Présidence de 
EMMANUEL MACRON
du  14 mai 2017  au ..
CINQUIÈME RÉPUBLIQUE
4 octobre 1958 - .....................

 

 

Emmanuel MACRON

 

 


Photo empruntée au supplément du "Monde" Idées du 8 avril 2017

Né le 21 décembre 1977 ,de parents médecins, il a un frère et une sœur plus âgés qui sont tous deux médecins.
  Il a effectué sa scolarité dans des établissements privés catholiques. Lauréat du concours général de Français en 1994 et effectue la suite de sa scolarité à Henri IV à Paris. Il obtient son bac S avec mention "très bien" poursuit à Henri IV. Il échoue à l'entrée à Normale sup. Il obtient une maîtrise et fait un DEA à la Faculté de Nanterre. Il étudie à l'Institut d'études politiques de Paris puis à l'ENA où il effectuera un stage à l'ambassade du Nigeria.
  Diplômé de l'ENA il devient Inspecteur des Finances . En 2008 il commence une carrière de banquier dans la banque d'affaires Rothschild &Cie . Il est membre du parti socialiste de 2006 à 2009. En 2012 il est nommé secrétaire adjoint au cabinet du Président de la République François Hollande . En 2014 il devient ministre de l'Économie , de l'Industrie et du Numérique dans le gouvernement de Manuel Vals.
  Il fonde un mouvement politique "En marche" puis démissionne de ses fonctions de ministre en avril 2016 et se présente à l'élection présidentielle.

  Emmanuel Macron a bénéficié d'un concours de circonstances remarquable:
    Les candidats des deux partis principaux "Les Républicains" et "Socialiste" ont été désignés à l'aide de primaires "ouvertes" mais il semble que les règles du jeu n'aient pas été bien précisées aux votants. Ce sont les candidats qui présentaient un programme "idéal" donc souvent extrêmes qui ont été désignés plutôt que des candidats susceptibles d'attirer les suffrages des courants de pensée voisins.
  En complément le candidat "les républicains" François Fillon souvent présenté comme favori dans les sondages d'opinion, dont le programme mettait l'accent sur la probité est accusé d'avoir recruté son épouse comme assistante parlementaire sans qu'un travail réel ait été fait ce qui lui a fait perdre certainement nombre de suffrages.
  Le candidat socialiste Benoît Hamon qui a fait parti des "frondeurs" en se désolidarisant du gouvernement socialiste a contribué ainsi à la chute de popularité du président et du parti socialiste. Il est probable que certains socialistes se sont refusés de voter pour un "traître".
  Les deux autres partis le Front National et la France Insoumise, partis extrémistes se sont distingués par des comportements haineux :
 Marine Lepen leader du front national lors du débat final avec Macron a montré quelle ne maîtrisait pas son sujet et s'est contentée de lancer des attaques inopportunes. En outre son objectif de sortie de l'Euro a probablement fait peur à de nombreux sympathisants.
 Jean-Luc Mélenchon qui n'a eu de cesse depuis plusieurs années de saper le parti socialiste et de ridiculiser François Hollande dont il fut un ministre s'est montré hostile à l'Europe et son attitude méprisante à l'égard de jeunes journalistes ne l'a pas rendu sympathique.
  Ils se sont alors isolés,  hors de tout accord avec d'autre partis.

    Emmanuel Macron se situe "ni à droite ni à gauche" . Cette profession de foie se retrouve dans son premier gouvernement dont le premier ministre et les ministres de l'économie sont des "républicains", des centristes du Modem à la justice et à l'Europe et des socialistes aux affaires étrangères et à l'intérieur.
 

 

 
 


1 - Premier gouvernement  de Édouard Philippe
du 16 mai 2017 - au 21 juin 2017
 

 

Edouard PHILIPPE

 

Edouard Philippe est né le 28 novembre 1970 à Rouen. De parents professeurs de Français, il a une sœur plus âgée que lui qui est également professeure de Français. Il passe son bac à Bonn en Allemagne où son père était directeur du lycée français. Ensuite se sera Sciences po puis l'Ena

A la sortie de L'ENA, il entre au Conseil d'Etat où il fait du droit public .

En 2001, il est contacté par le maire du Havre Antoine Rufenacht pour faire partie de son équipe municipale. Ce sera son entrée dans la politique . Il assurera différentes fonctions auprès d'Alain Juppé.

Sur le plan professionnel , il quitte le Conseil d'Etat en 2002 occupe les fonctions de Directeur Général des services à l'UMP. En 2005 il intègre un cabinet d'Avocats. En 2007 il devient conseiller d'Alain Juppé, ministre de l'environnement ,  dans le gouvernement Fillon .

De 2007 à 2010 il est Directeur des Affaires publiques d'AREVA

En 2010,  il succède à  Antoine Rufenacht  à la mairie du Havre .

Le 17 juin 2012 il est élu député de la 7ème circonscription de Seine Maritime.
 

