Seconde Présidence de 
FRANÇOIS MITTERRAND
du 21 mai 1988 au 17 mai 1995
CINQUIÈME RÉPUBLIQUE
4 octobre 1958 - .....................

 

 

François MITTERRAND 

(1916 - 1996)

    Mitterrand_1_2.jpg (169893 octets)
François Mitterrand est né à Jarnac le 26 octobre 1916. Son père est agent de la compagnie des Chemins de Fer Paris-Orléans. Il a trois frères et quatre sœurs. Son frère aîné est Polytechnicien. Il effectue des études de lettre, de droit et de sciences politiques. Il est mobilisé en septembre 1939  comme sergent dans l'infanterie coloniale. Fait prisonnier, il parvient à s'évader en décembre 1941. De retour en France, il travaille en zone libre pour le gouvernement de Vichy, son travail consiste à ficher les résistants et les communistes, présenté à Pétain il est décoré de la Francisque. Il bascule lorsque les Allemands envahissent la zone libre. Il ne fait pas les choses à moitié car devant 3 000 témoins lors d'un rassemblement d'anciens prisonniers il saisit le micro pour dénoncer "le honteux marchandage" (échange prisonniers contre travailleurs). La Gestapo le recherche, les résistants le transfère à Londres puis à Alger. Il y rencontre De Gaulle et Giraud. Au cours de voyages clandestins il rencontre une résistante  Danielle Gouze (croix de guerre à 18 ans ) qui deviendra sa femme.

En 1944 il fait partie pendant quelques semaines du gouvernement provisoire de DeGaulle comme secrétaire général aux prisonniers.
      Elu député de la Nièvre en novembre 1946, il assume des responsabilités ministérielles tout au long des dix premières années de la IVème République. Ministre de la France d'outre-mer, démissionnaire en 1953, à la suite de la déposition du sultan du Maroc, il réintègre le gouvernement l'année suivante il est ministre de l'intérieur dans le cabinet Mendès-France (1954-1955), puis garde des sceaux dans le cabinet Guy Mollet (1956) :
     En 1958, François Mitterrand dénonce le "coup d'Etat" qui a porté le général de Gaulle au pouvoir et prend position contre les institutions de la Vème République. Il y perd son siège de député, qu'il retrouve dès 1962 après un bref passage au Sénat. Élu maire de Château-Chinon en 1959 et président du conseil général de la Nièvre en 1964, il attend, dans sa retraite du Morvan, l'occasion de revenir sur la scène nationale. La révision de 1962, qui institue l'élection du Président de la République au suffrage universel, le trouve prêt à relever le défi. Candidat unique de la gauche en 1965, il met le général de Gaulle en ballottage et recueille près de 45% des suffrages au second tour.
Après le désastre subi par les formations de gauche lors de l'élection présidentielle de 1969, qu'elles avaient cru pouvoir aborder en ordre dispersé, et la rénovation du parti socialiste au congrès d'Epinay (1971), François Mitterrand s'impose définitivement comme le candidat de la gauche unie. Il manque de peu l'élection de 1974, il est élu Président de la République en 1981 et facilement réélu en 1988.
Ses deux septennats sont marqués par un ensemble de mesures sociales, l'extension et le renforcement des libertés locales et de la liberté d'expression, modernisation du code pénal, l'abolition de la peine de mort, etc.
Il assure le bon fonctionnement des institutions par un respect scrupuleux de la séparation des pouvoirs et par une pratique exemplaire de l'alternance et de la cohabitation.
Il veille à la présence de la France dans le règlement des grands problèmes internationaux. Sans jamais transiger avec le droit des peuples à disposer d'eux mêmes, il ne ménage pas ses efforts pour préserver la paix en Europe et dans le monde . Partisan résolu de la construction européenne, il s'y emploie sans répit (loi constitutionnelle du 25 juin 1992).
Enfin, les "grands projets" dont il a eu l'initiative et qu'il a menés à leur terme ont laissé à la France des monuments que nul ne songe plus à contester : l'Arche de la Défense, le Grand Louvre, la Bibliothèque nationale qui porte son nom, et bien d'autres encore.
     Il est mort à Paris le 8 janvier 1996.

Photo extraite de : Présidents de la république - Succès du Livre

 

 
1 - Gouvernement  de Michel ROCARD
du 10 mai 1988 au 14 mai 1991

 


Le monde du 2 novembre 2008
Michel ROCARD ( né en 1930 )

Fils d'un professeur de Physique , licencier es lettres, Sciences-po, il est nommé inspecteur des Finances en 1958 à sa sortie de l'ENA, puis au service des études économiques et financières à la direction des prévisions en 1962, il devient secrétaire général de la Commission des comptes et des budgets économiques de la Nation (1965).
Fondateur du Parti socialiste unifié (PSU) dont il est le secrétaire général (1967-1973), il est candidat non élu à la présidence de la République à l'élection de 1969.
Élu député des Yvelines (1969-1973), il rejoint le parti socialiste en 1975.
Il est élu maire de Conflans-Sainte-Honorine aux élections municipales de 1977.
Il est réélu député des Yvelines en 1978, fonctions qu'il quitte en juin 1981, date à laquelle il entre au premier gouvernement socialiste du Premier ministre Pierre Mauroy. Il est successivement ministre d'État, ministre du Plan et de l'Aménagement du Territoire (1981-1983) et ministre de l'Agriculture (1983-1985), fonctions desquelles il démissionne en avril 1985.
Après l'élection présidentielle de juin 1988, il est nommé Premier ministre sous le second septennat de François Mitterrand (1988-1991).
Premier secrétaire du parti socialiste entre 1993 et 1994, il est élu au Parlement européen le 12 juin 1994.


Gouvernement de Michel Rocard mai 1988

Finances et Budget Pierre Bérégovoy Ajusteur Dessinateur industriel PS Agriculture et Forêts Henri Nallet remplacé le 2/10/90 par Louis Mermaz Politologue PS (Nallet) Professeur PS (Mermaz)
Budget (à partir du 28/6) Michel Charasse PS Santé (à partir du 28/6) et jusqu'au 7 juillet) Léon Schwartzenberg Médecin
Affaires étrangères Roland Dumas Avocat PS le 2/10/90
Délégué à la Santé
Bruno Durieux Inspecteur des finances UDF
Déléguée aux Affaires étrangères Edwige Avice Ingénieur financier PS Santé et protection sociale Claude Evin Educateur spécialisé PS
Affaires Européennes Edith Cresson remplacée le 2/10/90 par Elisabeth Guigou Ingénieur financier PS (Cresson) Professeur PS (Guigou) Affaires sociales et Emploi (jusqu'au 28/6) Michel Delebarre Fonctionnaire région nord pas de Calais PS
DOM-TOM Olivier Stirn remplacé le 28/6 par Louis Le Pensec Chargé d'enseignements PS (Le Pensec) Travail et Emploi (à partir du 28/6) Jean-Pierre Soisson Haut Fonctionnaire UDF
Éducation nationale, Recherche et Sport Lionel Jospin Diplomate Professeur PS Industrie, Commerce Exté r et aménagement du territoire Roger Fauroux Directeur ENA
Recherche Hubert Curien Professeur Chercheur Commerce Artisanat et Tourisme François Doubin Président du MRG
Culture et Communication Jack Lang Professeur PS PTT et Espace Paul Quilès Ingénieur PS
Francophonie
(à partir du 28/6)
Alain Decaux Historien Aménagement du territoire et reconversions Jacques Chérèque Syndicaliste Préfet
Justice Pierre Arpaillange remplacé le 2/10/90 par Henri Nallet Magistrat (Arpaillange) Politologue PS (Nallet) Équipement et Logement Maurice Faure jusqu'au 22/2/89 Professeur MRG
le 2/10/90
Délégué à la justice
Georges Kiejman Avocat Transports Louis Mermaz Professeur PS
Intérieur Pierre Joxe Haut fonctionnaire PS Mer et (à partir du 28/6) Transports et le 22/2/89 Équipement et Logement
et la Ville en 12/90
Louis Le Pensec remplacé le 28/6 par Michel Delebarre Chargé d'enseignements PS (Le Pensec) Fonctionnaire région nord pas de Calais PS(Delebarre)
Défense nationale Jean-Pierre Chevènement remplacé le 29/1/91 par Philippe Marchand Haut fonctionnaire PS (Chevènement) Avocat PS (Marchand) Personnes âgées 
(à partir du 28/6)
Théo Braun Dirigeant du Crédit Mutuel
Famille, Droits de la Femme, Solidarité et Rapatriés Georgina Dufoix Créatrice de "Avis" Nîmes  Arles Ales PS Fonction publique et Réformes administratives Michel Durafour Maire de Saint Etienne UDF
Coopération et Développement Jacques Pelletier Syndicaliste agricole UDF Communication Catherine Tasca CoDirectrice du théatre des Amandiers PS
  Relations avec le Parlement Jean Poperen Professeur PS
PS: Parti socialiste MRG: Mouvement des radicaux de gauche UDF Union pour la Démocratie Française

