique. Immédiatement l'Encyclopédie est interdite  Malesherbes obtiendra l'adoucissement de l'interdit le limitant aux volumes déjà parus. De Prades devra s'exiler. Diderot qui a déjà passé 4 mois dans les cachots de Vincennes pour sa "Lettre pour les aveugles" est terrorisé.
Après 18 mois d'interdiction le grand mathématicien et philosophe d'Alembert est reçu à l'Académie  des Sciences, il sera également élu à l'Académie Française, la sanction est levée.
En 1759 à nouveau, suite à un article de d' Alembert qui s'en prend directement au pouvoir absolu le privilège est levé. Malesherbes préviendra Diderot d'une perquisition imminente et accueillera le matériel à son domicile. Sept volumes sont sortis, le travail reprendra clandestinement. D'Alembert va abandonner, Diderot poursuivra l'ouvrage avec le chevalier de Jaucourt ,docteur en médecine,  ami de Diderot et collaborateur de la première heure jusqu'à la dernière. Hélvetius, Buffon, Turgot, Voltaire, Montesquieu, Daubenton, Marmontel, écriront pour l'Encyclopédie. (Malesherbes sera un des avocats de Louis 16 et sera guillotiné en 1794)

 


 

Voltaire (François Marie Arouet dit)1694 - 1778 Voltaire avait des revenus importants ce qui lui permit d'écrire librement .Il séjourne deux ans en Angleterre.   Persifleur, il s'affronte aux problèmes du fanatisme, du choc des religions. Il écrit des livres d'histoire dans lesquels il veut éliminer les "fables" et les lettres philosophiques. Dés 1747 il est en disgrâce, de 1750 à 53 il vit à Berlin auprès de Frédéric 2 de Prusse séjour qui fini mal il s'installe à Genève en 1755 puis à Ferney dans l'Ain en 1760. Il meurt en 1778 alors que sa pièce Irène est ovationnée à la comédie française.

JJ Rousseau (1712 - 1778)  va à contre-courant de la pensée philosophique de son temps. Son traité d'éducation l' "Emile" sera lacéré et brûlé par décret royal en raison de son impiété . Il écrira " Nous approchons de l'état de crise et du siècle des révolutions .... Je tiens pour impossible que les grandes monarchies de l'Europe aient encore longtemps à tenir"

En 1745 la population française s'élève à 24 600 000 habitants elle s'est accrue de 5 400 000 habitants en 30 ans
En 1747 l'académicien Trudaine instaure l'Ecole Royale des Ponts et Chaussées destinée à former les ingénieurs du même nom, corps créé en 1716 par le régent. Vers la fin du 18ème siècle, les touristes seront émerveillés par le réseau routier français
En 1748 création de l'Ecole du Génie de Mézière
De 1750  à 1773 la collection de tableaux de Rubbens appartenant au roi est ouverte au public deux jours par semaine.


Sciences:

En 1736, Maupertuis rapporte de Laponie la preuve que la terre est aplatie aux pôles
En 1744, au Palais Royal, le ticket d'entrée pour admirer le spectacle des automates équivaut au salaire hebdomadaire d'un ouvrier
En 1746 Jacques de Vaucanson invente le premier métier à tisser entièrement automatique. Il sera perfectionné cinquante ans plus tard par Joseph Jacquard en ajoutant un dispositif à carton perforé
En 1761 création de la première école vétérinaire à Lyon la seconde sera créée à Alfort en 1765
Le 22 avril 1770 Nicolas-Joseph Cugnot présente le premier véhicule mû par la vapeur au roi Louis 15: Le Fardier cette invention sera sans suite
L'académie des sciences, qui a été fondée en 1666 par Louis 14, doit tester et établir un rapport pour chaque projet qui lui est adressé, en 1770 elle en reçoit plus de cent.
 

 

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique

Clément 11(1700-1721), Innocent 13 (1721-1724),  Benoît 13  (1724-1730),   Clément 12 (1730-1740), Benoît 14  (1740-1758), Clément 13 (1758-1769), Clément 14 (1769-1774).

Saint Empire Romain Germanique :
   Charles 6 (1711-1740)  succède à son frère Joseph 1er. A la suite de la guerre de succession d 'Espagne il renonce à celle-ci et obtient Naples, le Milanais, Mantoue, la Sardaigne qu'il échangera en 1718 contre la Sicile. Il fera partie de la Quadruple-Alliance avec la France, l'Angleterre et la Hollande contre la politique d'Alberoni premier ministre de Philippe 5 d'Espagne ( petit fils de Louis 14 ) qui a envahit la Sardaigne. Dans la guerre contre les Turcs il commença par conquérir une partie de la Bosnie, la Serbie, une partie de la Valachie et les reperdit plus tard. N'ayant pas de successeur mâle il se préoccupa d'assurer à ses filles la succession de ses états. Il favorise l'élection du roi de Pologne Frédéric Auguste contre Stanislas  soutenu par la France en dédommagement il devra abandonner la Lorraine à Stanislas et Naples aux Bourbons d'Espagne. L'avènement de sa fille Marie Thérèse (1740-1780) ouvre la guerre de succession d'Autriche. Elle finit par repousser ses ennemis mais elle perd la Silésie et doit souscrire aux revendications nationales des Hongrois (1741) et gagne la Galicie orientale la Petite Pologne et la Bucovine. Mariée avec le duc de Lorraine en 1736 elle eut 16 enfants. L'aîné règnera sous le nom de Joseph 2 une de ses filles Marie-Antoinette deviendra Reine de France.