 

Premier gouvernement d'Edouard Philippe du 16 mai 2017 au 21 juin 2017

 Économie Bruno Le Maire Républicain Agriculture, Jacques Mezard Radical de gauche
Sénateur
 Comptes et actions publics Gérard Darmanin Républicain Santé Solidarité Agnès Buzyn Médecin hématologue
Europe et
Affaires étrangères,  
Jean-Yves Le Drian Ancien ministre de la défense. Socialiste Travail, Muriel Pénicaud Administratrice d'Orange et AdP
Affaires européennes Marielle de Sarnez Seconde du Modem Transition écologique Nicolas Hulot Réalisateur de télévision
Education nationale,   Jean-Michel Blanquer Ancien recteur
directeur de l'ESSEC
Transition écologique
Transport
Elisabeth Borne Directrice de la RATP
Enseignement sup Frédérique Vidal Présidente de l'Université de Nice Cohésion des territoires Richard Ferrand Conseil Général de Bretagne - Secrétaire Géné de En Marche
Culture Françoise Nyssen Editrice Co directrice  de Actes Sud

Outre Mer

Annick Girardin Ministre du gouv Valls
Député de St Pierre et Miquelon
Justice,
Garde des sceaux
François Bayrou Leader du Modem

Sports

Laura Flessel Championne d'escrime
Intérieur Gérard Collomb Maire de Lyon Socialiste      
Armées Sylvie Goulard

Député européen
En marche

     
 

Élections législatives des 11 et 18 juin 2017
ces résultats incluent la métropole, l'outre-mer, et les Français de l'étranger

  1er TOUR 2ème TOUR  
Inscrits 47 571 584     47 292 305      
Votants 23 171 335 48,70%   20 167 827 42,64%    
Abstentions   51,29%     57,35%    
Blancs et nuls   2,23%     9,87%    
Exprimés 22 654 994 47,62%   18 176 818 38,43%    
Partis Voix % Élus Voix % Élus (1+2) Sortants
2012
Extrême gauche 176 232 0,78%          
LFI (insoumis) 2 484 709 10,97%   883 786 4,86% 17  
PCF/FG 633 991 2,80%   217 832 1,2% 10 10
PS 1 694 263 7,48%   1 040 529 5,72% 30 278
PRG 101 411 0,45%   64 860 0,36% 3 13
Divers gauche 374 546 1,65% 1 301 346 1,66% 12 24
EELV (ecologie) 660 807 2,92%   23 197 0,13% 1 18
LRM/Modem (LRM seul au 2ème tour) 7 294 904 32,32% 2 7 826 434 43,06% 308  
Modem (seul)       1 098 215 6,04% 42 2
UDI 642 599 2,84% 1 529 832 2,91% 17  
LR 3 598 728 15,88%   4 046 983 22,26% 113 (UMP) 198
Divers droite 993 572 4,39%   326 714 1,80% 7 18
FN 2 974 635 13,49%   1 564 252 8,61% 8 2
Autre extrême droite 75 190 0,33%   30 361 0,17% 1  
Divers 949 407 4,19%   222 477 1,22% 8 1

(d'après le Monde du 13 et du 20 juin)
 

15ème LEGISLATURE

 


Situation politique du pays après l'élection du président Macron:

De Droite à Gauche le pays voit un chamboulement complet de l'éventail politique.

Le Front National (FN) mené par Marine Le Pen et son bras droit Florian Philippot qui préconisaient une sortie de l' Euro voir de l'Europe dont la ligne était déjà contestée par une parente de Marine Le Pen , Marion Maréchal Le Pen , s'est effondrée lors du débat préalable au 2ème tour de l'élection présidentielle. Le débat, entre  Marine Le Pen d'une part et Emmanuel Macron d'autre part a montré la faiblesse de la candidate du FN.  Celle-ci a tenté de masquer la faiblesse de ses arguments par une agressivité mal venue. Suite à ce débat,  ce parti  a du mal à se relever, d'autant plus que la justice soupçonne le FN d'avoir utilisé les fonds du parlement européen pour rémunérer les employés du parti. Depuis, contesté de l'intérieur Philippot qui a été le principal inspirateur de la ligne a quitté le FN. Il a, depuis, créé un parti souverainiste "les patriotes"

Les Républicains: Pour ce parti, ces élections étaient imperdables.  Ce fut la douche froide de n'être même pas présent au second tour des élections présidentielles. Pour les Républicains qui étaient donnés gagnants dans une large mesure quelques mois avant les élections la pilule est amère. François Fillon qui avait été choisi comme candidat par des élections primaires proposait un programme marqué à droite en vu de permettre le retour d'électeurs qui s'étaient orientés vers le FN. Mais à vouloir attraper des électeurs à droite on risque d'en perdre à gauche (ou plutôt au centre) à cela il faut ajouter les problème judiciaires du candidat. Fillon avait fait rémunérer sa femme en tant qu'assistante parlementaire, mais il semblerait que le travail de celle ci n'ait pas été effectif. Malgré tout, Fillon a maintenu sa candidature et celle ci ayant été le résultat d'une consultation, personne n'a voulu aller contre la décision des adhérents. Fillon s'est retiré de la vie politique, Nicolas Sarkozy est très en retrait et plusieurs élus ont rejoint le parti d' Emanuel Macron . Une consultation des membres des Républicains a choisi Laurent Wauquier comme 1er secrétaire à charge pour lui de redresser le parti qui a perdu énormément d'élus et qui se trouve en difficulté financière.