Le 14 mai 1988 François Mitterrand dissout l'assemblée. Les élections auront lieu les 14 et 21 juin

Le 19 mai mise en service du pont reliant l'île de Ré au continent

Michel Rocard envoie une commission en Nouvelle Calédonie dans le but de renouer le dialogue . La commission est conduite par Christian Blanc . Cette commission conduira Jean-Marie Tjibaou (FLNKS) et  Jacques Lafleur (Caldoche) à se tendre la main . Les accords de Matignon sont signés le 26 juin 1988. Ils prévoient un nouveau statut pour l' île, des mesures d'amnistie et un scrutin d'auto détermination pour 1998. Un référendum aura lieu à l'automne pour décider d'un processus d'autodétermination et d'apprentissage des Kanaks à l'autonomie

Élections législatives des 5 et 12 juin 1988

  1er Tour Pourcentage 2ème Tour Pourcentage    
Inscrits 37 945 582   30 045 772      
Votants 24 944 792 65, 74 20 998 081 74, 46    
Suffrages exprimés 24 432 095 64, 38 20 303 575 72, 46    
Partis

Voix

  Voix   Élus Sortants
Extrême gauche 89 065 0, 36        
PC 2 765 761 11, 32 695 569 6, 98 27 35
PS 8 493 702 34, 76 9 198 778 49, 28 260 202
Divers gauche 403 690 1, 65 421 587 0, 52 6 7
MRG 272 316 1, 11 260 104   9 7
Écologistes 86 312 0, 35        
Régionalistes 18 498 0, 07        
UDF 4 519 459 18, 49 4 299 370 22, 46 129 131
RPR 4 687 047 19, 18 4 688 493 18, 64 126 151
Divers droite 697 272 2, 85 522 970 2, 19 16 12
FN et FRN 2 359 528 9, 65 216 704   1 31
Extrême droite 32 445 0, 13        

La gauche obtient 302 sièges et la droite 272 . Michel Rocard  remanie son gouvernement

Neuvième législature

 

Président de l'assemblée nationale:
Laurent Fabius


du 23 juin 1988 au 21 janvier 1992

r

Précédent

Suivant

Le 7 juillet Léon Schwartzenberg , ministre de la santé, suite à des déclarations sur la drogue et le sida qui ont soulevé un tollé démissionne

Le 14 juillet François Mitterrand annonce le lancement du projet de la grande bibliothèque , la bibliothèque nationale étant saturée et archaïque

Le 23 septembre autorisation est donnée à la commercialisation de la pilule abortive RU486 mise au point par les laboratoires Roussel Uclaf. Les catholiques intégristes parviennent à la faire retirer un mois après.

Le 30 septembre Mikhaïl Gorbatchev devient chef de l' Etat soviétique

Le 12 octobre 1988 vote du RMI ( Revenu Minimum d'Insertion ) par l'assemblée, 570 000 foyers sont concernés

Le 6 novembre référendum sur la Nouvelle Calédonie, le "Caillou" est lointain, l'abstention est de 63,1% mais le OUI est à 79, 9%

Georges H Bush est élu président des Etats Unis le 8 novembre

Précédentes 1987 Informations économiques - 1988 - Suivantes 1989
- PIB
Le PIB s'est élevé à 911,19 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 7,8% par rapport à 2005

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 88 de (1 549, 4 / 200, 9 )*153, 62 = 1184, 41 mds d'Euros
En 1988 le PIB augmente de 4, 5% et la production  de 4, 0%. L' augmentation des prix, 3 %, est stable , le salaire manuf  augmente de 0, 07% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  de 0, 3 % , le chômage régresse de 1, 3% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique régresse légèrement de 0, 3%. L'inflation se stabilise, le taux directeur de la BF est de 7, 75 %, le cours du dollar baisse à nouveau. (voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
153, 62 141, 22 133, 03 401, 09 148, 29 28, 76 181, 99 24 550 2 560 9, 4
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
7, 75 539, 14 48, 9 51, 4 40, 0 16, 3 17, 2 -4, 6 6, 06

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 401, 09 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 88 par rapport à 76 est donc 401, 09/158, 82 x 100 = 252

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42 14, 96
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245 252
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9$ 11, 8$ 6, 06$ 7, 5$ 5, 9$

Accords de Bale I:
Des représentants de 13 pays de l'OCDE réunis à Bale, définissent les règles régissant les organismes de prêts ils définissent notamment :
- Les fonds propres règlementaires
- L'ensemble des engagements de crédit
Ils établissent un ratio dit ratio Cooke qui est le rapport entre les fonds propres et les engagements de crédit ce ratio ne devant pas être inférieur à 8% ceci afin d'éviter de mettre en danger l'établissement et ses déposants en cas de défaut de certains emprunteur. A charge pour chaque état de faire entrer ces propositions dans les dispositions règlementaires nationales.
Cet accord passera dans les faits et sera appliqué en France à partir du 1er janvier 1993 ainsi que dans plus de 100 pays dans le monde.


1989

L'Impôt sur les grandes fortunes (IGF) établi en 1981 avait été abrogé en 1986 alors que Jacques Chirac était premier ministre. Voté en 1988, l' ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) le remplace , il prend effet le 1er janvier 1989

24 janvier 1989 création du CSA ( Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ) qui succède à la Haute autorité de l'audiovisuel

Le 24 mars 1989 le pétrolier géant "Exxon Valdez" navigant sous pavillon américain, s'échoue sur les cotes de l'Alaska. 38 500 tonnes de pétrole se déversent, 800 km de côtes sont souillées.  Les Etats Unis se dotent l'année suivante de leur propre règlementation, et notamment tout pétrolier abordant les ports US doit être muni d'une double coque

Le 29 mars 1989 inauguration du grand Louvre par  François Mitterrand


Le 15 février les troupes soviétiques achèvent leur retrait d'Afghanistan

Le 4 mai les deux leaders Kanaks Jean-Marie Tjibaou et Yeiwéné  Yeiwéné   sont assassinés par un Kanak hostile au processus en cours

Le 4 juin en Pologne victoire aux élections législatives du syndicat Solidarnosc et de Lech Walesa  le même jour en Chine les chars investissent la place Tiananmen où des milliers d'étudiants manifestaient 

Le 27 juin le Conseil Européen adopte le plan présenté par Jacques Delors qui propose l'Union Economique et Monétaire - UEM - en trois étapes et ceci malgré l'opposition de Margaret Thatcher premier ministre britannique


Le Monde du 6 juin 1989

18 juin 1989 élections européennes

Participations:

