Francs Saliens, Francs Ripuaires

Le nom, Francs, que ces peuples se donnent signifie "les braves", "les hardis" ou "les libres".

Les Francs, peuples d’origine Germanique sont constitués de deux familles Francs Saliens dont on voit apparaître le nom dans les écrits romains vers le milieu du troisième siècle et les Francs Rhénans que l'on appellera Ripuaires beaucoup plus tard ( 8ème siècle) tentent de pénétrer dans l’Empire Romain (241, 242) mais sont repoussés par Aurélien. Cependant individuellement ou en petits groupes, les Francs pénètrent dans l'empire romain. L'empire romain se disloque, des empires provinciaux autonomes se créent et notamment en Gaulle. En 358 l’empereur Julien doit reconnaître l’installation des Francs Saliens en Toxandrie (Belgique entre la Meuse et l’Escaut et qui prendront comme "capitale" Tournai ) et leur accorde le statut de fédérés. De nombreux Barbares sont enrôlés dans l'armée romaine d'autant plus que Rome a renoncé au service militaire obligatoire (aux environs de 395). Les Francs au contact avec les Gallo-Romains acquièrent les connaissances nécessaires pour la conduite et la gestion des troupes

L’expansion des Francs débute vers 406. En 413-428 les Francs Ripuaires s’établissent dans la moyenne vallée du Rhin, autour de Mayence et Cologne.  Aetius, Consul et Patrice romain (432-433) défend l'Empire contre les Barbares. Il bat successivement les Wisigoths, les Burgondes et les Francs mais lorsque les Huns s'approchent, repoussant devant eux de nombreux peuples il doit allier Gallo-Romain et Germains pour repousser l'envahisseur. Cette alliance sera couronnée de succès en battant Attila aux champs Catalauniques ( que l'on situe souvent aux environs de Châlons sur Marne) en 451. Mérovée, grand-père de Clovis participe à cette coalition  A sa mort (454) les Francs Ripuaires  s’avancent jusqu’à Thionville. Les Francs Saliens plus actifs, menés par leurs premiers chefs connus Clodion puis Mérovée, s’emparent de Tournai et Cambrai. (entre 430 et 450)

Fiche revue le 06/03/2009

Document N° 001

Retour à l'accueil


Voir également
Les Goths Les Wisigoths Les Ostrogoths Les Vandales Les Huns Les Burgondes