Première Présidence de 
FRANÇOIS MITTERRAND
du 21 mai 1981 au 21 mai 1988
CINQUIÈME RÉPUBLIQUE
4 octobre 1958 - .....................

 

 

François MITTERRAND 

(1916 - 1996)

    Mitterrand_4_2.jpg (143715 octets) François Mitterrand est né à Jarnac le 26 octobre 1916. Son père est agent de la compagnie des Chemins de Fer Paris-Orléans. Il a trois frères et quatre sœurs. Son frère aîné est Polytechnicien. Il effectue des études de lettre, de droit et de sciences politiques. Il est mobilisé en septembre 1939  comme sergent dans l'infanterie coloniale. Fait prisonnier, il parvient à s'évader en décembre 1941. De retour en France, il travaille en zone libre pour le gouvernement de Vichy, son travail consiste à ficher les résistants et les communistes, présenté à Pétain il est décoré de la Francisque. Il bascule lorsque les Allemands envahissent la zone libre. Il ne fait pas les choses à moitié car devant 3 000 témoins lors d'un rassemblement d'anciens prisonniers il saisit le micro pour dénoncer "le honteux marchandage" (échange prisonniers contre travailleurs). La Gestapo le recherche, les résistants le transfèrent à Londres puis à Alger. Il y rencontre De Gaulle et Giraud. Au cours de voyages clandestins il rencontre une résistante  Danielle Gouze (croix de guerre à 18 ans ) qui deviendra sa femme.
En 1944 il fait partie pendant quelques semaines du gouvernement provisoire de De Gaulle comme secrétaire général aux prisonniers.
      Élu député de la Nièvre en novembre 1946, il assume des responsabilités ministérielles tout au long des dix premières années de la IVème République. Ministre de la France d'outre-mer, démissionnaire en 1953, à la suite de la déposition du sultan du Maroc, il réintègre le gouvernement l'année suivante il est ministre de l'intérieur dans le cabinet Mendès-France (1954-1955), puis garde des sceaux dans le cabinet Guy Mollet (1956) :
     En 1958, François Mitterrand dénonce le "coup d'Etat" qui a porté le général de Gaulle au pouvoir et prend position contre les institutions de la Vème République. Il y perd son siège de député, qu'il retrouve dès 1962 après un bref passage au Sénat. Élu maire de Château-Chinon en 1959 et président du conseil général de la Nièvre en 1964, il attend, dans sa retraite du Morvan, l'occasion de revenir sur la scène nationale. La révision de 1962, qui institue l'élection du Président de la République au suffrage universel, le trouve prêt à relever le défi. Candidat unique de la gauche en 1965, il met le général de Gaulle en ballottage et recueille près de 45% des suffrages au second tour.
Après le désastre subi par les formations de gauche lors de l'élection présidentielle de 1969, qu'elles avaient cru pouvoir aborder en ordre dispersé, et la rénovation du parti socialiste au congrès d'Epinay (1971), François Mitterrand s'impose définitivement comme le candidat de la gauche unie. Il manque de peu l'élection de 1974, il est élu Président de la République en 1981 et facilement réélu en 1988.
Ses deux septennats sont marqués par un ensemble de mesures sociales, l'extension et le renforcement des libertés locales et de la liberté d'expression, modernisation du code pénal, l'abolition de la peine de mort, etc.
Il assure le bon fonctionnement des institutions par un respect scrupuleux de la séparation des pouvoirs et par une pratique exemplaire de l'alternance et de la cohabitation.
Il veille à la présence de la France dans le règlement des grands problèmes internationaux. Sans jamais transiger avec le droit des peuples à disposer d'eux mêmes, il ne ménage pas ses efforts pour préserver la paix en Europe et dans le monde . Partisan résolu de la construction européenne, il s'y emploie sans répit (loi constitutionnelle du 25 juin 1992).
Enfin, les "grands projets" dont il a eu l'initiative et qu'il a menés à leur terme ont laissé à la France des monuments que nul ne songe plus à contester : l'Arche de la Défense, le Grand Louvre, la Bibliothèque nationale qui porte son nom, et bien d'autres encore.
     Il est mort à Paris le 8 janvier 1996.

Photographie extraite de Histoire des Présidents - EDL

 

 
1 - Premier gouvernement  de Pierre MAUROY
du 22 mai 1981 au 23 juin 1981

 

Mauroy.jpg (42095 octets)
Site des 1er ministres -
http://www.archives.premier-ministre.gouv.fr/
Pierre MAUROY (né en 1928 )

Né à Cartignies  d'un père instituteur, Diplômé de l'École nationale d'apprentissage de Cachan, il intègre très vite la vie militante dans les jeunesses socialistes (1944) dont il devient secrétaire général (1950-1958).
Fondateur des Club Léo Lagrange (1951), il intègre le bureau du parti socialiste SFIO en 1963 qui le désigne secrétaire général adjoint en 1966.
Parallèlement à ses fonctions politiques nationales, il mène des actions de terrain dans sa région natale du Nord qui lui permettent d'être élu conseiller général (mars 1967), puis député du Nord (1973-1992), puis maire de Lille (avril 1973).
Il joue un rôle central dans la mise en œuvre de l'Union de la gauche qui permet à François Mitterrand d'être élu président de la République en 1981.
Il est nommé Premier ministre du premier Gouvernement de la gauche (mai 1981-juillet 1984).
Il occupe ensuite les fonctions de Premier secrétaire du Parti socialiste (1988-1992).
Il est élu président de la communauté urbaine de Lille (juin 1989) et crée la Fondation Jean Jaurès qu'il préside (1990).
Élu sénateur du Nord en 1992, il préside également l'Internationale socialiste depuis cette date.

 

Premier gouvernement de Pierre MAUROY mai 1981

Économie et Finances Jacques Delors Haut fonctionnaire (Banque de France) PS Agriculture Edith Cresson Ingénieure économique PS
Budget Laurent Fabius Haut fonctionnaire PS Santé Edmond Hervé Professeur PS
Relations extérieures Claude Cheysson Diplomate PS Travail Jean Auroux Maire de Roanne PS
Affaires Européennes André Chandernagor PS Solidarité nationale Nicole Questiaux Haut fonctionnaire PS
Éducation nationale Alain Savary PS Commerce Extérieur Michel Jobert Haut fonctionnaire MR
Recherche et Technologie Jean-Pierre Chevènement Haut fonctionnaire PS Commerce et Artisanat André Delelis Maire de Lens PS
Culture Jack Lang Professeur PS Industrie Pierre Joxe Haut fonctionnaire PS
Justice Maurice Faure Professeur PS PTT Louis Mexandeau Professeur PS
Intérieur et décentralisation Gaston Deferre Avocat Maire de Marseille PS Équipement et Transports Louis Mermaz Professeur PS
Défense nationale Charles Hernu Employé au CNCE PS Mer Louis Le Pensec Professeur PS
Droits de la Femme Yvette Roudy Journaliste PS Logement Roger Quilliot Professeur PS
Coopération et Développement Jean-Pierre Cot Professeur PS Environnement Michel Crépeau Avocat MRG
Plan et Aménagement du territoire Michel Rocard Inspecteur des finances PS Temps libre André Henry Instituteur PS
Relations avec le Parlement André Labarrère Professeur PS Communications Georges Fillioud Journaliste PS
Jeunesse et sports Edwige Avice Ingénieur financier PS Anciens combattants Jean Laurain Professeur PS
PS: Parti socialiste MRG: Mouvement des radicaux de gauche