Etats

1989

rappel 1984 rappel 1979
Belgique 93, 0% 92, 2% 91, 4%
Danemark 46, 0% 53, 0% 47, 0%
Espagne 54, 8%    
France 48, 9% 56, 7% 60, 7%
Grande-Bretagne 36, 0% 32, 0% 33, 4%
Grèce 77, 7% 77, 0%  
Luxembourg 87, 0% 87, 0% 88, 9%
Irlande 68, 3% 47, 0% 63, 6%
Italie 81, 5% 83, 9% 85, 5%
Pays Bas 47, 2% 50, 5% 57, 8%
Portugal 51, 2%    
RFA 61, 5% 55, 8% 65, 9%

Résultats en France

Inscrits   38 297 496      
Votants   18 690 247 60, 77    
Suffrages exprimés   18 150 976 57, 53    

Partis

Tête de liste

Voix %

Élus

Sortants
UFE + RPR Giscard d'Estaing 5 241 990 27, 61 26 41
PS Laurent Fabius 4 286 285 23, 53 22 20
FN J-M Le Pen 2 129 650 20, 52 10 10
Verts Antoine Waechter 1 922 936 16, 31 9 0
Centre Simone Veil 1 529 320 4, 39 7  
PC Herzog 1 400 915 3, 08 7 10
Chasseurs Goustat 749 739 1, 84    
LO Arlette Laguiller 258 660 2, 14    
Protect Animaux Alessandri 188 569 1, 31    

suivent six listes ayant obtenu moins de 1% des voix

13 juillet 1989 inauguration de l' opéra Bastille  ( architecte Carlos   Ott ) par François Mitterrand

14 juillet en l'honneur du bicentenaire de la révolution française le défilé a lieu devant 32 Chefs d'Etats

15 juillet le sommet des pays industrialisés se tient dans la grande arche de la Défense ( architecte Otto von Spreckelsen ) qui est inaugurée pour l'occasion

La sonde américaine Voyager 2 lancée en 1977 atteint en août 1989 la planète Neptune

28 août suppression du certificat d'étude primaire qui avait été créé le 18 mars 1882

Un accord cadre signé à Alger le 31 août met fin au conflit entre la Lybie et le Tchad

Un DC10 de UTA explose en vol au dessus du Niger faisant 170 victimes. L'enquête attribuera l'attentat aux services libyens

20 septembre inauguration du TGV atlantique

Octobre Un collège de Créteil exclut 3 élèves qui refusent d'enlever leur voile islamique

Proclamation de la république de Hongrie le 23 octobre


Le Monde du 11 novembre 1989

9 Novembre 1989 chute du mur de Berlin marquant la fin du rideau de fer

Intervention militaire française aux Comores suite à l'assassinat du président Abdallah. Des mercenaires français sont soupçonnésdont le célèbre Bob Denard

le 11 décembre 1989 transfert au Panthéon des restes de Condorcet, de l' abbé Grégoire, et de Monge trois hommes symboliques de la révolution

Le 22 décembre loi sur le financement des partis politiques qui limite le montant des dépenses électorales et contrôle le financement des partis

financement public :
première fraction : proportionnelle au nombre de voix obtenues au premier tour des dernières élections législatives(seuil de 5% des suffrages exprimés dans chaque circonscription censuré par le Conseil Constitutionnel
                              Condition : présenter des candidats dans au moins 75 circonscriptions
seconde fraction  : proportionnelle au nombre de parlementaires.
                              Condition : être bénéficiaire de la première fraction
plafonnement des dons de personnes morales de droit privé
plafonnement des dons de personnes physiques

En Roumanie après un simulacre de procès le couple de dictateur Ceausescu est condamné à mort et exécuté sur le champ le 25 décembre

 

Précédentes 1988 Informations économiques - 1989 - Suivantes 1990
- PIB
Le PIB s'est élevé à 980,53 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 7,6% par rapport à 2005

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 89 de (1 549, 4 / 200, 9 )*
159, 62 = 1230, 67 mds d'Euros
En 1989 le PIB augmente de 3, 9% et la production  de 3, 7%. L' augmentation des prix, 3, 6 %, est stable , le salaire manuf  augmente de 0, 7% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  de 0, 4 % , le chômage régresse de 1, 8% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique régresse  de 0, 2%. Malgré la faible augmentation des prix, le taux directeur de la BF reste élevé 10 %, les taux aux US sont de 9% et aux UK de 14% cours du dollar est stable (Reagan vient de céder la main à Bush père)
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
159, 62 145, 85 137, 95 415, 51 149, 35 29, 91 182, 70 24 724 2 514 8, 9
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
10, 00 665, 86 48, 6 50, 4 39, 9 17, 3 18, 4 -4, 7 6, 17

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 415, 51 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 89 par rapport à 76 est donc 415, 51/158, 82 x 100 = 261

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42 14, 96 18, 2
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245 252 261
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9$ 11, 8$ 6, 06$ 7, 5$ 5, 9$ 7, 0$


 


1990

Fin janvier, des émeutes éclatent au Gabon à Libreville et Port Gentil. 2 000 soldats sont envoyés pour évacuer 1 800 ressortissants étrangers. De 1990 à 1992 le FPR (Front Patriotique Rwandais) pénètre au Rwanda. Des forces françaises et belges interviennent au Rwanda (opération Noroit). Elles évacuent les ressortissants étrangers , protègent le gouvernement de Habyarimana et forment les militaires rwandais

Du 15 au 18 Mars1990  congrès du PS à Rennes on assiste à une lutte des clans ( Jospin - Fabius)

Le 6 avril décision des banques de remplacer la carte bancaire à piste magnétique par la carte à puce dotée d'un microprocesseur. C'est une invention de Roland Moreno en 1974

Le 29 mai, création de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement BERD

Juin 1990 recensement de la population. La France compte 58 400 000 d'habitants

Le 19 juin 1990 la convention d'application des accords de Schengen est signée. Les accords avaient été conclus en 1985 mais ils n'entreront en vigueur qu'en 1995.
(voir dans la même fiche traité de Maastrich et Europe des 15)

Le 14 juillet le service militaire est ramené à 10 mois

Le 2 août l'Irak envahit le Koweït. Le 29 novembre le conseil de sécurité de l'ONU autorise le recours à la force si le Koweit n'est pas évacué pour le 15 janvier .

Le 24 septembre la Douma autorise Mikhaïl Gorbatchev à introduire l'économie de marché

Le 22 novembre Margaret Thatcher mise en difficulté au premier des élections démissionne. John Major lui succède

Le 9 décembre Lech Walesa est élu président de la république de Pologne

En décembre création de la CSG ( Contribution Sociale Généralisée ) nouvelle fiscalité qui sera appliquée à tout les revenus destinée à financer la sécurité sociale elle entrera en vigueur en février 1991

Un groupe d'experts internationaux établit que l'humanité modifie le climat par son émission de gaz à effet de serre

Les ingénieurs Robert Cailliau belge et Tim Bersners-Lee britannique mettent au point le World Wide Web (WWW) et ses protocoles au CERN. L'année suivante ils rédigent les trois piliers du web , les adresses URL le langage hypertext HTML et le protocole de transfert hypertexte (HTTP).