En Angleterre: 
Bien que Anne Stuart (reine d'Angleterre de 1702 à 1714) ait eu 17 enfants , tous moururent jeunes, à sa mort c'est l'électeur de Hanovre, son neveu, qui lui succéda sous le nom de Georges 1er ( 1714-1727). Il ne s'intéressera pas beaucoup aux affaires britanniques, il n'apprit même pas l'Anglais et habitat le moins possible en Angleterre. Il laissa ses ministres Stanhope (1717-1721) et Walpole (1715-1717 et 1721-1742) gouverner. Il se tint éloigné des guerres continentales mais participa néanmoins à la triple Alliance (1717) et à la quadruple Alliance (1718). Son fils lui succède sous le nom de Georges 2 (1727-1760) . Lorsque Philippe 5 d'Espagne suspend l'asiento l'Angleterre entre en guerre contre l'Espagne soutenue par la France. En 1755 sans déclaration de guerre l'Angleterre capture 300 vaisseaux de commerce français c'est la guerre de 7 ans (1756-1763) sous la direction de William Pitt l'Angleterre se rend maîtresse du Canada (1759) de l'Inde française (1761). En 1760 Georges 3 petit fils du précédent lui succède ( 1760-1820) c'est le premier roi de la dynastie hanovrienne à être réellement anglais. Après avoir écarté William Pitt il gouverne seul mais ses maladresses provoquent la guerre d'indépendance d'Amérique (1783)

En Espagne: 
Charles 2 avait désigné Philippe d'Anjou petit fils de Louis 14 et de Marie Thérèse d'Espagne comme héritier du trône.  Louis 14 hésita à accepter l'héritage pour son petit fils les Habsbourg mettant en avant Charles de Habsbourg. Ce fut le début de la guerre de succession qui se termina par le traité d'Utrech en 1713 et de Rastatt en 1714. L'Espagne et ses colonies allaient à Philippe, Milan , Naples, la Sardaigne et les pays bas étaient donnés aux Habsbourg d'Autriche.
Philippe d'Anjou règne sous le nom de Philippe 5 (1700-1746) Il devra se séparer de son premier ministre Aberoni et renoncer à ses droits sur la couronne de France à la fin de son règne il engage l'Espagne dans la guerre de succession d'Autriche. Son fils prend sa suite sous le nom de Ferdinand 6 (1746-1759) il conclut le traité d'Aix la Chapelle (1748) mettant fin à la guerre de succession d'Autriche il gagne le duché de Parme-Plaisance. Son frère prend sa succession sous le nom de Charles 3 (1759-1788) Lié par le pacte de famille bourbonien il engage l'Espagne aux cotés de la France dans la guerre de 7ans et dans la guerre d'Amérique. Il se montra favorable aux philosophes fit des réformes administratives et économiques. L'inquisition dut desserrer son étreinte sur la vie espagnole et il expulsa les Jésuites en 1767.

En Prusse: 
Frédéric Guillaume 1
(1713-1740), Frédéric 2 de Prusse (1740-1786)

En Russie: 
Pierre 1er le grand
(1682 - 1725 ), Catherine 1ère ( 1725 - 1727 ),Pierre 2 (1727 - 1730), Anne (1730 - 1740 ), Ivan 6 ( 1740 - 1741 ), Elizabeth (1741 - 1762 ), Pierre 3 (1762) , Catherine 2 la grande (1762 - 1796)

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

GRANDE-BRETAGNE
Souverain Georges 1er (1714 - 1727), Georges 2 (1727 - 1760), Georges 3 (1760 - 1820)
Premier Ministre James Stanhope (1717-1721), Robert Walpole (1715-1717 et 1721-1742), Spencer Compton (1742-1743), Henry Pelham (1743 - 1754), Thomas Pelham (1743 - 1754), William Cavendish (1756 - 1757), duc de Waldegrave (1757), duc de Newcastle (1757 - 1761), John Stuart (1762 - 1763), George Grenville (1763 - 1675), Charles Wentworth (1765 - 1766), William Pitt l'ainé (1766 - 1768), Augustus Fitzroy (1768 - 1770), Lord Frederick North (1770 - 1782)
ESPAGNE
Souverain Philippe 5 (1700 - 11724 et 1724-1746), Louis 1er (1724), Ferdinand 6 (1746 - 1759), Charles 3 ( 1759 - 1788)
PORTUGAL
Souverain Jean 5 le Magnanime (1706 - 1750), Joseph 1er le Réformateur  (1714 - 1777),
PRUSSE
Souverain Frédéric Guillaume 1er (1713 - 1740), Frédéric 2 (1740 - 1786), Frédéric-Guillaume 2 (1786 - 1797)
Empire romain germanique (comprend l'AUTRICHE)
Empereur Charles 6 (1711 - 1742), Charles 7 (1742 - 1745), François 1er (1745 - 1765), Joseph 2 (1765 - 1790)
RUSSIE
Souverain - Tsar Pierre 1er le grand (1682 - 1725), Catherine 1ère (1725 - 1727), Pierre 2 (1727 - 1730), Anne (1730 - 1740 ), Ivan 6 (1740 - 1741), Elizabeth (1741 - 1762 ), Pierre 3 (1762) , Catherine 2 la grande (1762 - 1796)

 

 

Louis 14 Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Louis 16

 

Informations sur la fiche
Numéro 86/144
Numéro - Capétiens Bourbons 4/8
Dernière révision 29/03/2017