Le 22 mai 1981 François Mitterrand dissout l'assemblée. Les élections auront lieu les 14 et 21 juin

François Mitterrand annonce le 3 juin une série de mesures sociales relèvement du SMIC de 10%, des allocations familiales de 25%, le minimum vieillesse de 20% puis ce sera l'aide aux handicapés, retraite agricole, l'allocation logement. 200 000 nouveaux postes de fonctionnaire sont créés. Sont objectif, en dehors de l'aspect social est de relancer l'économie

Le 7 juin l'aviation israélienne bombarde la centrale nucléaire irakienne de Tamuz

Élections législatives du 14 et 21 juin 1981

 

1er Tour

Pourcentage

2ème Tour

Pourcentage    
Inscrits 36 257 433   25 757 374      
Votants 25 508 800 70, 35 19 177 706 74, 46    
Suffrages exprimés 25 141 190 69, 34 18 665 028 72, 46    
Partis

Voix

  Voix   Élus Sortants
Extrême gauche 334 674 1, 33 3 517 0, 01    
PC 4 065 540 16, 17 1 303 587 6, 98 44 86
PS + MRG 9 432 362 37, 51 9 198 332 49, 28 269+14 107+10
Divers gauche 183 010 0, 72 97 066 0, 52 6 1
Écologistes 271 688 1, 08        
RPR 5 231 269 20, 80 4 174 302 22, 46 85 155
UDF 4 827 437 19, 20 3 489 363 18, 64 62* 117*
Divers droite 704 788 2, 80 408 861 2, 19 11** 18**
Extrême droite 90 422 0, 35        

* UDF-PR 32 élus 65 sortants, UDF-CDS 19 - 36, UDF-radicaux 2-8, UDF-MDS 0, 2, UDF 9, 6.
** CNIP 5 élus 9 sortants ( 3 étaient non inscrits 2 apparentés RPR ) Divers droite 6 élus 9 sortants.

Le PS et le MRG obtiennent à eux seuls la majorité absolue des sièges ( 283 des 481 sièges) ils leur est possible de gouverner sans le PC.

Septième législature

Président de l'assemblée nationale:
Louis Mermaz


du 21 juillet 1981 au 1er avril 1986

r

Précédent

Suivant


Le deuxième tour des élections coïncide avec la première fête de la musique créée par Jack Lang

2 - Second gouvernement  de Pierre MAUROY
du 23 juin 1981 au 23 mars 1983

Second gouvernement de Pierre MAUROY juin 1981

Économie et Finances Jacques Delors Haut fonctionnaire (Banque de France) PS Agriculture Edith Cresson Ingénieure économique PS
Budget Laurent Fabius Haut fonctionnaire PS Santé Jacques Ralite (PC) Journaliste PCF
Relations extérieures Claude Cheysson Diplomate PS Travail Jean Auroux Maire de Roanne PS
Affaires Européennes André Chandernagor PS Emploi (le 29/6/83) Jean Le Garrec Cadre dans le privé PS
Éducation nationale Alain Savary PS Solidarité nationale Nicole Questiaux remplacée le 29/6/82 par Pierre Bérégovoy Haut fonctionnaire PS (Questiaux) Ajusteur Dessinateur industriel PS (Bérégovoy)
Recherche et Technologie le 29/6/82 Recherche et Industrie Jean-Pierre Chevènement Haut fonctionnaire PS Commerce Extérieur Michel Jobert Haut fonctionnaire MR
Formation professionnelle Marcel Rigout PCF Commerce et Artisanat André Delelis Maire de Lens PS
Culture Jack Lang Professeur PS Industrie Pierre Dreyfus (jusqu'au 29/6/82) PDG Renault PS
Justice Robert Badinter Avocat PCF PTT Louis Mexandeau Professeur PS
Intérieur et décentralisation Gaston Deferre Avocat Maire de Marseille PS Équipement et Transports Charles Fiterman Secrétaire au PCF
Défense nationale Charles Hernu Employé au CNCE PS Mer Louis Le Pensec Professeur PS
Droits de la Femme Yvette Roudy Journaliste PS Logement Roger Quilliot Professeur PS
Coopération et Développement Jean-Pierre Cot Professeur PS Environnement Michel Crépeau Avocat MRG
Plan et Aménagement du territoire Michel Rocard Inspecteur des finances PS Temps libre André Henry Instituteur PS
Relations avec le Parlement André Labarrère Professeur PS Communications Georges Fillioud Journaliste PS
Fonction publique , Réformes administratives Anicet Le Pors (PC) Ingénieur Météo PCF Anciens combattants Jean Laurain Professeur PS
Énergie Edmond Hervé Professeur PS Consommation Catherine Lalumière Professeur PS
Jeunesse et sports Edwige Avice Ingénieur financier PS      
PS: Parti socialiste MRG: Mouvement des radicaux de gauche PCF: Parti communiste français

 

pour la première fois depuis 1947, les communistes participent au gouvernement (4 ministres)

Le 14 juillet 6 200 détenus sont libérés ( sur les 42 000 ), les 6 condamnés à mort sont graciés

Le 10 août 1981 vote et promulgation de la loi sur le prix unique du livre, cette loi interdit les rabais supérieurs à 5%, elle a pour but d'éviter la disparition des petites librairies.

En août 81 la sonde américaine Voyager 2 atteint la planète Saturne

18 - 30 septembre 1981 abolition de la peine de mort, la loi paraîtra le 10 octobre au journal officiel

22 septembre inauguration du TGV Paris-Lyon les études avaient commencé en 71 et le chantier en 76

Le 4 octobre, le gouvernement dévalue le franc de 3%

Le 6 octobre assassinat de Anouar El Saadate en Egypte. Hosni Moubarak lui succède le 13

Le 26 Novembre abandon de la loi anti casseurs  du 30 avril 70,   mesure symbolique qui fait suite à l'abandon du chantier nucléaire de Plogoff et l'extension du camp du Larzac

Le 12 décembre en Pologne, le général Jaruzelski qui veut briser le syndicat Solidarnosc déclare l'état de guerre, le 13 il dissout Solidarnosc
 


Le Monde du 15 décembre 1981


le 18 décembre , lois sur les nationalisations, 7 grands groupes passent totalement sous le contrôle de l'état : CGE, Péchiney-Ugine-Kuhlmann, Rhône-Poulenc, Thomson-Brandt, Saint-Gobain, Usinor et Sacilor, deux à plus de 50% Matra et Dassault. 36 banques sont nationalisées ainsi que deux compagnies financières Indosuez et Paribas

Précédentes 1980 Informations économiques - 1981 - Suivantes 1982
- PIB
Le PIB s'est élevé à 500,75 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 12,4% par rapport à 1980

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 81 de (1 549, 4 / 200, 9 )*131, 04 = 1010, 31 mds d'Euros
En 1981 le PIB augmente de 2, 8% et la production   de 1, 1% , les prix augmentent de 14, 1 % ainsi que le salaire manuf de 2, 2% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation) de 5, 2% , le chômage fait un bond de 24, 9% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique baisse de 2, 3%. L'inflation est très préoccupante, le taux directeur de la BF est de 17, 15 % en décembre après avoir été de 22% en juin.
La politique de relance de Mitterrand est en train d'échouer , la consommation augmente mais pas la production, les entreprises ne sont pas prêtes.
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
131, 04 125, 01 121, 05 274, 53 140, 27 17, 76 164, 20 23 673 1 903 7, 5
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
17, 15 126, 53 47, 1 49, 4 29, 4 16, 9 18, 5 -10, 1 5, 65

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 274, 53 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 81 par rapport à 76 est donc 274, 53/158, 82 x 100 = 199

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93
Indice des prix 100 109 119 133 151 173
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$



1982

Le 13 janvier 1982 décret sur la durée du travail hebdomadaire à 39heures et cinquième semaine de congés payés

Le 15 janvier , régularisation de travailleurs émigrés sans papiers qui porte sur 130 000 personnes.

