Le Moyen Âge. -début de l'ère féodale-
 Le  moyen âge débute suivant les historiens en 395 (éclatement de l'Empire romain) ou en 476 lorsque Romulus Augustule est déposé par Odoacre. Il prend fin en 1453 ( chute de Constantinople) ou 1492 (découverte de l'Amérique)

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
ASCENDANTS HUGUES CAPET
Roi de France
et Adélaïde
NOM
ROBERT 2
ROBERT 2 LE PIEUX
Titre roi des Francs
Vie 972 - 1031 (59 ans)
Règne 996 - 1031 (roi à 24ans)

D'après "Histoire de France" - Flohic
 

 

Épouse Rozala de Provence
fille du roi de Provence et d'Italie Bérenger 2
répudiée en 989
Berthe de Bourgogne
Fille du roi de Bourgogne Conrad
séparés en 1001 pour cause de parenté
Constance d'Arles
Fille du comte de Toulouse Guillaume 1er
morte en 1032
Descendants
noms en rouge: n'ont pas régné dans le royaume franc
    Hugues (1007 - 1025)
Henri 1er (1008 - 1060)
Robert (1011 - 1076
Eudes
Adélaïde (1009 - 1079)
Adélaïde ou Adèle, de son mariage avec le comte de Flandre aura une fille Mathilde qui épousera Guillaume le conquérant et deviendra Reine d'Angleterre (voir le document)

 

Les Capétiens
Hugues 1er Capet
Robert 2 le Pieux
Henri 1er
Philippe 1er
Louis 6 le Gros
Louis 7 le Jeune
Philippe 2 Auguste
Louis 8 le Lion
Louis 9 Saint Louis
Philippe 3 le Hardi
Philippe 4 le Bel
Louis 10 le Hutin
Philippe 5 le Long
Charles 4 le Bel
Robert 2, fils de Hugues Capet a été éduqué par Gerbert d'Aurillac, secrétaire de l'archevêque de Reims Adalbéron un des plus brillants esprits de son temps qui deviendra lui même Archevêque puis pape sous le nom de Sylvestre 2. Gerbert d'Aurillac a rédigé un manuel qui contient les concepts fondamentaux de la géométrie connus à cette époque, il a inventé le tableau, la planisphère. En 988, Robert 2   qui a 16 ans est marié à la veuve du comte de Flandre Rozala qui a 20 ans de plus que lui.

En 991/92 il répudie sa première épouse de beaucoup son aînée, qui ne lui a pas donné d'enfant (elle avait eu 3 enfants avec le comte de Flandre) et qu'il trouve trop vieille. Il conserve néanmoins la dote de sa femme, le port de Montreuil ( sur la Manche) et  Ponthieu ( région de Picardie).  En 996, il s'éprend de la belle Berthe épouse du comte de Blois, l'attirance est mutuelle. Son père Hugues Capet est opposé à cette liaison mais la même année Hugues et le comte de Blois décèdent. Robert est roi et Berthe est veuve, plus rien ne s'oppose à ce mariage.  Ce mariage est interdit par l'église, le premier mariage n'a pas été annulé et Robert et Berthe sont cousins au 4ème degré. Robert trouvera un évêque conciliant pour le marier en fin 996. Deux conciles (997 et 998) condamnent cette union. Une sentence est prononcée: 7 ans de pénitence et si l'union n'est pas défaite excommunication. L'union étant restée stérile, Robert et Berthe se séparent en 1003. On a vu l'église plus prompte à excommunier mais en 999, le pape Sylvestre 2 n'est autre que Gerbert d'Aurillac ancien maître de Robert.
Robert va épouser (1003/04) une princesse lointaine qu'il n'a jamais rencontré Constance d'Arles elle a 17 ans mais c'est une maîtresse femme qui va apporter une culture différente. Des clans vont se former, Robert ne trouvera pas le bonheur dans ce mariage .

Le premier fils Hugues meurt en 1025, c'est son frère  Henri qui sera appelé à lui succéder,  Robert le fera sacrer en 1027.  Cependant,  Constance préfère son troisième fils, le second vivant, Robert. Elle s'entoure d'une cour venue du sud qui intrigue sans cesse contre le roi qui supporte cela avec patience et courage se réfugiant dans sa piété.

Constance pousse ses fils à la révolte contre leur père ce qui entretient une ambiance de guerre civile permanente.

Robert 2 doit non seulement lutter contre les seigneurs pillards, il reconquière Auxerre, Avalon et Autun qui entrent dans le domaine royal, mais aussi contre ses fils. Il se retirera à Beaugency et y meurt le 20 juillet 1031

Robert 2, comme le Christ en a donné l'exemple, chaque jeudi saint il se prosterne à deux genoux devant les pauvres attablés au palais leur lave les pieds et les baise ensuite. Cette coutume se prolongera jusqu'à la révolution.

Quelques années après l'an 1000, en Italie comme en Gaule, partout, une véritable émulation apparaît, on répare les églises et on en bâtit de nouvelles

Sur le plan religieux, le culte de la vierge Marie est grandissant, la fleur de lys sur les armes royales apparaît et le manteau royal empreinte la couleur bleue à la vierge. En 1022 les premiers bûchers pour les hérétiques s'allument à Orléans

Robert 2 a agrandi son domaine, mais il ne pourra faire autrement que de laisser la Bourgogne à son troisième fils Robert fils préféré de la reine. La Bourgogne à la mort de Robert (fils de Robert 2) reviendra à sa descendance et y restera jusqu'au 14ème siècle.

 

CONTEXTE
Robert refuse de se soumettre à la décision papale qui annule son mariage avec Berthe. Le pape alors décide de le retrancher de la communion des fidèles et de mettre l'interdit sur le royaume. La terreur qu'inspire cette peine au peuple est immense et le roi sera parait-il abandonné de tous comme atteint d'une maladie contagieuse. Seuls deux serviteurs resteront auprès de lui purifiant par les flammes tous ce que le roi touche.

