Début du Moyen Âge. -fin de l'antiquité
Le  moyen âge débute suivant les historiens en 395 (éclatement de l'Empire romain) ou en 476 lorsque l'empereur romain Romulus Augustule est déposé par Odoacre. Il prend fin en 1453 ( chute de Constantinople) ou 1492 (découverte de l'Amérique)

 

DYNASTIE MEROVINGIENS
ASCENDANTS MEROVEE
roi des Francs Saliens
NOM
Titre roi des Francs saliens
Vie 436 - 481 (45ans)
Règne 458 - 481 ( roi à 22ans)

france_mero22.JPG (45467 octets)
d'après une carte de "Histoire de France"
voir la généalogie des mérovingiens

 

Épouse Basine  femme adultère du roi de Thuringe      
Descendant Clovis  1er      
 

En 445 Attila devient roi des Huns (voir la fiche sur les Huns) après avoir assassiné son frère. Il franchit le Rhin avec 50 000 guerriers et détruit Metz et Reims et se dirige vers Lutèce.
En 451, celle qui deviendra Sainte Geneviève , jeune femme très pieuse de 28 ans, qui a hérité de son père une charge de "conseillère municipale" exhorte les habitants de Lutèce à ne pas abandonner la ville et leur recommande de jeûner pendant 3 jours pour s'attirer la bienveillance de Dieu. Miraculeusement Attila renonce à prendre la ville Sainte Geneviève en tirera une extraordinaire autorité spirituelle.

 Attila ne rencontre pas de résistance jusqu'à Aureliani ( Orléans) qu'il assiège. Le Romain Aetius profitant de l'immobilisation des Huns, accourt. Prévenu du danger Attila lève le siège le 14 juin 451 et se dirige vers le Rhin. Aetius et le roi des Wisigoths de Toulouse Théodoric 1er sont à la tête d'une armée de 60 000 hommes. La bataille aura lieu aux Champs Catalauniques  ( prés de Châlons-en-Champagne à l'époque Duro-Catalaunum). La bataille commence le 20 juin à 14 heures par les charges de cavalerie. Les Huns perdent pied et sont poursuivis par les Wisigoths, Théodoric est tué. Aetius convainc Thorismund fils de Théodoric de retourner à Toulouse pour évincer ses frères de la succession . En fait, une trop grande victoire des Wisigoths aurait été dangereuse. Aetius laissera Attila filer. Attila mourra un an après sur les rives du Danube de mort mystérieuse au cours d'un banquet et les Huns sortiront de l'histoire. Mérovée, le roi franc salien de Belgique seconde (région de Tournay) aurait participé à la bataille ainsi que son fils Childéric. Aetius lui même mourra en 454 assassiné par l'empereur Valentinien 3 inquiet de la trop grande réputation de son général.

Les origines de Childéric ne sont pas certaines on le suppose fils de Mérovée (Mére-wig, guerrier de la mer) et peut être petit fils de Chlodion (Clodion le chevelu) tous deux chefs des Francs ou tout au moins de tribus franques

Roi des Francs Saliens, il mène son peuple jusqu'à la Somme et la Loire . Il contribue à protéger Angers des pirates anglo-saxons. Il collabore fréquemment avec Aegidius, lieutenant d'Aetius (général romain ) puis avec Syagrius (fils d' Aegidius mort en 464) .

Bien que païen, il est d' une grande bienveillance à l'égard des évêques ce qui montrera le chemin à son fils Clovis 1er

Le royaume wisigoth est alors une des principales forces en occident. Childéric, participera à des batailles aux cotés d'Aegidius contre les Wisigoths en 463 près d'Orléans et en 469 à Angers. Cependant par la suite, il cherchera à maintenir de bonnes relations avec les Wisigoths.  Il donnera sa sœur en mariage à leur roi .

Childéric résidait à Tournai (ville de Belgique sur l'Escaut) où sa sépulture a été retrouvée en 1653, une épée d'apparat, un bracelet torse, des bijoux d'or et d'émail cloisonné avec des grenats, des pièces d'or, une tête de taureau en or et un anneau portant l'inscription CHILDERICI REGIS(« du roi Childéric »), ce qui permit d'identifier la tombe. On découvrit également 300 abeilles d'or, que l'on prit d'abord pour des fleurs de lis puis pour des cigales. Ces objets exposés dans la bibliothèque royale (France), furent volé en 1831. Napoléon prit les abeilles comme symbole héraldique. Ces objets provenaient d'ateliers byzantins, huns, germaniques et gallo-romains montrant que des relations existaient entre tous ces peuples.

 

AILLEURS
Les papes: Saint Sixte 3 (432-440), Saint Léon 1er (440-461), Saint Hilaire (461-468), Saint Simplice (468-483)
L'Empire romain:
L'Empire romain sous le règne de Constantin reconnaît la religion catholique (édit de Milan  en 313) et l'empereur Théodose 1er fait du christianisme la religion d'état. A sa mort en 395 il divise son empire en deux, donnant l'occident à son fils Honorius et l'orient à son second fils Arcadius. Bien évidemment c'est l'empire romain d'occident qui nous concernera au premier chef.
L'empire d'occident est mis à bas par l'Hérule (peuple germanique) Odoacre (433-493)  qui organise la révolte des soldats germains de l'armée romaine à l'instigation de l'Empereur d'Orient Zénon. Odoacre prend Rome et dépose Romulus Augustule en 476.  Il réorganise le pays, annexe la Sicile, pratique une politique d'amitié avec les Wisigoths. Sa puissance grandissante inquiète Zénon qui pousse Théodoric roi des Ostrogoths à envahir l'Italie.

Chez les Wisigoths:
Menés par Alaric (410) ils s'emparent de Rome et la pillent . Ils s'installent en Espagne et dans le sud-ouest de la Gaule Théodoric 1er (418-451) véritable fondateur de la monarchie Wisigothique établit sa capitale à Toulouse. Allié des Romains, il est tué aux champs Catalauniques par les envahisseurs huns. Il est remplacé par Euric (466-484) (voir le document sur les Wisigoths)
Chez les Ostrogoths:
Soumis par les Huns ils sont enrôlés par les envahisseurs. Vaincus aux champs Catalauniques en 451 suivit par la mort d'Attila en 453. Retrouvant leur liberté, Théodoric le grand prend leur tête, il est nommé Maître de milice et Patrice d'Italie en 488. L'empereur byzantin Zénon les lance sur l'Italie contre Odoacre dont la puissance l'inquiète .(voir le document sur les Ostrogoths) 
Chez les Burgondes: Installés depuis le début du 5ème siècle sur la rive gauche du Rhin avec Worms comme capitale ce royaume fut détruit par les Huns en 436 et le roi Gondicaire périt ainsi que la plus part de ses guerriers au cours de la bataille ( fondement historique de la légende des Nibelungen). Le reste du peuple sous la conduite de Gondioc avec l'aide d'Aetius  vient s'établir dans la haute vallée du Rhône.(voir le document sur les Burgondes)
 
retour à la page d'accueil Répertoire alphabétique Liste des documents retour au tableau dynastique retour à la page d'accueil Clovis 1er

 

Informations sur la fiche
Numéro 1/144
Numéro - Mérovingiens 1/35
Dernière révision 26/09/2015