Le 24 janvier 1982 la France compte 2 millions de chômeurs et l'inflation est de 14%

Le 3 mars 1982 promulgation des lois Deferre sur la décentralisation

Le 2 avril l'Argentine qui revendique sa souveraineté sur les Malouines envahit l'île. Le 5 le gouvernement de Madame Thatcher en Angleterre fait appareiller la flotte. Le 14 l'Argentine est contrainte de retirer ses troupes

Le 25 avril Israël restitue le Sinaï à l' Egypte. Elle occupait cette région depuis 1973 (guerre du Kippour)

Le 4 juin lancement du minitel . En 1983 début de la distribution générale des annuaires électroniques

Le 12 juin nouvelle dévaluation du franc 5, 75% la précédente, de 3%,  avait eu lieu le 4 octobre 1981 une troisième suivra le 21 mars 1983; Le mark et le florin néerlandais sont réévalués de 4, 25% et la lire est dévaluée de 2, 75%

Le 29 juin remaniement ministériel (il est mentionné dans le tableau ci-dessus)

Fin juillet premières lois Auroux sur le droit d'expression des travailleurs dans l'entreprise le 23 décembre ce sont les lois sur les comités d'hygiène et de sécurité

le 30 juillet 1982 création de la Haute Autorité de l'audiovisuel chargée de l'indépendance de la radio et de la télévision. Michèle Cotta qui à l'époque était présidente de Radio-France est appelée à présider la Haute autorité.

le 9 août un restaurant parisien du quartier juif et dont le propriétaire est juif est mitraillé, on relève 6 morts

16 et 17 septembre les milices chrétiennes libanaises avec la complicité passive de l'armée israëlienne massacre les habitants   palestiniens des camps de réfugiés Sabra et Chatila. Le ministre israêlien de la défense, Ariel Sharon,   se verra contraint de démissionner le 11 février 1983

Jean Pierre Cot,
ministre de la coopération, devant le peu de volonté du président de la république de clarifier les relations franco-africaines démissionne le 8 décembre

Précédentes 1981 Informations économiques - 1982 - Suivantes 1983
- PIB
Le PIB s'est élevé à 574,45 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 14,7% par rapport à 19881

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 82 de (1 549, 4 / 200, 9 )*131, 04 = 1010, 31 mds d'Euros
En 1982 le PIB augmente de 1, 5% et la production  baisse de 2% , les prix augmentent de 9, 7 %  ainsi que le salaire manuf de 2, 6% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation) de 4, 4% , le chômage augmente de 8, 5% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique augmente de 13, 5%. L'inflation est très préoccupante, le taux directeur de la BF est de 12, 75 %, le cours du dollar monte. Le chômage franchit la barre des 2 millions
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
133, 10 126, 24 118, 72 300, 52 143, 96 20, 29 171, 36 23 504 2 066 7, 5
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
12, 75 129, 84 48, 2 51, 1 33, 5 16, 2 19, 0 -15, 5 7, 07

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 300, 52 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 82 par rapport à 76 est donc 300, 52/158, 82 x 100 = 189

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$



1983

5 janvier 1983, début des troubles en Nouvelle-Calédonie, deux gendarmes sont tués.

Le 20 janvier François Mitterrand en voyage à Bonn en RFA, déclare que si l'URSS décide d'implanter des fusées à longue portée à tête nucléaire SS20 en Europe centrale, pouvant ainsi menacer les États-Unis, il est légitime pour ces derniers d'installer des "Pershing" en RFA. Ces prises de positions vont entraîner de nombreux débats en France.
La situation monétaire de la France est jugée préoccupante. Après des hésitations, laisser flotter le franc, ce qui signifie sortir du Serpent monétaire européen (SME) ou dévaluer, le 21 mars suite à de longues négociations à Bruxelles, le Mark allemand est réévalué de 5, 5% et le franc est dévalué de 2, 25%

3 - Troisième   gouvernement  de Pierre MAUROY
du  23 mars 1983  au 19 juillet 1984

Troisième gouvernement de Pierre MAUROY mars 1983

Économie, Finances et Budget Jacques Delors Haut fonctionnaire (Banque de France) PS Agriculture Michel Rocard Inspecteur des finances PS
Relations extérieures Claude Cheysson Diplomate PS Affaires sociales, Solidarité nationale Santé Pierre Bérégovoy Ajusteur, Dessinateur industriel PS
Affaires Européennes André Chandernagor remplacé le 18/12/83 par Roland Dumas PS Emploi Jacques Ralite   (PC) Journaliste PCF
Éducation nationale Alain Savary PS Commerce extérieur et Tourisme Edith Cresson Ingénieure économique PS
Formation professionnelle Marcel Rigout PCF Coopération et Développement Christian Nucci Enseignant PS
Recherche et Industrie Laurent Fabius Haut fonctionnaire PS PTT Louis Mexandeau Professeur PS
Culture Jack Lang Professeur PS Transports Charles Fiterman (PC) Secrétaire PCF
Justice Robert Badinter Avocat PCF Urbanisme et Logement Roger Quilliot Professeur Maire de Clermont Ferrand PS
Intérieur et Décentralisation Gaston Deferre Avocat Maire de Marseille PS Temps libre, Jeunesse et Sport Edwige Avice Ingénieur financier PS
Défense nationale Charles Hernu Employé au CNCE PS Relations avec le Parlement André Labarrère Professeur PS
Droits de la Femme Yvette Roudy Journaliste PS      
PS: Parti socialiste MRG: Mouvement des radicaux de gauche PCF: Parti communiste français


Troisième dévaluation du francs depuis 1981 (2, 5%)

Les Etats-Unis se lancent dans un programme de recherche sur le missile anti-missiles

Avril 1983 entrée en vigueur des ordonnances fixant l'âge de la retraite à 60 ans

Accusés d'espionnage, 47 diplomates et ressortissants soviétiques sont expulsés de France

Le 19 juin le PC et la CGT réunissent une immense manifestation à Vincennes contre les missiles en Europe. Mitterrand dira "Le pacifisme est à l'Ouest, les euromissiles sont à l'Est".

Le 18 juin premier vol commercial de la fusée française Ariane depuis sa base de Kourou, c'est une réussite.