 Le Modem (Mouvement Démocrate): Lors de l'élection de François Hollande , François Bayrou s'était prononcé en sa faveur mais ce dernier n'avait pas fait preuve de reconnaissance et ne lui avait pas proposé de portefeuille ministériel. Bayrou a donc vécu 5 années dans l'ombre. Pour les élections de 2017, à nouveau le Modem et surtout François Bayrou se sont prononcés comme soutient à Emmanuel Macron. Alors que François Bayrou et Marielle de Sarnez son bras droit se voyaient proposer un poste ministériel la justice a fait échouer ce projet. Un soupçon d'emploi fictif est venu contrarier ce projet.

La République en marche (LRM): Ce nouveau parti qui s'est créé autour de la candidature d' Emmanuel Macron  est composé pour la plupart de nouveaux venus à la politique et de socialistes tels que Christophe  Castaner qui est élu (ou nommé) à la tête de LRM . Mais devant le résultat des élections législatives, 308 élus alors que la majorité absolue est 289 tout est en place pour la réalisation d'une chambre introuvable. Dans le passé , les chambres à majorité pléthorique ont souvent été des chambres introuvables, une majorité écrasante rendant les débats inutiles. Macron a fait un dosage droite gauche pour la création de son gouvernement . A Droite Edouard Philippe premier ministre, Bruno Lemaire, Gérard Darmanin aux finances. A Gauche Gérard Collomb ministre de l'intérieur Jean Yves Le Drian aux affaires étrangères  



Le parti socialiste PS: la déliquescence du PS est apparue durant le quinquennat de François Hollande. Ce dernier s'est aperçu durant son quinquennat que pour augmenter le niveau de vie des Français, pour améliorer les services publiques, pour payer les retraites, il faut de l'argent et qu'avant de dépenser cet argent, il faut le gagner. Il a pris alors un virage social démocrate qui n'a  pas plu à tous les militants. Sont alors apparus ceux qu'on a appelé les frondeurs. Ceux ci se sont opposés ouvertement au gouvernement de Manuel Valls et le parti n'a pas réagi. Sur la photo de droite qui a été prise en 1993 et publiée par le Monde on voit autour de Michel Rocard certains des acteurs du drame. Les deux femmes Claire Dufour et Geneviève Domenach Chich ont quitté la politique. La première est institutrice, la seconde qui a suivi son mari en Chine, à son retour n'a plus reconnu le PS, elles ne sont partie prenante dans l'évolution du PS. Tous les hommes ont été acteurs des difficultés du parti à l'exception de Michel Rocard évidemment et peut être également de Pierre Moscovici qui était commissaire européen. Ils ont participé aux difficultés du PS. Manuel Valls qui était 1er ministre et qui piaffait d'impatience de se présenter à la présidence a donc  suscité la désignation du candidat à l'aide d'une primaire, Claude Bartolone était président de l'assemblée  Jean Glavany était député, Jean Christophe Cambadélis était responsable du PS qui, apparemment, n'a pas été efficace dans la lutte contre les frondeurs. Benoît Hamon frondeur allant jusqu'à promouvoir une motion de censure contre le gouvernement socialiste et qui, candidat à la primaire du parti, a présenté un programme très à gauche  impossible à mettre en œuvre dans un avenir proche, il a remporté la primaire mais il a sombré lamentablement, ce qu'un débutant en politique aurait pu prévoir. Il reste Jean Luc  Mélenchon ancien socialiste, ancien ministre socialiste mais dont les motions lors des congrès n'ont jamais atteint les 10%. Il voue une haine à l'égard du parti socialiste et particulièrement à Hollande. Son premier objectif était d'abattre Hollande et le PS . Il est le seul à avoir atteint la première partie de son objectif. Le PS est actuellement complètement désemparé, et apparemment de nombreux socialistes ont rejoint Emmanuel Macron.

La France insoumise: créée par Jean-Luc Mélenchon a accueilli de nouveaux éléments de gauche, certains socialistes, des écologistes dont le parti semble avoir disparu et autres groupuscules. Mélenchon avait mis beaucoup d'espoir lors de l'élection présidentielle mais, malgré sa jubilation de voir le PS et Hollande hors course,  sa grande déception de ne pas être au second tour était évidente. Aux élections législatives il a obtenu 17 élus ( 30 au PS et 10 au PCF) . Il se trouve donc dans la situation de l'opposition classique sans grande audience. JL Mélenchon, cultivé,  a de grandes qualités d'orateur. Visiblement il est à son élément lorsqu'il peut haranguer la foule, ses meetings attirent beaucoup de monde par convictions ou pour le plaisir de l'entendre le suivent-ils ensuite? Ce style d'action peut être dangereux, il ne peut avoir un rôle politique qu'en s'appuyant sur la rue. La tentation d'entraîner la jeunesse peut être son point noir.
 