Education nationale:
Nombre d'élèves et d'étudiants en milliers

  1990 1980 (rappel)
Premier degré : Maternelles et CP-CM2 6 953 7 396
Second degré 5 726 5 309
Enseignement supérieur 1 717 1 184
Total général 14 828 14 347

Minitel:
5 millions de minitel sont en service. En 1993 plus de 23 000 services sont disponibles , on enregistre un milliard de connexions qui produisent une recette de 6,7 milliards de Francs

Précédentes 1989 Informations économiques -1990 - Suivantes 1991
- PIB
Le PIB s'est élevé à 1033,0 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 5,3% par rapport à 1989

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 90 de (1 549, 4 / 200, 9 )*161, 72 = 1246, 86 mds d'Euros
En 1990 le PIB augmente de 1, 3% et la production  de 0, 1%. L' augmentation des prix, 3, 6 %, est stable , le salaire manuf  augmente de 1, 3% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  de 3 % , le chômage augmente de 0, 5% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique régresse  de 1 %. Malgré la faible augmentation des prix, le taux directeur de la BF reste élevé 9, 25 %, les taux aux US sont de 8% et aux UK de 14% le dollar chute (Reagan vient de céder la main à Bush père)
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
161, 72 147, 01 138, 13 430, 69 151, 27 31, 94 188, 22 24 838 2 528 8, 6
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
9, 25 542, 59 48, 6 50, 7 39, 5 17, 0 18, 0 -9, 9 5, 06 --

Production et consommation d'énergie en France en million de tep (tonne équivalent pétrole)

  Charbon Pétrole Gaz naturel Electricité primaire Renouvelables Total Dépendance
  Produc Cons Produc Cons Produc Cons Hydro Nucl Total Produc Cons Produc Cons (C-P/C)*100
1950 35 43, 4 0, 2 10, 4 0, 2 0, 2 3, 6 0 3, 6 0 0 39 57, 6 32, 3%
1960 35, 6 43, 6 2, 3 29, 4 2, 5 2, 5 9, 1 0 9, 1 0 0 49, 5 84, 6 41, 5%
1970 24, 5 34, 9 3 94, 6 5, 8 8, 2 12, 7 1, 3 14, 0 2 2 49, 5 153, 6 67, 8%
1980 13, 1 31 2, 4 110, 9 6, 3 21, 2 15, 7 13, 6 29, 8 3, 2 3, 2 54, 3 196, 1 72, 3%
1990 7, 7 19, 1 3, 5 91, 3 2, 5 26, 4 12, 9 69, 7 73, 9 4, 2 4, 2 100, 5 214, 9 53, 2%

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 430, 69 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 90 par rapport à 76 est donc 430, 69/158, 82 x 100 = 271

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42 14, 96 18, 2 23, 81
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245 252 261 271
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9$ 11, 8$ 6, 06$ 7, 5$ 5, 9$ 7, 0$ 8, 78$


 


1991

17 janvier 1991 Guerre du golfe . Sadam Hussein président de l'Irak refuse tous les plans de paix et notamment celui proposé par la France. C'est l' "Opération tempête du désert " à laquelle la France participe. Le mouvement  pacifiste qui rassemble un échantillonnage politique hétéroclite s'oppose à la guerre mais la dictature sanguinaire de Sadam Hussein ne suscite pas la pitié. Cependant il reçoit un appui d'importance le ministre de la défense Jean-Pierre Chevènement qui démissionne le 29 janvier . Il est remplacé par Philippe Marchand.
 


Le Monde du 11 novembre 1989


Le 13 mai promulgation du statut particulier de la Corse
Le 15 mai François Mitterrand décide de changer de gouvernement et de premier ministre, il demande la démission de Michel Rocard qui s'exécute et nomme Edith Cresson

2 - Gouvernement  de Edith CRESSON
du 10 mai 1991 au 31 mars 1992

 

Cresson.jpg (32322 octets)
Site des 1er ministres - http://www.archives.premier-ministre.gouv.fr/
Edith CRESSON (née en 1934 )

Elle est née à Boulogne sur Seine  en 1934 d'un père Inspecteur des finances Diplômée de l'École des Hautes Études commerciales jeunes filles, docteur en démographie, elle débute sa carrière politique en adhérant en 1965 à la Convention des institutions républicaines.
De 1975 à 1981, elle est membre du comité directeur du parti socialiste.
Élue maire de Thuré (Vienne) aux élections municipales de 1977, elle est élue au Parlement européen (1979-1981).
Aux élections législatives de 1981, elle est élue député de la Vienne.
Sous le gouvernement Mauroy du premier septennat de François Mitterrand, elle est ministre de l'Agriculture (1981-1983), ministre du Commerce extérieur et du Tourisme (1983-1984), ministre du redéploiement industriel et du Commerce extérieur (1984-1986).

Maire de Châtellerault depuis 1983 et conseiller général de la Vienne depuis 1982, elle est réélue député de la Vienne (1986-1988).
Au cabinet du Premier ministre Michel Rocard, elle est ministre aux Affaires européennes (1988-1990) en désaccord avec Michel Rocard elle démissionne.
Elle devient PDG de Schneider Industrie service international
Le 15 mai 1991, elle est nommée Premier ministre par François Mitterrand, devenant ainsi la première femme à occuper cette fonction en France (mai 1991-avril 1992).
A nouveau elle se retrouve dans l'industrie comme Présidente de la société Sisie
De 1994 à 1999, elle exerce les responsabilités de Commissaire européen, chargée de la science, de la recherche, du développement, de l'éducation et de la formation.
En Mars 1999 un rapport soupçonne la commission Santer dont Edith Cresson fait partie émet des accusations de malversation. la commission se saborde. La justice Belge émet un non-lieu à son égard le 29/6/2004. Le 21 juillet la commission Prodi n'accepte pas ce jugement et renvoie l'affaire devant la cour du Conseil de l'Europe à Luxembourg


Gouvernement de Edith Cresson  mai 1991

Économie, Finances et Budget Pierre Bérégovoy Ajusteur Dessinateur industriel PS Agriculture et Forêts Louis Mermaz Professeur PS
Affaires étrangères Roland Dumas Avocat  PS Affaires sociales et Intégration Jean-Louis Bianco Secrétaire Général de l'Elysée PS
DOM-TOM Louis Le Pensec Chargé d'enseignements PS Travail  Emploi et Formation Professionnelle Martine Aubry Professeur à l'ENA, détachée au conseil d'Etat PS
Coopération et Développement Edwige Avice Ingénieur financier PS Industrie, Commerce Extérieur Dominique Strauss-Kahn Professeur d'économie, Maire de Sarcelle PS
Éducation nationale, Lionel Jospin Diplomate Professeur PS Ville et Aménagement du Territoire Michel Delebarre Fonctionnaire région nord pas de Calais PS
Recherche et Technologie Hubert Curien Professeur Chercheur Environnement Brice Lalonde Ecologiste GE
Culture et Communication Jack Lang Professeur PS Équipement,   Logement, Transports et Espace Paul Quilès Ingénieur PS
Justice Henri Nallet Politologue PS Jeunesse et Sports Frédérique Bredin Inspecteur des finances PS
Intérieur Philippe Marchand Avocat PS Relations avec le Parlement Jean Poperen Professeur PS
Défense nationale Pierre Joxe Haut fonctionnaire PS Fonction publique et Modernisation administratives Jean-Pierre Soisson Haut Fonctionnaire UDF
PS: Parti socialiste MRG: Mouvement des radicaux de gauche UDF Union pour la Démocratie Française GE: Génération écologie

Le 31 mai 1991 la cour de cassation déclare illicite la pratique des mères porteuses   et le 21 juin une réforme du code pénal supprime le délit d' homosexualité. Le harcèlement  sexuel devient passible d'une peine d'emprisonnement.

Le 12 juin Boris Eltsine est élu président de la fédération de Russie

Le 25 juin, la Croatie et la Slovénie proclament leur indépendance. La Yougoslavie est démantelée c'est le début de la guerre menée par la Serbie et Slobodan Milosévic.

31 juillet Georges Bush et Mikhaïl Gorbatchev signent l'accord START 1 qui prévoient une réduction des armes nucléaires stratégiques

En septembre intervention Franco-Belge au Zaïre où des émeutes ont éclatées devant l'augmentation inconsidérée des prix. Le Zaïre est l'ancien Congo belge , il s'est appelé ainsi de 1971 à 1997 . Depuis il a pris le nom de République Démocratique du Congo ou Congo Kinshasa du nom de sa capitale.