Le 9 août , après que l'aviation libyenne ait bombardé la ville de Faya-Largeau qui avait été reprise par les troupes tchadienne de Hissen Habré, des troupes françaises - 4000 soldats, opération Manta -  sont envoyées au Tchad pour porter assistance aux troupes tchadiennes.

Le 11 septembre Jean-Pierre Stirbois candidat du front national ( Extrême droite) est élu maire de Dreux suite à une alliance avec la droite classique

Le 23 octobre , 57 soldats français appartenant à la force de paix au Liban sont tués dans un attentat. La France qui soutient l'Irak en guerre avec l'Iran s'attire l' hostilité de la Syrie et des milices Chiites. En représailles, les Super-Étendard français bombardent la pleine de la Bekaa. Le 24 Mitterrand se rend à Beyrouth. Le 31 mars 1984, le contingent français quitte Beyrouth


Le Monde du 6 juin 1967

L'ile de Chypres est habitée par des populations d'origine Grecque et Turc, le 15 novembre proclamation de la République turque de Chypre du nord

Précédentes 1982 Informations économiques - 1983 - Suivantes 1984
- PIB
Le PIB s'est élevé à 636,62 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 10,8% par rapport à 1982
Création des "codevi" Compte pour le Développement de l'Industrie destiné à orienter une partie de l'épargne populaire en faveur de l'industrie. Ce compte est rémunéré comme les Livrets A et les intérêts sont non imposables

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 83 de (1 549, 4 / 200, 9 )*133, 72 = 1030, 98 mds d'Euros
En 1983 le PIB augmente de 0, 5% et la production  augmente de 1, 5% , les prix augmentent de 9, 8 % ainsi que le salaire manuf de 1% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation) de 2% , le chômage augmente de 3, 3% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique augmente de 3, 3%. L'inflation est toujours préoccupante, le taux directeur de la BF est de 12, 00 %, le cours du dollar monte, le président Reagan est partisan du dollar fort. (voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
133, 72 126, 18 120, 49 330, 08 145, 49 22, 33 171, 70 23 972 2 135 8, 3
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
12, 00 205, 40 49, 0 51, 8 34, 6 16, 6 18, 3 -8, 4 8, 17

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 330, 08 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 83 par rapport à 76 est donc 330, 08/158, 82 x 100 = 208

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 13,7 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14,2$

Depuis 1976, l'indice des prix à la consommation ont plus que doublé, le prix du baril de pétrole est passé de 12,8$ à 29,55$ ce qui, à francs constant correspond à 13,9$ soit une augmentation réelle de (14,2/12,8)*100= 1,11 soit 11%


1984

En janvier 1984 Steve Jobs présente le Macintosh

Naissance des Verts le 29 janvier au congrès de Clichy

En février 1984 lancement du kiosque . En composant 3605 l'utilisateur accède aux services gratuits, le 3613 coûte une unité téléphonique, le 3614 une unité toutes les 2 minutes et les 3615, 17, 18 sont payants. En novembre "le canard enchaîné" parvient à pirater des fichiers du CEA

De Mars à Juin 1984, la guerre scolaire se ranime suite au projet de nationalisation de l'école privée après des manifestations des deux bords dans toute la France les partisans de l'école privée organisent une manifestation à Vincennes qui rassemble plus d'un million de personnes. Ce projet est abandonné par François Mitterrand en juillet.

Le 10 juin premières élections au Parlement Européen
Participations:

 

1984

rappel 1979
Belgique 92, 2% 91, 4%
Danemark 53, 0% 47, 0%
France 56, 7% 60, 7%
Grande-Bretagne 32, 0% 33, 4%
Grèce 77, 0%  
Luxembourg 87, 0% 88, 9%
Irlande 47, 0% 63, 6%
Italie 83, 9% 85, 5%
Pays Bas 50, 5% 57, 8%
RFA 55, 8% 65, 9%

Résultats en France

Inscrits   36 880 688      
Votants   20 918 772 56, 73    
Suffrages exprimés   20 180 934 54, 72    

Partis

Tête de liste

Voix %

Élus

Sortants
UDF + RPR Simone Veil 8 683 596 43, 02 41 25
PS Lionel Jospin 4 188 875 20, 75 20 22
PCF Georges Marchais 2 261 312 10, 95 10 19
FN J-M Le Pen 2 210 334 10, 95 10  
Verts (Écologistes) ? 680 080 3, 36    
ERE ? 670 474 3, 57    
LO Arlette Laguiller 417 702 2, 06    
REUSSIR   382 404 1, 89    

suivent six autres listes   recueillant moins de 1% des voix

Le 14 juillet 1984 Alain Savary ministre de l'éducation nationale démissionne, consécutivement, le 17 Pierre Mauroy démissionne. Laurent Fabius est nommé premier ministre.

4 - Gouvernement  de Laurent FABIUS
du 19 juillet 1984 au 20 mars 1986

 

Laurent FABIUS ( né en 1946 )

   Né à Paris d'un père antiquaire, il est diplômé de l'École normale supérieure, de l'Institut d'études politiques de Paris, agrégé de lettres, élève de l'École nationale d'administration, il intègre le Conseil d'État en 1973.
Il commence sa carrière politique comme premier adjoint au maire de Grand-Quevilly (1977), puis député socialiste de Seine-Maritime (1978).
   Il est nommé ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget (1981-1983), ministre de l'Industrie et de la Recherche (1983-84).
   Il accède aux fonctions de Premier ministre en juillet 1984 puis démissionne en 1986 après la victoire de la droite aux élections législatives.
Il est élu député socialiste de Seine-Maritime en 1986 et réélu depuis.  Il ne quittera ce mandat que pour participer aux différents gouvernements comme ministre ou premier ministre Il est président de l'Assemblée Nationale de juin 88 à janvier 92 puis de juin 97 à mars 2000
   Il est élu député au Parlement européen (1989-1992) et occupe les fonctions de Premier secrétaire du Parti socialiste de 1992 à 1993.
Membre du conseil municipal de Grand-Quevilly depuis 1977, il devient maire en  juin 1995, en 2000 il abandonne la fonction de maire mais reste au conseil municipal.
   Il est mis en examen en 1992 dans "l'affaire du sang contaminé" accusé d'avoir trop tardé à prendre la décision de généraliser les tests de dépistage du virus HIV ( Sida) chez les donneurs de sang. Il se défendra énergiquement et sera relaxé en mars 1999.