Adalberon décrit les trois ordres qui vont subsister jusqu'en 1789: Celui des guerriers protecteurs des églises et défenseurs du peuple, celui des gens qui prient et l'autre classe est celle des serfs, cette malheureuse engeance qui ne possède rien qu'au prix de sa peine. Argent, vêtements, nourriture les serfs fournissent tout à tout le monde, pas un homme libre ne pourrait subsister sans les serfs. ... La maison de Dieu que l'on croit une est donc divisée en trois : les uns prient,les autres combattent et les autres travaillent.

En Normandie et surtout en Bretagne des vilains (paysans libres) et des serfs se révoltent. Révoltes vite réprimées mais on sent une pensée d'affranchissement qui se fait jour.

La population de la France est évaluée à 5 millions ( Angleterre 1,1 millions)

En France on construit et notamment des ponts en 1015 c'est un pont sur la Loire à Amboise, en 1028 à Angers, à Tour en 1034-37 à Albi sur le Tarn 1035, à Lyon entre 1052 et 1077, à Grenoble sur l'Isère vers 1100

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique :
Grégoire 5 (996-999), Sylvestre 2 (999-1003), Jean 17 (1003), Jean 18(1004-1009), Sergius 4(1009-1012), Benoit 8(1012-1024), Jean 19(1024-1032)

Saint empire romain :
  Otton3 (983-1002) âgé de 3ans à la mort de son père Otton2 règne d'abord sous la tutelle de sa mère puis de sa grand-mère . Il s'installe à Rome et donne la tiare papale successivement à son cousin (Grégoire 5 en 996) et à son ancien précepteur Gerbert d'Aurillac ex Archevêque de Reims qui prendra le nom de Sylvestre 2 en 999.   Il veut devenir un véritable Empereur romain et néglige l'Allemagne. Il ne saura pourtant pas gagner le coeur des romains qui se révolteront et il devra s'enfuir et meurt dans sa 22ème année. N'ayant pas de descendance ni d'épouse c'est son cousin Henri 2 (1002-1024) qui lui  succède. Henri 2 fut le dernier Empereur de la maison de Saxe, son successeur, Conrad 2 (1024-1039),  viendra de la Franconie (actuellement Bavière)

Grande Bretagne :
  Le Danois Svend Tveskaeg conquière l'Angleterre, son fils Knut le grand achève la conquête et devient roi du Danemark et de l'Angleterre ( 1016-1035 )

En Espagne: 
          Dernier roi des Asturies Alphonse 3 le Grand (866-910) , entreprend la reconquête du nord du Portugal. Le royaume chrétien des Asturies se change en royaume du Léon lorsque Garcia 1er (909-914) décide d'abandonner l'ancienne capitale Oviédo au profit de Léon. Il comprend le Nord et le Nord-Ouest de l'Espagne et le Nord du Portugal. Sous Ordono 2 (914-924) et Ramire 2 (931-951) le royaume devra en permanence mener des luttes contre les Maures pour préserver son existence .  Alphonse 5 (999 - 1028 ) relève le royaume.
          En 1029 les royaumes de Navarre et de Castille entrent dans l'histoire. Sanche 3 le Grand (1000-1035) roi de Navarre soumet la Castille, l'érige en royaume en 1035 et lui donne un roi, son fils Ferdinand 1er.
Al-Hakam 2 fils d'Abd el-Rahman 3 qui prend sa succession. Il meurt en 976. Ibn Abî Amîr assure la régence au nom d'Hichâm 2 fils du précédent Calife. Ses exploits guerriers lui donneront le surnom de Al Mansur (le victorieux) il prend Barcelone en 985 et ravage la ville de Léon en 988

L'Islam: 
Fondation du mouvement almoravide sorte de confrérie de moines soldats qui dans les années qui suivent vont conquérir le Maghreb et y établir leur dynastie.

 

Précédentes "Charlemagne" Informations économiques an 1000 Suivantes Philippe Auguste
          Il est difficile d'énumérer les charges qui pèsent sur les paysans, corvées, cens, dîme, tailles, amendes, justices, aides diverses, banalités, gerbes prélevées pour nourrir les montures ce que les manants appelaient "exaction" qui signifie simplement "levée", "prise" ou "coutume". On a pu évaluer l'ensemble de ces prélèvements à environ un tiers du revenu des paysans.

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

Espagne
Léon-Asturies-Galice Vermudo 2 (984 - 999), Alphonse 5 (999 - 1032) conquis ensuite par Sanche 3 de Navarre
Castille- Sanche 3 le grand (1000 - 1035)
Aragon- Garcia-Sanchez 4 el tremblo (994 - 1000), Sanche 3 le grand (1000 - 1035)
Barcelone Raymond-Borell 3 (992 - 1018), Bérenger-Raymond 1er le Courbé (1018 - 1035)
Navarre Garcia-Sanchez 4 el tremblo (994 - 1000), Sanche 3 le grand (1000 - 1035)
Autriche
Souverain ( Margrave) Adalbert (1018 - 1055), Ernest (1055 - 1075)
Empire romain germanique
Empereur Otton 3 (996 - 1002), Henri 2 le Saint (1002 - 1027), Conrad 2 le salique (1027 - 1039)
Russie
Grands ducs de Kiev Vladimir 1er (980 - 1017), Sviatopolk 1er (1017 - 1019), Iaroslav le sage (1019 - 1054)

 

Hugues Capet Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Henri 1er

 

Informations sur la fiche
Numéro 57/144
Numéro - Capétiens 2/14
Dernière révision 19/06/2011