Le 29 septembre Énorme manifestation d'agriculteurs à Paris pour protester contre la PAC ( Politique Agricole Commune )

Le 21 octobre l'affaire du sang contaminé qui a provoqué la mort par Sida de plusieurs centaines d'hémophiles, entre dans sa phase judiciaire. Le professeur Jacques Roux, les docteurs Robert Netter et Michel Garreta sont inculpés. La polémique enfle sur la responsabilité des ministres de tutelle.

Edith Cresson annonce le 7 novembre la délocalisation en province de nombre d'administrations dont l'ENA

La Russie, l'Ukraine et la Biélorussie fondent le Communauté des Etats Indépendants ( CEI ) Gorbatchev démissionne le 25 de la présidence de l'URSS qui sera dissoute le 30

9 et 10 décembre 1991 les Douze , réunis à Maastricht ( Pays-Bas ) approuvent le traité d'Union Economique et Monétaire , (voir ratification)


Le Monde du 12 décembre 1991

le 26 décembre en Algérie, le FIS ( Front Islamique du Salut ) remporte les élections. Le FLN ( Front de Libération Nationale), qui est au pouvoir, les annule le 12 janvier 1992 ne laissant aux islamistes que la violence.

le 30 décembre est votée la loi sur le stockage des déchets radioactifs à haute activité et vie longue dite loi Bataille.


Le Monde du 26 décembre 1991

Le 31 décembre l'URSS cesse d'exister c'est la déstabilisation de toute cette région. Pour le PCF rien ne change

Précédentes 1990 Informations économiques - 1991 - Suivantes 1992
- PIB
Le PIB s'est élevé à 1070,0 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 3,6% par rapport à 1990

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 91 de (1 549, 4 / 200, 9 )*163, 98 = 1264, 28 mds d'Euros
En 1991 le PIB augmente de 1, 4%, la production marque le pas pour la seconde année(+  0, 2%). L' augmentation des prix, 3 %, est stable , le salaire manuf  augmente de 1, 2% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  baisse de 0, 7 % , le chômage fait un bond de 11, 5% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique augmente  de 2 %. Malgré la faible augmentation des prix, le taux directeur de la BF reste élevé 9, 6 % malgré la baisse des taux aux US sont de 5% et aux UK de 10% le dollar reste stable.
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
163, 98 148, 33 138, 45 443, 55 153, 15 32, 66 186, 89 24 983 2 820 9, 5
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
9, 60 598, 57 49, 1 51, 5 40, 3 16, 9 17, 8 -9, 7 5, 55

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 443, 55 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 91 par rapport à 76 est donc 443, 55/158, 82 x 100 = 279

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42 14, 96 18, 2 23, 81
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245 252 261 271
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9$ 11, 8$ 6, 06$ 7, 5$ 5, 9$ 7, 0$ 8, 78$
Année 1991                            
Cours 20, 05                            
Indice des prix 279                            
Cours réel 7, 18$                            

 


1992

Président de l'assemblée nationale:
Henri Emmanuelli


du 22 janvier 1992 au 1er avril 1993

r

Précédent

Suivant

 

Le 7 février 1992 la CEE devient la CE , Communauté Européenne , par le traité de Maastricht. Ce traité sera ratifié en France le 20 septembre 1992

Fin mars, Renault, le constructeur d'automobiles, quitte Boulogne Billancourt 

Edith Cresson ne parvient pas à se faire accepter par les responsables du PS et ses déclarations intempestives surtout sur le plan international "les Japonais sont des fourmis", "les Pays-Bas fabriquent du fromage à souris", "les Anglais sont homosexuels" etc... Elle démissionne le 2 avril 1992 François Mitterrand nomme Pierre Bérégovoy premier ministre.

3 - Gouvernement  de Pierre BÉRÉGOVOY
du 2 avril 1992 au 28 mars 1993

 

Beregovoy.jpg (68207 octets) Pierre BÉRÉGOVOY (1925 - 1993)

Ouvrier fraiseur puis employé à la SNCF, il s'engage dans la Résistance dans les Forces Françaises de l'Intérieur (F.F.I.).
En 1958, il est l'un des membres fondateurs du parti socialiste autonome, après avoir été adhérent à la SFIO (1954-1958).
En 1963, il rejoint le PSU qu'il quitte en 1967 pour fonder le club Socialisme moderne.
En 1969, il rejoint le bureau exécutif du parti socialiste.
Il est l'un des acteurs de la signature du Programme commun de la gauche en 1977.
Il devient membre du Conseil économique et social (1979).
Après l'élection de François Mitterrand, il est nommé secrétaire général de la présidence de la République (mai 1981-juin 1982).
Puis il est nommé ministre des Affaires sociales et de la Solidarité au gouvernement Mauroy (juin 1982-juillet 1984).
En 1983, il devient maire de Nevers, en remplacement de M. Daniel Benoist, démissionnaire en sa faveur.

Sous le cabinet de Laurent Fabius, il occupe les fonctions de ministre de l'Economie, des Finances et du Budget (juillet 1989-mars 1986).
Il est élu député de la Nièvre aux élections législatives de mars 1986.
Directeur de campagne du candidat Mitterrand à la présidentielle de mai 1988, il devient, après la victoire de ce dernier, ministre d'État, ministre de l'Economie, des Finances et du Budget dans le gouvernement Rocard.
Sous le cabinet de Edith Cresson, ses responsabilités s'étendent au Budget, Industrie, Commerce extérieur, Commerce et Artisanat, Poste et Télécommunications.
Après les élections cantonales et régionales de 1992, il est nommé Premier ministre (avril 1992-mars 1993).
Aux législatives de mars 1993, il est réélu député de la Nièvre.
Il met fin à ses jours le 1er mai 1993.


Gouvernement de Pierre Bérégovoy  avril 1992

Économie, Finances Michel Sapin Haut fonctionnaire PS Agriculture Louis Mermaz remplacé le 2/10 par Jean-Pierre Soisson Professeur PS (Mermaz)Haut Fonctionnaire UDF(Soisson)
Budget Michel Charasse PS Santé et Action humanitaire Bernard Kouchner Médecin PRG
Affaires étrangères Roland Dumas Avocat PS Affaires sociales et Intégration René Teulade Président mutualité
Délégué aux Affaires étrangères Georges Kiejman Avocat Travail  Emploi et Formation Professionnelle Martine Aubry Professeur à l'ENA, détachée au conseil d'Etat PS
DOM-TOM Louis Le Pensec Chargé d'enseignements PS Industrie, Commerce Extérieur Dominique Strauss-Kahn Professeur d'économie, Maire de Sarcelle PS
Coopération et Développement Edwige Avice Ingénieur financier PS Équipement,   Logement,   et Transports Jean-Louis Bianco Secrétaire Général de l'Elysée PS
Affaires européennes Élisabeth Guigou Professeur PS Ville Bernard Tapie (jusqu'au 23 mai) Homme d'affaires MRG
Éducation nationale et Culture Jack Lang Professeur PS Environnement Ségolène Royal Juge au tribunal administratif PS
Recherche et Technologie Hubert Curien Professeur Chercheur P&T Émile Zuccarelli Maire de Bastia MRG
Justice Michel Vauzelle Préfet hors cadre PS Jeunesse et Sports Frédérique Bredin Inspecteur des finances PS
Intérieur Paul Quilès Ingénieur PS Fonction publique et Réformes administratives Michel Delebarre Fonctionnaire région nord pas de Calais PS
Défense nationale Pierre Joxe Haut fonctionnaire PS Relations avec le Parlement Jean Poperen remplacé le 2/10 par Louis Mermaz Professeurs PS (Poperen et Mermaz)
PS: Parti socialiste MRG: Mouvement des radicaux de gauche UDF Union pour la Démocratie Française GE: Génération écologie
 

Le 6 mai  le SNES ( Syndicat National de l'Enseignement Secondaire) quitte la FEN (Fédération de l'Education Nationale) et constitue la FSU (Fédération Syndicale Unitaire )

Bernard Tapie, ministre de la ville, annonce sa mise en examen  et démissionne le 23 mai . Il est accusé d'abus de biens sociaux.