Gouvernement de Laurent FABIUS juillet 1984

Économie, Finances et Budget Pierre Bérégovoy Ajusteur, Dessinateur industriel PS Agriculture Michel Rocard remplacé par Henri Nallet le 4/4//85 Inspecteur des finances PS(Rocard) Politologue PS (Nallet)
Relations extérieures Claude Cheysson remplacé par Roland Dumas le 7/12/84 Diplomate PS (Cheysson) Avocat PS (Dumas) Travail , Emploi, Formation professionnelle Michel  Delebarre Fonctionnaire région nord pas de Calais PS
Affaires Européennes Roland Dumas  remplacé par Catherine Lalumière le 7/12/84 Avocat PS (Dumas)Professeur (Lalumière) Affaires sociales et Solidarité nationale Georgina Dufoix Créatrice de "Avis" Nîmes  Arles Ales PS
Ministre de la Nouvelle Calédonie (à partir de 1985) Edgard Pisani Haut fonctionnaire Commerce et Artisanat et Tourisme Michel Crépeau Avocat Maire de La Rochelle MRG
Éducation nationale Jean-Pierre Chevènement Haut fonctionnaire PS Plan et Aménagement du territoire Gaston Deferre Maire de Marseille PS
Recherche et Technologie Hubert Curien Professeur Chercheur Redéploiement industriel et Commerce Extérieur Edith Cresson Ingénieure économique PS
Culture Jack Lang Professeur PS Coopération et Développement Christian Nucci PS
Intérieur et décentralisation Pierre Joxe Haut fonctionnaire PS Jeunesse et Sports Alain Calmat Médecin PS
Défense nationale Charles Hernu remplacé par Paul Quilès le 20/9/85 Employé au CNCE PS(Hernu) Ingénieur PS (Quiles) PTT Louis Mexandeau Professeur PS
Droits de la Femme Yvette Roudy Journaliste PS Relations avec le Parlement André Labarrère Professeur PS
PS: Parti socialiste MRG: Mouvement des radicaux de gauche PCF: Parti communiste français

 

 


Le Monde du 6 juin 1967

La taxe différentielle sur les véhicules (Vignette) qui avait été créée pour abonder le Fond National de Solidarité a vu en 1973 son affectation supprimée. Entrée dans le budget , en 1984 elle est affectée aux départements

Le 22 septembre 1984 François Mitterrand et le chancelier Kohl (RFA) se retrouve cote à cote devant l'ossuaire de Douaumont (Verdun) en hommage aux soldats des guerres mondiales. C'est un signe fort du rapprochement franco-allemand

26 septembre, création des TUC ( Travaux d'Utilité Collective ) qui permettent aux jeunes chômeurs de s'intégrer dans la vie active et percevoir une petite rémunération. La France compte 2, 5 millions de chômeurs .

En décembre 1984 la situation se dégrade en Nouvelle-Calédonie un Caldoche est tué par des kanaks, le 5 décembre deux fermes sont incendiées les colons tirent,   11 Kanaks  membres du FLNKS - ( Front de Libération Nationale Kanak et Socialiste) sont tués puis c'est le tour d'un leader Eloi Machoro d'être abattu par les gendarmes. Edgard Pisani qui est délégué du gouvernement en Nouvelle Calédonie devient en 85 ministre de la Nouvelle Calédonie. Des élections sont organisées en septembre 85, les anti-indépendantistes remportent une victoire, c'est un échec pour Pisani, la situation parait bloquée.

Le 3 décembre à Bhopal en Inde une importante fuite de gaz se produit dans une entreprise de l'Union--Carbide fabriquant des pesticides. Elle fait plus de 2500 morts . 20 ans après, le site n'a pas été dépollué il fait encore des victimes

Europe:
L'Europe fait face à une surproduction de lait, beurre et viande. La PAC (Politique Agricole Commune) instaure des quotas laitiers

Précédentes 1983 Informations économiques - 1984 - Suivantes 1985
- PIB
Le PIB s'est élevé à 693,09 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 8,8% par rapport à 1983

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 84 de (1 549, 4 / 200, 9 )*135, 77 = 1046, 78 mds d'Euros
En 1984 le PIB augmente de 1, 5% et la production  augmente de 0, 5% , les prix augmentent de 6, 8 % , le salaire manuf baisse de 0, 2% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation) augmente de 2, 1 % , le chômage augmente de 14, 3% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique augmente de 4, 9%. L'inflation est toujours préoccupante, le taux directeur de la BF est de 10, 75 %, le cours du dollar monte, le président Reagan est partisan du dollar fort. (voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
135, 77 127, 50 121, 13 352, 61 145, 17 24, 36 175, 34 24 123 2 441 9, 7
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
10, 75 247, 85 49, 9 52, 7 36, 3 18, 0 19, 0 -4, 5 9, 36

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 352, 61 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 84 par rapport à 76 est donc 352, 61/158, 82 x 100 = 222

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9

En 1976 indice des prix est 158,82 le prix du baril de pétrole 12,8$. En 1984 l'indice des prix est de 352,61, cet indice a donc été multiplié par 2,22, et  le cours du baril de pétrole est de 28,66$ soit un rapport de 28,66/12,8= 2,24 ce qui signifie que le prix du pétrole n'a pratiquement pas augmenté


1985

Le 25 janvier 1985 René Audran directeur au ministère de la Défense est assassiné par Action directe

En février 25ème congrès du PCF à Saint-Ouen , c'est la fin de l'Union de la gauche

En mars 85 les mineurs anglais en grève depuis une année sont contraint de reprendre le travail sans rien avoir obtenu de Margaret Thatcher

Le 11 mars élection de Mikhaïl Gorbatchev est élu secrétaire général du Parti communiste d'Union Soviétique

Mars 1985, 2 diplomates français Marcel Carton et Marcel Fontaine sont enlevés à Beyrouth,   en mai ce sera le tour de Jean-Paul Kauffmann journaliste et Michel Seurat chercheur ce dernier mourra en captivité. Les 3 autres seront libérés en 1988 .

Le gouvernement décide d'instaurer la proportionnelle au élections législatives, ce qui ne manquera pas de favoriser le Front National et de rendre l'assemblée ingouvernable . En désaccord Michel Rocard, ministre de l'agriculture démissionne, il est remplacé par Henri Nallet.

Le 14 juin 1985 la France, la RFA, la Belgique, les Pays Bas et le Luxembourg signent à Schengen (Luxembourg) des accords prévoyant la suppression progressive des frontières entre ces états et la libre circulation des personnes. La convention d'application ne sera signée qu'en 1990 et entrera en vigueur le 26 mars 1995.

Le Rainbow Warrior navire du mouvement Greenpeace qui était au mouillage dans le port d' Auckland en Nouvelle-Zélande victime d'une explosion est coulé le 10 juillet, un photographe qui se trouvait à bord est tué. Greenpeace se préparait à une campagne contre les essais nucléaires de la France. L'enquête conduit à la responsabilité de la DGSE , service de contre-espionnage français deux agents français sont arrêtés et inculpés. En septembre dans le journal "le monde" les articles d' Edwy Plenel établissent la culpabilité de la DGSE . Le ministre de la défense Charles Hernu démissionne le 20 septembre, il est remplacé par Paul Quilès, le directeur de la DGSE est limogé. 

En Novembre 1985 JP Chevènement déclare vouloir redonner à l'école le sens des valeurs républicaines et fixe l'objectif de 80% de bacheliers.

Alec Jeffreys de l'université de Leicester au Royaume Uni met au point la technique dite de l'empreinte génétique . Un certain ensemble de séquences dans l'ADN des individus est spécifique à chaque individu. L'analyse d'empreintes génétiques permet comparer différentes empreintes , si deux empreintes sont identiques , il s'agit alors du même individu. Cette technique va devenir essentielle en médecine légale.