 

 

Cinquième république
De Gaulle
De Gaulle
Pompidou
Giscard d'Estaing
Mitterrand
Mitterrand
Chirac
Chirac
Sarkozy
Hollande
Macron
 


2 - Second gouvernement  de Édouard Philippe
du 21 juin 2017
remanié le 24 novembre 2017 - au
 

 

 
 Économie Bruno Le Maire Républicain Agriculture, Stéphane Travert Député PS
 Actions et Comptes  publics Gérard Darmanin Républicain Santé Solidarité Agnès Buzyn Médecin hématologue
Europe et
Affaires étrangères,  
Jean-Yves Le Drian Ancien ministre de la défense. Socialiste Travail, Muriel Pénicaud Administratrice d'Orange et AdP
Affaires européennes Nathalie Loiseau   Transition écologique Nicolas Hulot Réalisateur de télévision
Education nationale,   Jean-Michel Blanquer Ancien recteur
directeur de l'ESSEC
Transports Elisabeth Borne Directrice de la RATP
Enseignement sup Recherche Frédérique Vidal Présidente de l'Université de Nice Cohésion des territoires Jacques Mezard Conseil Général de Bretagne - Secrétaire Géné de En Marche
Culture Françoise Nyssen Editrice Co directrice  de Actes Sud

Outre Mer

Annick Girardin Ministre du gouv Valls
Député de St Pierre et Miquelon
Justice,
Garde des sceaux
Nicole Béloubet  

 Sports

Laura Flessel Championne d'escrime
Intérieur Gérard Collomb Maire de Lyon Socialiste

Auprès du ministre
de l'intérieur

Jacqueline Gourault Sénatrice Modem
Armées Florence Parly

Député européen
En marche

     

Les secrétaires d'Etat

Relation avec le parlement
Porte parole du gouvernement
Christophe Castaner
 Egalité Homme Femme Marlène Schiappa
Handicapés  Sophie Cluzel
Numérique Mounir Mahjoubi
Transition eco    Sébastien Lecornu
"           Brune Poirson
Europe et Aff étrangères Jean-Baptiste Lemoine
Armées Geneviève Darrieusecq
Cohésion des territoires Julien Denormandie
Economie et Finances Benjamin Griveaux
A partir du 24 novembre 2017
Relation avec le parlement Christophe Castaner
Porte parole du gouvernement Benjamin Griveaux
Economie et Finances Olivier Dussopt
Economie et Finances Delphine Gémy Stephann
   

Composition de l'assemblée Nationale

Président de l'assemblée nationale :
François de Rugy


du 27 juin 2017 au

r

Précédent

Suivant

 

Les soutiens du gouvernement:
Le parti créé par Emanuel Macron LRM (La République en Marche) est très largement majoritaire avec 308 députés (la majorité absolue nécessite 289 députés)
Le Modem le parti de
François Bayrou  qui soutenu Emanuel Macron dés avant les élections qui représente un groupe de 42 députés
Une fraction des Républicains (LR) qui actuellement prend le qualificatif de "constructifs" et les UDI forment un groupe d'une quarantaine de député
Manuel Valls qui n'a pas accepté de soutenir Hamon et s'est vu exclure du PS cherche lui aussi de constituer un groupe de constructifs de gauche

L'opposition au gouvernement:
Le principal groupe est constitué des Républicains (LR) actuellement dénommé "canal historique" comportant 94 députés
Les communistes 11 élus auxquels  s'associent 4 élus d'Outre-mer pour former un groupe
Les élus menés par Mélenchon LFI (la France insoumise) riche de ses 17 éléments constituent un groupe autonome
Le Front National qui n'a que 8 élus ne peut constituer un groupe

Le PS qui est partagé entre Pour, Contre, et Neutre va probablement décanter sa position dans les semaines à venir.
 

En Europe:
Emanuel Macron qui est très "européen" prend des initiatives auprès d' Angela Merkel qui doit se présenter devant les électeurs en septembre . Il est donc peu probable que des mesures importantes soient prises d'ici là.
En Allemagne, en septembre, Angela Merkel , n'a pas obtenu de majorité elle est amenée à négocier avec deux partis aux objectifs opposés. C'est très compliqué on pense que l'Allemagne aura un nouveau gouvernement en mars 2018, l'ancien gouvernement ne prendra pas de décisions nouvelles, il expédie ce qu'on appelle les affaires courantes.
 
En Grande Bretagne , qui doit sortir de l'Europe ( Brexit ) Thérésa May a provoqué des élections législatives dans le but de renforcer sa majorité afin d'avoir les mains libres s'est cassée les dents. Elle a perdu sa majorité et est amenée à conclure des accords avec d'autres partis pour continuer les négociations avec l'Europe. Deux tendances s'affrontent , les tenants d'un "brexit dur" prônant une sortie pure et simple de l'Europe sans accord et les partisans d' "brexit doux" concluant des accords avec ses anciens partenaires notamment sur le plan commercial