Le 23 juin, le parlement est réuni à Versailles pour modifier la constitution. Les accords de Maastricht prévoient le vote des ressortissants de la communauté aux élections municipales

Le 11 septembre 1992 François Mitterrand est opéré d'un cancer de la prostate .

20 septembre référendum  pour la ratification des accords de Maastricht. Le OUI l'emporte à   51, 05%. Ce score médiocre fait apparaître des clivages aussi bien à droite   ( Charles Pasqua et Philippe Séguin se prononcent pour le NON) qu'à gauche ( Jean-Pierre Chevènement) . (voir aussi dans la même fiche accords de Shengen, Traité de Maastricht et Europe des 15) Voir:(Les grandes étapes de la création de la communauté européenne)

La 5ème chaîne de télévision qui avait cessé d'émettre pour insuffisance d'audience laisse la place à une chaîne franco-allemande Arte.

Le 2 octobre, remaniement ministériel (voir tableau)

le 20 octobre Nicole Notat succède à Jean Kaspar à la tête de la CFDT

Verdict dans l'affaire du sang contaminé  le 23 octobre  sont condamnés  les docteur Michel Garetta et Jean-Pierre Alain à 4 ans de prison pour tromperie sur la qualité substantielle d'un produit et le professeur Roux à 4 ans avec sursis pour non-assistance à personnes en danger. Le professeur Netter est relaxé. Le 20 décembre l'Assemblée nationale décide d'envoyer Laurent Fabius, Georgina Dufoix et Edmond Hervé devant la Haute Cour de justice pour examiner leur responsabilité dans le scandale du sang contaminé.

Le démocrate Bill Clinton est élu président des Etats-Unis le 3 novembre

Convention de l'ONU sur les changements climatiques prévoit que les Etats doivent prendre des mesures pour limiter l'émission de gaz à effet de serre

Précédentes 1991 Informations économiques - 1992 - Suivantes 1993
- PIB
Le PIB s'est élevé à 1107,8 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 3,5% par rapport à 1991

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 92 de (1 549, 4 / 200, 9 )*163, 77 = 1262, 66 mds d'Euros
En 1992 le PIB n'a pas augmenté, la production baisse de  3, 3%. L' augmentation des prix de 1, 8 %, est faible , le salaire manuf  augmente de 1, 5% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  augmente de 2, 4 % , le chômage est stable , le budget de l'Etat est toujours déficitaire mais la balance commerciale est légèrement excédentaire. La dette publique augmente  de 10, 9 %. Malgré la faible augmentation des prix et la faiblesse des taux aux USA 3% et aux UK 7% le taux directeur de la BF reste élevé 9, 1 % . Le dollar reste stable.
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
163, 77 147, 41 133, 93 451, 66 155, 51 34, 06 191, 40 25 087 2 811 10, 4
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
9, 10 571, 98 48, 8 53, 0 44, 7 16, 7 16, 6 2, 4 5, 26

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 451, 66 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 92 par rapport à 76 est donc 451, 66/158, 82 x 100 = 284

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42 14, 96 18, 2 23, 81
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245 252 261 271
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9$ 11, 8$ 6, 06$ 7, 5$ 5, 9$ 7, 0$ 8, 78$
Année 1991 1992                          
Cours 20, 05 19, 37                          
Indice des prix 279 284                          
Cours réel 7, 18$ 6, 82                          



1993

1er janvier 1993 entrée en vigueur du grand marché unique des 12 européens ainsi que des accords de Bale I

La Tchécoslovaquie se sépare en deux états distincts la République Tchèque et la Slovaquie

Les Etats Unis et la Russie signent les accords de réduction des armements nucléaires START 2 le 3 janvier

Le 8 janvier vote d'une loi officialisant la pratique d'un exercice conjoint, pour les parents divorcés, de l'autorité parentale sur les enfants nés du mariage

Attentat islamiste au World Trade Center à New-York le 26 février. Il fait 5 morts et plus de 1000 blessés

le 4 mars scandale des écoutes téléphoniques illégales de la cellule anti-terroriste de l'Elysée . Loin de surveiller des suspects elles concernaient surtout la vie privée de personnalités et de journalistes

Élections législatives des 21 et 28 mars 1993

  1er Tour Pourcentage 2ème Tour Pourcentage    
Inscrits 38 881 564   33 714 568      
Votants 26 796 142 68, 91 22 775 879 67, 55    
Suffrages exprimés 25 378 158 65, 27 20 616 533 61, 15    
Partis

Voix

  Voix   Élus Sortants 1988
Extrême gauche 423 282 1, 08        
PC 2 331 399 5, 99 951 213 2, 82 24 27
PS   +maj presi 4 415 495 11, 36 6 143 179 18, 22 61 272
MRG 459 483 1, 18 316 544 0, 94 6 9
Écologistes 2 716 313 6, 98 37 491 0, 11 0  
Divers gauche 234 462 0, 60       6
Régionalistes 16 747 0, 04        
UPF 10 074 796 25, 91 11 347 846 33, 65    
dont RPR 5 032 496 12, 94 5 741 623 17, 03 242 126
UDF 4 731 013 12, 16 5 178 039 15, 35 207 129
Divers droite 1 118 032 2, 87 588 455 1, 74 36 16
FN 3 152 543 8, 10 1 168 160 3, 46 0 1
Extrême droite 35 411 0, 09        
Nationalistes 70 920 0, 18 36 971 0, 11    
Divers 329 275 0, 84 26 674 0, 06 1  

 

La gauche s'effondre l'annonce entre les 2 tours du retrait des socialistes pour des écologistes mieux placés à déconcerté les électeurs si l'on ajoute à cela l'usure du pouvoir, les scandales en tous genres, ça sent la fin de règne.

Dixième législature

Président de l'assemblée nationale:
Philippe Séguin


du 2 avril 1993 au 21 avril 1997

r

Précédent

Suivant

 

François Mitterrand charge Édouard Balladur de former le nouveau gouvernement

 

4 - Gouvernement  de Édouard BALLADUR
du 29 mars 1993 au 16 mai 1995

 

Balladur.jpg (17956 octets)
Site des 1er ministres - http://www.archives.premier-ministre.gouv.fr/
Edouard BALLADUR ( né en 1929 )

Édouard Balladur est né à Smyrne en Turquie d'un père employé à la Banque ottomane. Il s'établit en France en 1935. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, licencié en droit, ancien élève de l'ENA, membre du Conseil d'État, il entre en politique en 1964 au cabinet du Premier ministre Georges Pompidou.
Lors de la présidence de ce dernier, il est nommé secrétaire général adjoint (1969), puis secrétaire général (1974) de la présidence de la République.
Aux élections législatives de mars 1986, il est élu député de Paris sous l'étiquette RPR et participe au premier gouvernement de cohabitation formé par Jacques Chirac, Premier ministre sous la présidence de François Mitterrand, où il occupe les fonctions de ministre d'État, chargé de l'Economie, des Finances et de la Privatisation (mars 1986 - mai 1988).
Aux élections législatives de juin 1988, il est réélu député de Paris.
Après la victoire de la droite aux législatives de mars 1993, il est nommé Premier ministre du second gouvernement de cohabitation sous la présidence de François Mitterrand (29 mars 1993).
Il se présente à l'élection présidentielle de mai 1995.
Battu au premier tour, il retrouve son siège de député du XVe arrondissement de Paris.