Précédentes 1984 Informations économiques - 1985 - Suivantes 1986
- PIB
Le PIB s'est élevé à 743,89 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 7,3% par rapport à 1984

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 85 de (1 549, 4 / 200, 9 )*139, 61 = 1076, 39 mds d'Euros
En 1985 le PIB augmente de 2, 8% et la production  augmente de 2, 7%. Les prix augmentent de 4, 8 % , le salaire manuf  de 0, 7% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation) augmente de 2 % , le chômage augmente de 0, 6% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique augmente de 4, 6%. L'inflation est en décroissance, le taux directeur de la BF est de 8, 75 %, le cours du dollar se modère
(voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
139, 61 130, 46 124, 45 369, 54 146, 31 26, 04 178, 85 24 180 2 456 9, 8
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
8, 75 297, 40 50, 3 53, 3 38, 0 18, 0 19, 0 -4, 8 7, 89

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 369, 54 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 85 par rapport à 76 est donc 369, 54/158, 82 x 100 = 232

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9 11, 8




1986

Le 1er janvier 1986 l' Espagne et le Portugal entrent dans l'Europe qui comprend maintenant 12 pays. Europe des douze ( Allemagne, Belgique, Danemark, Grèce, Hollande,  Irlande, Italie, France, Luxembourg, Royaume-Uni, Espagne, Portugal ). (accord de Schengen voir plus haut)
Les 17 et 28 février signature de l'acte unique européen par les 12 à Luxembourg et La Haye. Il modifie le traité de Rome sur la CEE. Il fixe au 31 décembre 1992 l'entrée en vigueur du marché intérieur unique .
Voir:(
Les grandes étapes de la création de la communauté européenne)

La sonde américaine Voyager 2 lancée à l'été 1977 atteint la planète Uranus en janvier 1986

En janvier 1985 le ministère des finances quitte le Louvre pour s'installer dans des nouveau locaux (Bercy) la place dégagée va permettre l'agrandissement du musée.

En février à nouveau, 900 soldats français sont envoyés au Tchad pour mettre en place un dispositif anti-lybien. C'est l'opération "Epervier"

le 8 mars à Beyrouth, 4 journalistes d'Antenne 2 sont enlevés. Philippe Rochot, Georges Hansen, Aurel Cornéa et Jean-Louis Normandin, il y a maintenant 8 otages français au Liban

Le 13 mars 1986 inauguration de la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris dans le quartier de La Vilette où un  projet d'abattoir géant à sombré dans un scandale financier. En chantier depuis 1977 il est l'œuvre de l'architecte Adrien Fainsilber

Mars 1986 élections législatives scrutin de liste proportionnel

 

1er Tour

Pourcentage Rappel 1er Tour 1981 Élus Nombre d'élus en 1981  
Inscrits 37 562 173   36 257 433      
Votants 29 299 852 78, 0 25 508 800      
Suffrages exprimés 28 024 168 74, 6 25 141 190      
Partis

Voix

 

Voix en 1981

Élus Sortants  
Extrême gauche 430 352 1, 5 334 674     12 613 157
voix
248 élus
PC 2 739 925 9, 8 4 065 540 35 86
PS 8 693 939 31, 0 (PS + MRG) 9 432 362 206 104
MRG 107 769 0, 4   2 10
Divers Gauche 301 063 1, 1 183 010 5  
Ecologistes 340 109 1, 2 704 788    
RPR 3 143 224 11, 2 271 688 76 150 15 416 420
voix
324 élus
UDF 2 330 167 8, 3 5 231 269 53 35 CDS+
71 PR
Union RPR-UDF 6 008 612 21, 4 Majorité Présidentielle
4 827 437
147 16
Divers Droite 1 083 711 3, 9   14  
FN 2 793 274 9, 7 Extrême droite
90 422
35  
Extrême droite 57 432 0, 2      

La droite  est majoritaire dans la nouvelle assemblée. Mais le découpage des circonscriptions défavorise les zones fortement urbanisées ainsi, le PC qui est principalement implanté en banlieue parisienne à 35 élus alors que l'UDF qui  est implantée surtout en province pour un nombre de voix inférieur au PC à 53 élus. Une élection à la proportionnelle nationale aurait donné 257 élus à gauche et 315 à droite dont 58 FN et extrême droite ( le RPR et l'UDF ont déclaré ne pas accepter d'accord avec le FN)


Huitième législature

 

Président de l'Assemblée nationale:
Jacques Chaban Delmas


du 2 avril 1986 au 1er avril 1988

r

Précédent

Suivant

17 et 20 mars 1986 deux attentats sont commis en France , une bombe dans le TGV Paris-Lyon, qui fait 10 blessés et une autre sur les Champs-Elysées qui fait deux morts et 28 blessés

François Mitterrand  tenant compte des dernières élections, nomme Jacques Chirac  premier ministre. La cohabitation commence.

5 - Gouvernement  de Jacques CHIRAC
du 20 mars 1986 au 30 avril 1988

 

Chirac_3.jpg (58261 octets)
Présidents de la République - Succès du Livre
 
Diplômé de l'ENA, major de l'école des blindés de Saumur, il intègre la Cour des Comptes en 1962 puis, à cette date, entre au Cabinet du Premier ministre Georges Pompidou.
Député de Corrèze en 1967, il est nommé Secrétaire d'Etat à l'Emploi et, à ce titre, participe aux négociations des accords de Grenelle en 1968.
Il est ensuite nommé Secrétaire d'Etat aux Finances, poste qu'il occupera sous les Gouvernements de Maurice Couve de Murville et de Jacques Chaban Delmas.
Par la suite, il occupe les fonctions de ministre chargé des Relations avec le Parlement (1971), de ministre de l'Agriculture (1972) et de ministre de l'Intérieur (1974).
Valéry Giscard d'Estaing, élu président de la République, le nomme Premier ministre (1974-1976). Il démissionne après les élections cantonales de mars 1976.
Soucieux de faire vivre un mouvement gaulliste fort, il fonde le Rassemblement Pour la République qui se substitue à l'UDR, parti qu'il préside jusqu'en 1994.
Élu maire de Paris en 1977, il occupe ce mandat jusqu'à l'élection présidentielle de mai 1995. Il est nommé Premier ministre du premier Gouvernement de cohabitation par François Mitterrand (mars 1986-mai 1988).
Candidat à l'élection présidentielle de 1988, il est battu au second tour par le président de la République sortant.
A l'issue des élections législatives de mars 1993, il choisit de ne pas occuper les fonctions de Premier ministre pour préparer plus activement l'élection présidentielle de 1995.
En réunissant 52, 64 % des suffrages au scrutin présidentiel, le 7 mai 1995, face à Lionel Jospin, candidat de la gauche, il devient le cinquième président de la Cinquième République.