Spatial:
Le 15 septembre 2017 la mission et la vie de la sonde spatiale Cassini s'achève elle est précipitée sur le sol de saturne où elle va s'écraser. La sonde après un périple de 20 années qui n'a presque plus de carburant a obéi aux ordres émis par la Nasa. C'est un succès considérable, une mission qui a été accomplie à 200%. La fiabilité de la sonde et de son atterrisseur Huygens a été exemplaire.
Le système de positionnement par satellite Galiléo: Le 12 décembre Ariane 5ES a mis en orbite 4 nouveaux satellites ce qui porte à 22 la constellation . Le lancement de 4 satellites supplémentaires devrait avoir lieu en  août 2018 . Si tout se passe bien la flotte sera composée de 22 satellites plus 2 dont l'orbite n'est pas correcte mais qui pourront contribuer néanmoins au positionnement.
Ariane lance son premier satellite à propulsion électrique en juin. Le principe de ce mode de propulsion est de créer un plasma de xénon et d'éjecter les ions. Le principe action-réaction crée une force extrêmement faible sur le satellite ( de l'ordre de 0,001 à 1 Newton ). Cette force permet de guider le satellite vers sa position en orbite géostationnaire et ensuite à le stabiliser. Dans les satellites classiques la force est créée par la combustion d'un carburant, cette force est beaucoup plus importante mais nécessite un réservoir dont le poids représente plus de 50% de la masse du satellite. La force créée par le propulseur électrique est faible aussi le positionnement du satellite se fait lentement de 8 mois pour les générations antérieures (Boeing) ce temps est passé à 4 mois pour ce dernier satellite (Eutelsat 172B de Airbus). Le gain de poids et donc de coût de lancement est au prix d'une mise en service différée.

Energie:
Malgré qu'une partie de la population soit anti-nucléaire, il semble peu probable que le monde puisse se passer de cette énergie. Le développement de pays comme la Chine ,l'Indes, le Brésil et de nombreux autre pays Africains ou Américain du sud  va accroître de façon considérable les besoins en énergie. EDF qui prend la suite à Aréva  construit plusieurs réacteurs à eau pressurisée (EPR) dont un à Flamanville en France  qui accumule les retards.
En Angleterre à Hinkley Point, EDF construit un ensemble de trois réacteurs à eau pressurisée. Les travaux qui ont commencé en mars sont déjà victimes d'une hausse des coups due à des exigences de sécurité propre à l'Angleterre. Les réacteurs devraient entrer en service fin 2025. La rentabilité du projet qui devait être de 9,2% pendant 25 ans risque de tomber à 8,5 voir 8,2% (si tout va bien).

La Chine vient de faire savoir au monde que le premier réacteur nucléaire à eau pressurisée (EPR) vient de diverger. Construit par la Chine à partir de la technologie française , c'est une grande réalisation. En Chine 19 réacteurs nucléaires sont en cours de réalisation.

Le grand projet Iter  qui consiste à faire fusionner des atomes de deutérium et de tritium pourrait, si les hypothèses se confirment et que sa réalisation soit possible, fournir une énergie quasiment inépuisable. Mais cette fusion nécessite de porter des plasmas à des températures extrêmement élevées qu'aucun matériau connu ne peut supporter (150 à 200 millions de degrés). La technique consiste donc à éviter que le plasma entre en contact avec un corps solide. Il devra être placé en lévitation. Ces fonctions de réalisation d'un plasma chaud à très forte pression mis en lévitation par des bobines magnétiques de confinement sont assurées par le Tokamak. Le lecteur pourra trouver des explications à l'adresse suivante:  https://www.iter.org/fr/mach/tokamak
 Je conseil également la lecture de l'article de futura sciences sur l'avancement du projet à l'adresse : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-iter-produira-son-premier-plasma-2025-62711/ . Ainsi que le document sur les énergies dans ce site (cliquez ici)
Iter devrait produire son premier plasma en 2025 et effectuer sa première fusion en 2035. Cependant ce projet très coûteux ne servira qu'à démontrer la faisabilité de la fusion. La production d'électricité sera pour plus tard .
 
Pétrole:
Total achète le groupe danois Maersk Oil & Gas qui exploite des gisements en Mer du Nord. La production de Total devrait ainsi passer à 3 millions de barils en 2020. La chute du prix du baril de pétrole qui est passé de 115$ à 30$ en un temps très court a provoqué des difficultés dans de nombreuses compagnies et entraîné de nombreux rachats.
L'Arabie Saoudite et la Russie sont mises d'accord, début octobre, pour maintenir le contrôle de la production qui a permis la remontée des cours (près de 63$ fin 2017)

Gaz:
Il y a 27 ans les mines de charbon du Nord cessaient leurs activités. C'est 110 000 km de galerie dans lesquelles le "grisou" s'est accumulé. La société Gazonor entreprend la mise en exploitation de ce méthane pour la production d'électricité. En octobre 2017 la société a inauguré une première unité de production de 9MW , 300MW sont produits en Allemagne.
Total a participé pour 20% depuis l'origine ( Novatek, Total, CNPC, Silk Road Fund ) à la mise en exploitation du gisement gazier de Yamal au nord de la Russie, au delà du cercle polaire. Malgré les sanctions américaines ( conquête de la Crimée ) un gigantesque centre d'exploitation du gisement gazier a été créé entièrement préfabriqué. Le gaz liquéfié est transporté par bateau. Le premier méthanier brise glace à quitter le port a été nommé Christophe de Margeride du nom de l'ancien PDG de Total qui a participé au lancement du projet. Ce projet date de 2013, il a du faire face à d'énormes difficultés, ce site gelé 9 mois sur 12 et construire sur le permafrost a demandé l'emploi de techniques particulières notamment pour les fondations'  (voir le site de total ; https://www.total.com/fr/expertise-energies/projets/petrole-gaz/gnl/yamal-lng) et l'article du Monde du 10/12/2017)

Éducation et sciences:

En primaire et secondaire.
Le nouveau ministre de l'éduction nationale Auguste Blanquer part sur des idées absentes de sensationnel. Il a la volonté de donner plus de liberté aux enseignants et se polarise dans un premier temps sur "aborder le collège en sachant lire, écrire et compter", ce qui a semblé être oublié depuis bien des années. Il décide dans un premier temps de dédoubler les classes de CP, 12 élèves par classe ( première classe de l'enseignement primaire où l'on apprend à lire) dans les secteurs difficiles et de donner une prime aux enseignants qui acceptent d'y travailler afin d'avoir un corps enseignant stable.
Ces décisions s'appuient sur une enquête concernant les enfants et la lecture. L'enquête PIRLS concernant les élèves en CM1 (3 ans après le CP) montre que les petits Français ne sont pas très performants. L'enquête nous attribue 511 points alors que la moyenne européenne se situe à 540 et que les meilleurs comme la Russie sont à 581 points.
Le ministre utilise les études réalisées dans le cadre des neurosciences qui indique qu'on constate des différences sur les élèves de 15 ans entre ceux qui ont été préscolarisés (avant 6 ans) et ceux qui ne l'ont pas été 
Le problème de l'enseignement primaire et secondaire est le manque d'enseignants. En 2017 , dans le primaire 1800 postes ont été mis au recrutement , seuls 1350 ont été pourvus, dans le secondaire il en est de même pour les secteurs concurrentiels, c'est à dire les secteurs qui cherche à recruter des personnes dont la formation n'est pas uniquement l'enseignement tels que "l'anglais" 343 postes non pourvus, les "Mathématiques" 125 candidats admis pour 345 à pourvoir "lettres classiques" 85 pourvus sur 230 etc    

Après le Bac
L'admission post-bac est chaque année un problème. Chaque année, de 20 à 40 000 candidats supplémentaires demandent à poursuivre leurs études, les universités ont de plus en plus de mal à trouver des places pour les nouveaux arrivants. Chaque année, 60% des admis échouent en 1ère année. Le ministère de l'enseignement supérieur réfléchit au processus d'admission en excluent sélection et tirage au sort. En effet, dans les filières en tension il est effectué un tirage au sort pour l'admission des candidats ce qui parait aberrant.
 

Poursuites d'études post-Bac en 2015
en fonction du type de Bac en fonction de la mention
Général 96% Très bien 96%
Technologique 85% Bien 86%
Professionnel 48% Assez bien 77%
    Sans 67%
Ensemble 79% Rattrapage 64%

Enseignement supérieur:
Depuis 2008 l'État souhaite créer de grands pôles universitaires mais des problèmes apparaissent lorsqu'il faut rassembler des grandes écoles d'ingénieur avec des universités. C'est le cas du regroupement Paris-Saclay où l'Ecole Polytechnique ne veut pas être réunie à l'Université. Le président de la République a mis fin à ce différent qui dure depuis 10ans en acceptant la cohabitation de deux pôles.

Sciences:
Le détecteur Virgo franco-italien implanté en Italie près de Pise a détecté pour la première fois le passage d'ondes gravitationnelles produite par la fusion de deux trous noirs. Les deux détecteurs américains Ligo situés en Louisiane et dans l'État de Washington ont confirmé cette détection confirmant ainsi, une fois de plus, les théories d'Einstein. Le détecteurs est composé de deux bras de 3 kilomètres de long dans lesquels circule la lumière de lasers de grande précision. A cette occasion, le CNRS a décerné sa médaille d'or à Alain Brillet et Thibault Damour pour leurs travaux le premier pour la stabilisation en fréquence des lasers le second pour la réalisation de miroirs,ultra réfléchissants essentiel pour les oscillations des photons. Alain Brillet qui a 70 ans a déclaré qu'il attendait ces résultats depuis 25 ans.
 
Économie:
Après 1,1% en 2016, l'économie française progresse de 2,2% en 2017 et zone euro de 2,3%
Malgré ces bons résultats économiques, le chômage ne baisse que légèrement. Le ministère du travail évalue à 15 700 personnes la réduction du chômage en France en 2017. 

Les banques, qui sont un des principaux employeurs privés en France, emploient 370 300 personnes ,ont recruté 41 000 employés en 2016 dont 41% de jeunes diplômés à bac+5.. Elles voient cependant baisser leurs effectifs, un mouvement qui a débuté en 2011 (-0,3% en 2016). Cette baisse estt principalement due au numérique, mais aussi aux démissions qui ont fortement augmentées principalement chez les nouveaux embauchés.

Industrie:

Airbus poursuit son implantation en Chine,  actuellement près de 1500 appareils volent dans le ciel chinois, plus que dans le ciel américain. La part de marché d'Airbus est passée de 20% en 2000 à 50% en 2017.  En 2008 Air bus a installé une chaîne d'assemblage de son A320 qui vient de livrer son cent vingtième appareil. Suite à une commande de 75 long-courriers A330 une nouvelle usine de finition de cabines vient d'être créée près de Pékin.
Airbus construit également en Chine une usine de fabrication d'hélicoptère suite à une commande de cent H135 destinés aux forces de police et aux services d'urgence. Le marché des hélicoptères civiles devrait connaître dans les prochaines années une grande expansion. Dans le ciel des États Unis volent 12 000 hélicoptères civils, on en compte 8 000 dans le ciel européen et seulement 800 en Chine. Pour les services d'urgence on table sur 2 à 3 hélicoptères pour 1 million d'habitants or en Chine il y a 30 appareils pour 1,4 milliard d'habitants.
Airbus est entré au capital du programme phare du constructeur canadien Bombardier en difficulté. Il prend 50,01% des actions et inscrit dans sa gamme de fabrication de Cserie réputé être un bon avion de conception récente. Il va prendre la succession du A319 vieillissant.
Depuis son lancement, Airbus a enregistré 5200 commandes de son A320néo et notamment une commande record de 430 appareils au salon de Dubaï le 15 novembre 2017.