Gouvernement de Édouard Balladur  29 mars 1993

Économie, Finances Edmond Alphandéry Professeur UDF Agriculture et Pêche Jean Puech Professeur  UDF
Budget Nicolas Sarkozy Avocat RPR Affaires sociales Santé et Ville Simone Veil Magistrat
Affaires étrangères Alain Juppé Inspecteur des finances RPR Travail  Emploi et Formation Professionnelle Michel Giraud Maire du Perreux UDR
DOM-TOM Dominique Perben Haut fonctionnaire RPR Industrie et P&T Commerce extérieur Gérard Longuet Sous-préfet  UDF
Coopération Michel Roussin Haut fonctionnaire RPR Entreprise et Développement économique, PME , Commerce et Artisanat Alain Madelin Avocat UDF
Éducation nationale François Bayrou Professeur Exploitant agricole UDF Équipement, Transports  et Tourisme Bernard Bosson Avocat UDF
Enseignement supérieur et Recherche François Fillon Avocat RPR Environnement Michel Barnier RPR
Culture et Francophonie Jacques Toubon Haut fonctionnaire RPR Logement Hervé de Charette UDF
Justice Pierre Méhaignerie Ingénieur agronome UDF Jeunesse et Sport Michèle Alliot-Marie Professeur RPR
Intérieur et Aménagement du territoire Charles Pasqua Directeur commercial RPR Communication Alain Carignon Maire de Grenoble UDF
Défense nationale François Léotard Haut fonctionnaire  UDF Anciens Combattants Philippe Mestre Préfet UDF
Fonction publique André Rossinot Médecin UDF      
RPR: Rassemblement pour la République UDF: Union pour la Démocratie Française

Le1er mai 1993 Pierre Bérégovoy se suicide.
Le 16 février 1989, Le richissime  Roger-Patrice Pelat, ami de François Mitterrand - ils étaient compagnons de détention en Allemagne pendant la guerre - est inculpé de recel de délit d'initié à l'occasion du rachat de l'Américan Can par Péchiney. RP Pelat meurt le 7 mars suivant. L'information dont a bénéficié RP Pelat qui avait ses entrées à l'Elysée en fait émanait du  chef de Cabinet de Pierre Bérégovoy, Alain Boublil. On s'aperçoit alors que Pierre Bérégovoy avait bénéficié d'un prêt de 1 million de francs sans intérêts, pour l'achat d'un appartement, qui n'aurait pas vu un début de remboursement. Cette somme pour Pelat était une broutille mais pour Bérégovoy qui avait derrière lui tout une vie de probité, qui luttait contre la corruption, c'était trop, si l'on ajoute à cela la débâcle des législatives et  son éloignement de Mitterrand et du pouvoir , brisé, il se suicide

Le 24 juin 1993 Nouveau code de la nationalité, il introduit une démarche volontaire de demande de la nationalité pour les enfants nés en France de parents étrangers et augmente le délai pour les naturalisations par mariage

Le 8 juillet loi sur la privatisation de Rhône Poulenc, Elf-Aquitaine, BNP, Banque Hervet


Le Monde du 11 septembre 1993

Le 13 septembre Itzhak Rabin et Yasser Arafat signe à Washington en présence de Bill Clinton  les accords d'Oslo de reconnaissance mutuelle.

Août Renforcement des possibilités de contrôle d'identité par la police, restriction du regroupement familial, reconduite aux frontières.

Le 20 décembre 1994, révision de la loi Falloux du 15 juin 1850 pour permettre le financement des écoles privées sous contrat par les collectivités locales . Le 16 janvier 1994 grande manifestation à Paris pour la défense de l'école publique.

Précédentes 1992 Informations économiques - 1993 - Suivantes 1994
- PIB
Le PIB s'est élevé à 1114,7 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 0,6% par rapport à 1992

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 93 de (1 549, 4 / 200, 9 )*162, 98 = 1256, 57 mds d'Euros
En 1993 le PIB baisse de 0, 5%, la production baisse à nouveau, de 2 %. L' augmentation des prix de 2 %, est faible , le salaire manuf  baisse de 0, 4% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  baisse de 0, 1 % , le chômage bondit de 10% , le budget de l'Etat est toujours déficitaire mais la balance commerciale est  excédentaire. La dette publique augmente  de 15, 4 %. La faible augmentation des prix et la faiblesse des taux aux USA 3% et aux UK 5, 5% permettent au taux directeur de la BF de diminuer   et passe à 6, 2 % . Le dollar reste stable.
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
162, 98 146, 05 131, 35 461, 29 155, 04 34, 83 191, 64 25 126 3 092 11, 8
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
6, 20 746, 94 49, 3 55, 3 51, 6 15, 4 14, 9 7, 5 5, 84

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 461, 29 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 93 par rapport à 76 est donc 461, 29/158, 82 x 100 = 290

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42 14, 96 18, 2 23, 81
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245 252 261 271
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9$ 11, 8$ 6, 06$ 7, 5$ 5, 9$ 7, 0$ 8, 78$
Année 1991 1992 1993                        
Cours 20, 05 19, 37 17, 07                        
Indice des prix 279 284 290                        
Cours réel 7, 18$ 6, 82$ 5, 88$                        

 


1994


Le Monde du 3-4 avril 1994

Le 28 janvier 1994 28ème congrès du PC, Georges Marchais cède la place à Robert Hue au poste de secrétaire du parti

25 février Yann Piat députée du Var est assassinée. Anciennement au FN elle était passée à l'UDF.

En Mars un projet de Contrat d'Insertion Professionnelle - CIP - est déposé. Il permettrait de recruter des jeunes à 80% du SMIC. Les lycéens et étudiants descendent en masse dans la rue. Le 30 mars Édouard Balladur retire le projet.

Bénéficiant d'une coalition droite et extrême droite en Italie Silvio Berlusconi devient président du conseil le 28 mars

Le 6 avril 1994 le dirigeant du Rwanda Habyarimana est assassiné . On soupçonnera le FPR (Front Patriotique Rwandais) composé de Tutsis exilés et de Hutus modérés. Les Hutus extrémistes préparent ce qui sera qualifié de génocide plus tard. La France déclenche l'opération Amaryllis destinée à évacuer les ressortissants étrangers et les membres de la famille Habyarimana. Les soldats refuseront d'évacuer les Rwandais menacés par le massacre, même ceux travaillant pour le centre culturel français bien qu'ils n'aient jamais eu d'instructions contraires. Le 22 juin la France sous mandat de l'ONU déclenche l'opération Turquoise pour mettre fin aux massacres . Certains critiqueront l'attitude de la France durant cette période mais aussi celle du FPR qui n'a pas eu pour priorité de protéger les populations dont il se réclame.

le 7 avril François de Grossouvre se suicide dans son bureau à l'Elysée. Conseiller de Mitterrand, Il n' avait plus de fonctions que celles de "Président du comité des chasses présidentielles".  François de Grossouvre était âgé de 76 ans, personnage étrange il était le conseiller du président, on le disait "ministre de la vie privée" . François Mitterrand avait une seconde famille, le citoyen l'apprendra lorsqu'il aura quitté l'Elysée et surtout après sa mort. Connue des proches et de certain s journalistes, cette seconde famille resta discrète. Anne Pingeot et sa fille Mazarine dont le père était Mitterrand habitaient l'appartement au dessus de celui de Grossouvre dans un immeuble réservé aux conseillers de la présidence. Grossouvre facilitait la vie de la "seconde famille " de Mitterrand et à l'occasion prêtait sa propriété pour des Week End tranquilles. Tombé en disgrâce pour des raisons que l'on ignore, lui qui pouvait entrer dans le bureau de Mitterrand quand il le souhaitait, il était maintenant à l'écart, n'étant reçu qu'après de longues heures d'attente , il est probable qu'il ne pouvait plus supporter son inutilité . Le 7 avril il se tire une balle dans la tête, c'est la première fois qu'une telle chose survient à l'Elysée.