Gouvernement de Jacques CHIRAC mars 1986

Économie, Finances et Privatisation Edouard Balladur Haut fonctionnaire RPR Agriculture François Guillaume Président FNSEA
Budget Alain Juppé Inspecteur des finances RPR Santé Michèle Barzach Médecin
Affaires étrangères Jean-Bernard Raimond Ambassadeur Affaires sociales et Emploi Philippe Séguin Haut fonctionnaire RPR
Affaires européennes Bernard Bosson à partir du 13/8/86 Avocat UDF Commerce et Artisanat et Services Georges Chavannes Dr d'entreprise RPR
Éducation nationale René Monory Chef d'entreprise UDF Commerce Extérieur Michel  Noir Consultant d'entreprise RPR
Recherche et Enseignement supérieur Alain Devaquet Professeur RPR Industrie et PTT Alain Madelin Avocat UDF
Culture et Communication François Léotard Haut fonctionnaire UDF Équipement, Logement, Aménagement du territoire  et Transports Pierre Méhaignerie Ingénieur Génie rural UDF
Justice Albin Chalandon Banquier RPR Transports Jacques Douffiagues Haut fonctionnaire UDF
Intérieur Charles Pasqua Dr Commercial RPR Fonction publique et Plan Hervé de Charette UDF
Sécurité Robert Pandraud Haut fonctionnaire RPR Collectivités locales Yves Galland à partir du 13/8/86 Homme d'affaires UDF
Défense nationale André Giraud Haut fonctionnaire RPR Tourisme Jean-Jacques Descamps Ingénieur  UDF
DOM-TOM Bernard Pons Médecin RPR Environnement Alain Carignon Maire de Grenoble RPR
Coopération Michel Aurillac Haut fonctionnaire RPR Relations avec le Parlement André Rossinot Maire de Nancy UDF
Réformes administratives Camille Cabana à partir du 13/8/86 Préfet RPR  
RPR: Rassemblement pour la République UDF: Union pour la Démocratie Française
 

Le 25 avril 1986 catastrophe nucléaire à Tchernobyl en Ukraine, une centrale atomique explose un nuage radioactif survole l'Europe. Le gouvernement reste rassurant.

En mai l'anonymat est rétabli pour les transactions sur l'or

le 4 juin retour au scrutin uninominal à deux tours dans le but explicite de briser le FN

le 20 juin deux  des otages au Liban sont libérés. Il s'agit de deux journalistes Philippe Rochot et Georges Hansen

Le 11 juillet attentat contre la Police Judiciaire. Alors que les attentats récents étaient revendiqués par des groupes moyen-orientaux celui-ci est commis par Action Directe groupe d'extrême gauche similaire aux Brigades Rouges italiennes. L'attentat tue une personne et en blesse 22.

Le 31 juillet vote de la loi sur les privatisations qui vont s'échelonner jusqu'en 88. Sont concernées Saint-Gobain, TF1 (5-2-87), Havas, Matra, CGE, Société Générale (27-6-87), Paribas (30-6-87) et Suez (5-9-87).  Chirac avait l'intention d'effectuer les privatisations par ordonnance, mais Mitterrand ayant refuser de les signer le premier ministre a dû passer par la voie législative.

Le 13 août remaniement ministériel (voir tableau ci-dessus)

En septembre nouvelle vague d'attentats  à Paris c'est d'abord la préfecture de police le 14 septembre, qui porte le bilan à  11 morts et 112 blessés  puis le 17 c'est devant les magasins populaires Tati et FNAC  à Montparnasse 5 morts et 52 blessés dont 18 graves.

Fin septembre, suite à un coup de force dirigé contre le Président Eyadéma du Togo par un groupe armé venu du Ghana 150 parachutistes Français et des forces Zaïroises viennent en protection.


Le Monde du 19 septembre 1986

Au Liban l'attaché militaire français le colonel Gouttière est assassiné,

Le PDG de Renault, Georges Besse est assassiné par Action Directe le 17 novembre

1er décembre Mitterrand inaugure le musée d'Orsay

Un projet de réforme des universités du Ministre de l'Enseignement supérieur Alain Devaquet déclenche un mouvement étudiant inattendu . La police disperse une manifestation parisienne  avec violence . Roué de coup un manifestant, Malik Oussekine meurt. Devant l'ampleur que prennent les évènements, Jacques Chirac craignant un nouveau 68 retire le projet le 8 décembre. Devaquet démissionne

Le 30 décembre , l' impôt sur les grandes fortunes ( IGF ) qui avait été créé en 1982 est supprimé

Précédentes 1985 Informations économiques - 1986 - Suivantes 1987
- PIB
Le PIB s'est élevé à 802,36 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 7,8% par rapport à 2005

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 86 de (1 549, 4 / 200, 9 )*142, 41 = 1097, 98 mds d'Euros
En 1986 le PIB augmente de 2% et la production  de 0, 2%. L' augmentation des prix, 2, 1 %, continue sa décroissance , le salaire manuf   augmente de 0, 9% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  de 1, 2 % , le chômage augmente de 4, 9% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique augmente de 2, 1%. L'inflation continue sa décroissance, le taux directeur de la BF est de 7, 25 %, le cours du dollar baisse à nouveau. (voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
142, 41 132, 44 124, 69 377, 47 147, 70 26, 92 181, 01 24 322 2 578 10, 1
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
7, 25 467, 49 49, 5 52, 7 38, 8 16, 1 16, 3 -1, 3 6, 58

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 377, 47 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 86 par rapport à 76 est donc 377, 47/158, 82 x 100 = 237

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9 11, 8 6, 06$

Le cours du pétrole qui chutait régulièrement depuis 1980 tombe brutalement de 27$ à 14$ ce qui revient, compte tenu de la hausse des prix et du pouvoir d'achat à l'équivalent de 6$ en 1976.

Royaume Uni:
Le 27 octobre 1986, entrée en vigueur de la libéralisation des marchés financiers britanniques et réorganisation de la City de Londres selon les réformes adoptées par l'administration Tatcher

Etats Unis
Les caisses d'épargnes résistent mal aux problèmes financiers, trop petites , elles sont 3 100 aux USA et mal gérées. Au Texas la débâcle est causée par la chute du prix du pétrole ainsi que par la mévente du blé (suite en 87)


1987

le 5 février 1987  TF1 est privatisée

Le 21 février arrestation de 4 membres d'action directe Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron, Georges Cipriani le 22 novembre ce sera le tour de Max Frérot

22 février 1987 premier vol de l'avion européen Airbus A320

En juin 1987 la conférence de la Commission européenne à Rome lance le programme d'échange d'étudiants Erasmus signé par 11 pays partenaires.


Le Monde du 21 octobre 1987

19 octobre, les ordinateurs étant programmés pour réagir à certains évènements, l'annonce du déficit du commerce extérieur américain déclenche des ventes automatiques qui provoque un Krach boursier, en quelques jours la perte est de 30%, . Ce lundi noir fait se volatiliser des milliards

30 novembre inauguration par François Mitterrand de l' Institut du Monde Arabe ( architectes Jean Nouvel, Gilbert Lézenès, Pierre Soria ) à Paris et le 4 mars 1988 inauguration de la pyramide du Louvre ( l'architecte Icoh Ming Pei sino-américain)


Le Monde du 10 décembre 1987

 

Précédentes 1986 Informations économiques - 1987 - Suivantes 1988
- PIB
Le PIB s'est élevé à 845,17 milliards d'Euros (Insee) soit un accroissement de 5,3% par rapport à 1986