Loi travail:
Le gouvernement de François Hollande avait amorcé une modification de la règlementation du travail avec la loi El Khomri. Cette loi,  en réalité avait été initiée par Emmanuel Macron alors ministre, mais le président ou le premier ministre Manuel Valls avait chargé la ministre du travail de mener les débats parlementaires en vu de son adoption. Il est probable que cette décision ait motivé en partie la démission du ministre du budget. Devenu président de la République Emmanuel Macron remet cette loi à l'ordre du jour.
Le gouvernement souhaite modifier le code du travail par ordonnance. Pour cela il est nécessaire que le parlement l'y autorise, c'est chose faite le 13 juillet 2017.
Il souhaite notamment:
      Une décentralisation des prises de décision concernant les règles de fonctionnement des entreprises. Favoriser les accords de branches professionnelles ainsi que les accords d'entreprise.
      Un plafonnement des indemnités prud'homales et une augmentation des indemnités de licenciement
      Fusionner les instances représentatives du personnel dans les entreprises (délégués du personnel, comité d'entreprise, comité d'hygiène et sécurité)
      Créer des contrats "pour la durée d'un chantier", les CDI de chantier
      Modifier les conditions de licenciement pour les entreprises étrangères implantées en France
Le CICE:
Le CICE , crédit d'impôt sur la masse salariale, créé par François Hollande pour améliorer la compétitivité des entreprises (voir la fiche), devrait se transformer en baisse de charge pérenne. Les employeurs qui avait critiqué la complexité de la mesure, notamment l'évaluation de la masse des salaires inférieurs à 2,5 fois le SMIC, sont inquiets de la mesure envisagée par le nouveau président. Le CICE est une diminution de l'impôt, alors qu'une baisse de charge diminuera le coût de la main d'oeuvre et par cela même augmentera les bénéfices donc augmentera les impôts. D'autre part une baisse de charge s'appliquera à toute organisation ayant des salariés donc à enveloppe constante une diminution de la part réservée aux entreprises. 

Les entreprises:
Il est fondamental, pour dynamiser l'économie de favoriser la naissance des entreprises. De nombreuses réussites ont été enregistrées par ce qu'on appelle des "Startup" en français des "jeunes pousses" . Ce sont des entreprises créées par des individus autour d'une idée. Toutes ne deviennent pas matures,  mais certaines donnent lieu à de grandes réussites. Le problème pour ces créateurs est principalement matériel mais aussi de se faire conseiller voir d'avoir un mentor. Trouver des locaux pas trop chers et obtenir des fonds qui leurs permettent de travailler et éventuellement de recruter des collaborateurs. C'est le rôle des incubateurs d'entreprises. A l'initiative de Xavier Niel une ancienne halle SNCF la halle Freycinet  a été transformée en incubateur de "jeunes pousses" Station F" dont la taille est exceptionnelle. Le président Macron a inauguré cette station le 29 juin 2017. 
Freycinet est un ancien ministre de la 3éme République . Il a été 15 fois ministre depuis Mac Mahon en 1877 jusqu'à Poincaré en 1916. Ingénieur Polytechnique et Mines il a été à l'origine de l'organisation du rail en France (remontée des lignes vers Paris) mais aussi d' installations portuaires , canaux etc (voir la fiche MacMahon)
Siemens entreprise allemande devient majoritaire chez Alstom. L'ambition du président , en acceptant cette prise de participation est de créer un "Airbus du transport"

Robotisation:
En 2016,  294 000 robots industriels ont été vendus dans le monde dont 4 200 par la France qui a accru son marché de 39% en un an.

Fiscalité:
Dés sa mise en place le gouvernement s'est attelé à la mise en œuvre des promesses électorales du président. Mais ses priorités ont été mal admises par la population car les mesures immédiates concernent les réductions d'impôt destinées aux gros contribuables et les mesures envers les personnes au revenu modestes sont, ou négatives et immédiates, ou positives mais différées. D'emblée le président se trouve affublé du qualificatif de "président des riches" dont il aura du mal à se défaire en supposant qu'il le veuille.
- Réduction de l'ISF (Impôt sur la fortune) en 2016 , les 1000 plus gros contributeurs de l'ISF ont versé 400 millions d'Euros
- Réduction de l'impôt sur les dividendes et plus value des actions (Flat tax)
- Réduction sur l'impôt sur les sociétés, de 33% à 25%
- Réduction des charges salariales, assurance chômage et assurance maladie
- Augmentation de la CSG (contribution sociale généralisée) de 1,7%
- Réduction des APL (aide publique au logement)
- Suppression progressive de la taxe d'habitation mais qui ne devrait entrer en application qu'en fin d'année 2018

Défense:
La force au Sahel est toujours confrontée aux djiadistes qui opèrent par petits groupes mais dont les embuscades sont souvent meurtrières et qui terrorisent les populations. Bien que la volonté du président soit de sortir de l'opération Barkane en impliquant les armées des pays voisins , l'armée française est probablement pour longtemps encore en Afrique sahélienne. L'objectif est d'éviter que ces forces islamiques prennent possession d'un pays et renouvellent la triste expérience de l'EI en Irak et en Syrie et cette fois ci à nos portes.
 