Le 6 mai 1994 inauguration du tunnel sous la manche

18 juin 1994 élections européennes

Participations:

Etats

1994

rappel 1989 rappel 1984 rappel 1979
Belgique   93, 0% 92, 2% 91, 4%
Danemark 52, 0% 46, 0% 53, 0% 47, 0%
Espagne 59, 0% 54, 8%    
France 55, 1% 48, 9% 56, 7% 60, 7%
Grande-Bretagne   36, 0% 32, 0% 33, 4%
Grèce   77, 7% 77, 0%  
Luxembourg   87, 0% 87, 0% 88, 9%
Irlande 49, 0% 68, 3% 47, 0% 63, 6%
Italie   81, 5% 83, 9% 85, 5%
Pays Bas 32, 0% 47, 2% 50, 5% 57, 8%
Portugal 35, 6% 51, 2%    
RFA 60, 0% 61, 5% 55, 8% 65, 9%

Résultats en France

Inscrits   39 019 797      
Votants   20 584 980 52, 71    
Suffrages exprimés   19 487 470 49, 94    

Partis

Tête de liste

Voix %

Élus

Sortants
UDF + RPF Dominique Baudis 4 985 574 25, 58 28 26
PS Michel Rocard 2 824 573 14, 49 15 22
Autre Europe de Villiers 2 404 105 12, 33 13 10
MRG Bernard Tapis 2 344 457 16, 31 13 9
FN Le Pen 2 050 086 10, 56 11  
PC Wurtz 1 529 320 6, 89 7 7
CPNT (Chasse-Pèche) Goustat 771 061 3, 08   7
Verts Isler-Béguin 574 806 2, 94    
Autre Politique Jean-Pierre Chevènement 494 986 2, 53    
LO Arlette Laguiller 442 723 2, 27    
G E' Brice Lalonde 392 291 2, 01    
Sarajevo RG - Schwartzenberg 305 633 1, 56    

suivent huit listes ayant obtenu moins de 1% des voix

Signature de la paix entre Israel et Jordanie le 25 juillet à Washington

15 août 1994 Illitch Ramirez Sanchez dit Carlos, le terroriste des années 70 qui avait nargué toutes les polices est capturé au Soudan et livré à la France

Le 20 octobre les Charbonnages de France et les syndicats (autres que CGT) signent un accord qui prévoit la fin de l'exploitation minière pour 2005

En décembre première guerre Russe en Tchétchénie

Précédentes 1993 Informations économiques - 1994 - Suivantes 1995
- PIB
Le PIB s'est élevé à 1154,7 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 3,6% par rapport à 1993

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 94 de (1 549, 4 / 200, 9 )*169, 56 = 1307, 30 mds d'Euros
En 1994 le PIB augmente  de 4, 3% et la production  de 6, 6 %. L' augmentation des prix de 1, 6 %, est faible , le salaire manuf  augmente de 0, 5% ainsi que le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  , le chômage baisse de 0, 7% , le budget de l'Etat est toujours déficitaire mais la balance commerciale est  excédentaire. La dette publique augmente  de 7, 1 %. La faible augmentation des prix et la faiblesse des taux aux USA 5% , en Allemagne 4, 5% et aux UK 6, 25% permettent au taux directeur de la BF de diminuer et passe à 5 % . Le dollar chute
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
169, 56 151, 41 140, 09 468, 64 155, 86 35, 56 192, 59 25 316 3 071 11, 6
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
5, 00 668, 53 49, 4 54, 9 55, 3 16, 5 16, 1 7, 3 4, 75

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 468, 64 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 94 par rapport à 76 est donc 468, 64/158, 82 x 100 = 295

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42 14, 96 18, 2 23, 81
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245 252 261 271
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9$ 11, 8$ 6, 06$ 7, 5$ 5, 9$ 7, 0$ 8, 78$
Année 1991 1992 1993 1994                      
Cours 20, 05 19, 37 17, 07 15, 98                      
Indice des prix 279 284 290 295                      
Cours réel 7, 18$ 6, 82$ 5, 88$ 5, 41$                      

 

 


1995

1er janvier 1995 l'Europe des 12 devient l'Europe des 15 avec l'entrée de l'Autriche, la Suède et la Finlande. ( Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark,   Espagne, Finlande, France, Grèce, Hollande,  Irlande, Italie, Luxembourg,   Portugal , Royaume-Uni, Suède). Le 26 mars 1995 les accords de Schengen entrent en vigueur 10 ans après la conclusion de l'accord. (Voir dans la même fiche ratification des accords de Maastricht et leur ratification) Voir:(Les grandes étapes de la création de la communauté européenne)

12 janvier inauguration de la Cité de la musique à Paris , le 20 janvier c'est Édouard Balladur qui inaugure du pont de Normandie , le 30 mars Mitterrand inaugure la Bibliothèque nationale de France

le 22 février Mitterrand nomme Roland Dumas à la Présidence du conseil constitutionnel , il succède à Robert Badinter.

Élections présidentielles des 23 avril et 7 mai 1995

  1er Tour Pourcentage
des inscrits
Pourcentage
des exprimés
2ème Tour Pourcentage
des inscrits
Pourcentage
des votants
Inscrits 39 993 954     39 976 944    
Votants 31 346 960 78, 37   31 845 819 79, 66  
Suffrages exprimés 30 464 552 76, 17   29 943 671 74, 90  
Candidats Voix     Voix    
LIONEL JOSPIN 7 098 191 17, 74 23, 30 14 180 644 35, 47 47, 36
JACQUES CHIRAC 6 348 696 15, 87 20, 84 15 763 027 39, 43 52, 64
ÉDOUARD BALLADUR 5 658 996 14, 14 18, 58      
J-M LE PEN 4 571 138 11, 42 15, 00      
ROBERT HUE 2 632 936 6, 58 8, 64      
ARLETTE LAGUILLER 1 615 653 4, 03 5, 30      
PHILIPPE DE VILLIERS 1 443 235 3, 60 4, 74      
DOMINIQUE VOYNET 1 010 738 2, 52 3, 32      
JACQUES CHEMINADE 84 969 0, 21 0, 28      

Jacques Chirac est élu président de la république le 7 mai 1995

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

AU VATICAN
Pape Jean Paul 2 (1978 - 2005)
GRANDE-BRETAGNE
Souverain George 6 (1936 - 1952 ) , Elisabeth depuis 1952
Premier Ministre Margaret Thatcher (1979 - 1990), John Major ( 1990 - 1997 )
ESPAGNE
Souverain Juan Carlos 1er depuis 1975
Premier Ministre Felipe Gonzälez Märquez ( 1982 - 1996 )
ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Présidents Ronald Wilson Reagan (1981 - 1989 ), George Herbert Walker Busch (1989 - 1993), Willian Jefferson Clinton (1993 - 2001) ,
ALLEMAGNE
Président Richard von Weizsäcker (1984 - 1994), Roman Herzog (1994 - 1999 )
Chancellier Willy Brandt ( 1969 - 1974), Helmut Schmidt (1974 - 1982), Helmut Kohl (1982 - 1998)
AUTRICHE
Président Kurt Waldheim (1986 - 1992), Thomas Klestil (1992 - 2004)
Chancellier Bruno Kreisky (1970 - 1983), Alfred Sinowatz (1983 - 1986), Frantz Vranitzky (1986 - 1997)
RUSSIE
Secrétaires du Comité Central du PC Mikhaïl Gorbatchev (1985 - 1988)
Présidents du conseil des ministres: Nicolaï Ryjkov (1985-1988)
Présidents du Praesidium Soviet Suprème: Andreï Gromyko (1985 - 1988), Mikhaïl Gorbatchev(1988 - 1989)
Chef de l'état Mikhaïl Gorbatchev (1989 - 1990)
Président de l'union Mikhaïl Gorbatchev (1990 - 1991), Boris Nicolaïevitch Eltsine (1991 - 1999)
Premier Ministre Valentin Pavlov (1990 - 1991), Egor Gaïdar (1991), Viktor Tchernomyrdine (1991 -1998)

 

 

Première Présidence
Mitterrand
Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Présidence
Jacques Chirac

 

Informations sur la fiche
Numéro 139/142
Numéro - 5ème République 6/9
Dernière révision 13/11/2015