Les informations suivies de ( * ) se rapportent à un indice 100 début 1972. Les données sont fournies à francs (ou Euros ) constants souvent en % du PIB.
Le PIB en 2002 est d'environ 1 549, 4 milliards d'Euros et l'indice 200, 9 ce qui donnerait un PIB fin 87 de (1 549, 4 / 200, 9 )*147, 03 = 1133, 60 mds d'Euros
En 1987 le PIB augmente de 3, 2% et la production   de 2, 5%. L' augmentation des prix, 3, 1 %, cesse sa décroissance , le salaire manuf   augmente de 0, 3% et le salaire mini réel ( ils tiennent compte tous les deux de l'inflation)  de 0, 2 % , le chômage se stabilise augmentation de 0, 6% , le budget de l'Etat et la balance commerciale sont déficitaires. La dette publique augmente de 3, 3%. L'inflation se stabilise, le taux directeur de la BF est de 7, 75 %, le cours du dollar baisse à nouveau. (voir les courbes)

PIB* PIB/H* Production
Indus*
Indice des
prix à la
consom*
Salaire
horaire réel
manufacturier*
Salaire
minimum
en francs
Salaire
minimum
réel *
Population
active
en milliers
Chômeurs
en milliers
taux de
chômage
en %
147, 03 136, 00 127, 86 389, 42 148, 19 27, 84 181, 45 24 448 2 594 9, 9
Taux
directeur
banque centrale
Cours
boursiers*
Recettes
publiques
en % du PIB
Dépenses
publiques
en % du PIB
Dette publique
en % du PIB
(début en 1977)
Exportations
en % du PIB
Importation
en % du PIB
Balance
commerciale
en milliards
de dollars
Cours du dollar  
7, 75 389, 27 49, 9 51, 9 40, 1 15, 7 16, 6 -7, 8 5, 75

Cours du pétrole ( baril de Brent en dollars)
dans le tableau ci dessus l'indice des prix est de 389, 42 - en 1976 il était de 158, 82 -
l'indice des prix de 87 par rapport à 76 est donc 389, 42/158, 82 x 100 = 245

Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987
Cours 12, 8 13, 92 14, 02 31, 61 36, 83 35, 93 32, 97 29, 55 28, 66 27, 51 14, 38 18, 42
Indice des prix 100 109 119 133 151 173 189 208 222 232 237 245
Cours réel 12, 8$ 12, 77$ 11, 78$ 19, 9 24, 39 20, 7$ 17, 4$ 14, 2$ 12, 9 11, 8 6, 06$ 7, 5$

Etats Unis:
Crise
des caisses d'épargne aux Etats Unis piégées par la dérégulation, les difficultés dans l'immobilier, les actions à haut risque  entrent en turbulence. De 1989 à 1992 le nombre de caisses va passer de 4000 à moins de 1500. Sur 500 milliards de dollars 150 vont être perdus. Les banques vont à leur tour entrer dans la tourmente, 
650 trop petites vont fermer, 900 établissements seront en difficulté . cette crise coûtera 120 milliards aux contribuables américains


1988

En février Gorbatchev annonce le retrait des troupes soviétiques d'Afghanistan

Le 22 avril  en Nouvelle Calédonie des militants du FLNKS attaquent la gendarmerie d'Ouvéa tuant 4 gendarmes et prenant 23 autres en otage. Le 5 mai entre les deux tours de l'élection présidentielle l'assaut est donné par les militaires. Les otages sont libérés, 2 gendarmes sont tués ainsi que 19 Kanaks dont 3 dans des conditions suspectes.


Le Monde du 6 juin 1967

Le 4 mai 1988 Jean-Charles Marchiani  (RPR) revient du moyen Orient avec les otages qui étaient prisonniers au Liban. L'évènement se produit entre les deux tours de l'élection présidentielle Chirac se voit accusé par la gauche d'avoir fait le nécessaire pour qu'il en soit ainsi.

Élections présidentielles des 24 avril et 8 mai 1988

  1er Tour Pourcentage
des
inscrits
Pourcentage
des exprimés
2ème Tour Pourcentage
des inscrits
Pourcentage
des votants
Inscrits 38 179 118     38 168 869    
Votants 31 059 308 81, 35   32 085 071 84, 06  
Suffrages exprimés 30 436 744 79, 72   30 923 249 81, 00  
Candidats Voix     Voix    
FRANÇOIS MITTERRAND 10 381 332 27, 20 34, 11 16 704 279 43, 76 54, 02
JACQUES CHIRAC 6 075 160 15, 91 19, 96 14 218 970 37, 25 45, 98
RAYMOND BARRE 5 035 144 13, 19 16, 54      
J-M LE PEN 4 376 742 11, 46 14, 38      
ANDRÉ LAJOINIE 2 056 261 5, 39 6, 75      
ANTOINE WAECHTER 1 149 897 3, 01 3, 77      
PIERRE JUQUIN 639 133 1, 67 2, 10      
ARLETTE LAGUILLER 606 201 1, 59 1, 99      
PIERRE BOUSSEL 116 874 0, 31 0, 38      

François Mitterrand est réélu président de la république le 8 mai 1988

 

 

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

AU VATICAN
Pape Paul 6 (1963 - 1978), Jean Paul 1er (1978), Jean Paul 2 (1978 - 2005)
GRANDE-BRETAGNE
Souverain George 6 (1936 - 1952 ) , Elisabeth depuis 1952
Premier Ministre Edward Heath (1970 - 1974), Harold Wilson (1974 - 1976), James Callaghan (1976 - 1979), Margaret Thatcher (1979 - 1990)
ESPAGNE
Souverain Juan Carlos 1er depuis 1975
Premier Ministre Adolfo Suarez (1976 - 1981), Leopoldo Calvo Sotelo (1981 - 1982), Felipe Gonzälez Märquez ( 1982 - 1996 )
PORTUGAL
Président  Antonio Ramalho Eanes ( 1976 - 1986), Mario Soares ( 1986 - 1996 )
Président du conseil  Diogo Freitas do Amaral (1980 - 1981 ), Francisco Pinto Balsemao (1981 - 1983 ), Mario Soares ( 1983 - 1985 ) Anibal Cavaco Silva ( 1985 - 1995)
ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Présidents James Earl Carter (1977 - 1981), Ronald Wilson Reagan (1981 - 1989 )
ALLEMAGNE
Président Karl Carstens (1979 - 1984), Richard von Weizsäcker (1984 - 1994)
Chancellier Willy Brandt ( 1969 - 1974), Helmut Schmidt (1974 - 1982), Helmut Kohl (1982 - 1998)
AUTRICHE
Président Rudolf Kirchschläger (1974 - 1986 ), Kurt Waldheim (1986 - 1992)
Chancellier Bruno Kreisky (1970 - 1983), Alfred Sinowatz (1983 - 1986), Frantz Vranitzky (1986 - 1997)
RUSSIE
Secrétaires du Comité Central du PC Léonide Brejnev (1964 - 1982), Andropov (1982 - 1985), Mikhaïl Gorbatchev(1985 - 1988)
Présidents du conseil des ministres: Nicolas Tikhonov (1980-1985), Nicolaï Ryjkov (1985-1988)
Présidents du Praesidium Soviet Suprème: Léonide Brejnev (1977 - 1982), Vassili Kouznetsov (1982 - 1985), Andreï Gromyko(1985 - 1988)

 

 

Présidence
Giscard d'Estaing
Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Seconde Présidence Mitterrand

 

Informations sur la fiche
Numéro 138/144
Numéro - 5ème République 5/9
Dernière révision 16/11/2013