 
Précédentes 2016 Informations économiques - 2017- Suivantes 2018

 

Début Janvier 2017
      1€=1,0643$     pétrole 55,45$      taux d'emprunt à 10 ans 0,804%     cac40   4922pts   or 1197,34$ l'once
Fin décembre 2017
      1€=1,1809$     pétrole 63,61$      taux d'emprunt à 10 ans  0,63%     cac40  5418pts

La situation  économique de la France
 Depuis 10 ans l'objectif des gouvernement successifs est de réduire le déficit de la France et notamment de descendre le déficit annuel à moins de 3% en  espérant revenir un jour à l'équilibre. En 2017, le déficit cumulé des dépenses et recettes de l'Etat, des collectivités locales et de la sécurité sociale s'élève à 2,8%

Cependant, la dette publique continue de monter, elle s'élève fin 2017 à 2 218 milliards d'Euro soit 97% du PIB. L'amélioration des finances publiques est due notamment à l'amélioration du PIB (+2%), une stabilisation des dépenses,  mais aussi à un accroissement de la pression fiscale de 0,8 point soit 45,4% des revenus

Chômage:

   Le chômage a légèrement régressé en 2017. Alors qu'en 2016 "Pôle emploi" enregistrait une baisse des demandeurs d'emploi de catégorie A (sans activité) de 109700, 2017 n'a enregistré qu'une diminution de 13 000 indemnisés.

PIB
Le PIB français en 2017 s'est accru nettement de 2,2% alors qu'en 2016 il s'était accru de 1,2% et 1,1% en 2015. Les investissements croissent régulièrement de 2014 où il n'y a pas eu de croissance, +0,2% en 2015,+0,6 en 2016, +1% en 2017.
 

Années PIB en % Consommation des ménages en % Investissements en % Commerce extérieur en %
2013 + 0,6 +0,6 - 0,2  -0,1
2014 + 1 +0,8   0   -0,5
2015 +1,1 +1 + 0,2  -0,4
2016 + 1,2 +1,5 + 0,6  -0,5
2017 + 2,2 +0,8 + 1  +0,1


ENERGIE
Le cours du pétrole poursuit sa remontée de 56$ en début d'année, il termine l'année à 64$ ce qui correspond à une augmentation du prix de 14,7%. Cependant le cours du dollar a baissé , de 1,06$ pour 1 € en début d'année ,l'euro vaut  1,18$  en fin d'année ce qui atténue la hausse du pétrole et la ramène à 3,45%

 


2018:
 

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

GRANDE-BRETAGNE  
Souverain George 6 (1936 - 1952 ) , Elisabeth 2 depuis 1952
Premier Ministre John Major ( 1990 - 1997 ) , Tony Blair  (1997 - juin 2007), Gordon Brown (27 juin 2007 - 11 mai 2010), David Cameron (2010 - 2016 ), Thérésa May (2016 -    )
ESPAGNE  
Souverain Juan Carlos 1er depuis 1975
Premier Ministre José Maria Aznar Lopez (1996 - 2004), José Luis Rodriguez Zapatero (2004 - 2011) , Mariano Rajoy (2011 -   )
PORTUGAL
Président  Anibal Cavaco Silva ( 2006 -
Président du conseil José Socrates ( 2005 - 2011), Pedro Passos Coelho (2011-      )
ETATS-UNIS D'AMERIQUE  
Présidents George Walker Bush  ( 2001 - 2008), Barack Obama (2009 - 2017 ), Donald Trump  (2017 ...
ALLEMAGNE  
Président Johannes Rau (1999 - 2004), Horst Köhler (2004 - 2010), Jens Böhrnsen (2010) ,Christian Wulff(2010 - 2012), Joachim Gauck (2012 -
Chancelier Gerhard Schröder (1998 - 2005), Angela Merkel depuis 2005
AUTRICHE  
Président Thomas Klestil (1992 - 2004), Heinz Fischer depuis 2004
Chancelier Wolfgang Schüssel ( 2000 - 2007) , Alfred Gusenbauer (2007 - 2008), Werner Faymann (2008 -
RUSSIE  
Président de l'union Vladimir Poutine ( 2000 - 2008) ,Dmitri Anatolievitch Medvedev (2008 - 2012), Vladimir Poutine (2012 -    )
Premier Ministre  Mikhaïl Yefimovitch Fradkov (2004 - 2007), Viktor Alekseïevitch Zoubkov ( 2007 - 2008), Vladimir Poutine ( 2008 - 2012), Dmitri Anatolievitch Medvedev (2012 - )
   
 

 

Présidence Hollande Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique  

 

Informations sur la fiche
Numéro 144/144
Numéro - 5ème République 11/11
Dernière révision 12/08/2018