Le Moyen Âge. -ère féodale-
 Le  moyen âge débute suivant les historiens en 395 (éclatement de l'Empire romain) ou en 476 lorsque Romulus Augustule est déposé par Odoacre. Il prend fin en 1453 ( chute de Constantinople) ou 1492 (découverte de l'Amérique)
L'Aquitaine entre dans le domaine royal

 

DYNASTIE CAPÉTIENS
ASCENDANTS PHILIPPE 1er
Roi des Francs
et Berthe de Hollande
NOM
LOUIS 6
LOUIS 6 LE GROS
Titre roi de France
Vie 1081 - 1137 (56 ans)
Règne 1108 - 1137 (roi à 27ans)
Louis_6_2.jpg (267150 octets)

Extrait de la revue Historia thématique "La France Féodale"
N° 90 juillet - août 2004

Les contemporains conservent de lui le souvenir d'un personnage bon, affable, doux, animé d'une bonhomie que les chroniqueurs qualifient de "simplicité". Face à ses ennemis, il montre toutes les qualités du chevalier. Il est loyal dans un monde où le parjure est communément pratiqué. Il est surtout d'une bravoure parfois excessive qui le conduit, plutôt qu'à commander son armée, à se battre avec elle dans la mêlée. (Extrait d'un article de Anne Bernet - Historia n°107 mai 2007) .  Louis 6 le Gros l'était effectivement, ses parents l'étaient déjà et son appétit fit le reste mais ses autres surnoms montrent les qualités de ce roi qu'on appela aussi - le père des communes - le batailleur - le grand - l'éveillé - le justicier

Épouse Adélaïde de Savoie
Fille du duc Humbert de Savoie
morte en 1154
 
Descendants
noms en rouge: n'ont pas régné dans le royaume franc
Philippe (1116 -  1131
Louis 7 le jeune ( 1120 - 1180)
Henri (1122 - 1175)
Hugues (1122)
Robert (1125 - 1188)
Pierre (1126 - 1180)
Constance (1128 - 1180)
Philippe (1132 - 1161)
 

 

C'est dans une lettre du Roi au Pape Calixte 2 en 1109 qu'apparaît pour la première fois terme de royaume de France: On relève dans ce document la phrase dans laquelle il se présente au Pape " roi de la France, non plus des Francs et fils particulier de l'église romaine"

 

Les Capétiens
Hugues 1er Capet
Robert 2 le Pieux
Henri 1er
Philippe 1er
Louis 6 le Gros
Louis 7 le Jeune
Philippe 2 Auguste
Louis 8 le Lion
Louis 9 Saint Louis
Philippe 3 le Hardi
Philippe 4 le Bel
Louis 10 le Hutin
Philippe 5 le Long
Charles 4 le Bel
Louis 6 le Gros succède à son père en 1108. Il est couronné à Orléans.

 Il s'attache tout d'abord à fortifier son autorité dans le domaine royal en luttant contre les seigneurs pillards tels que Hugues du Puiset dont il rasera le château en 1118 et Thomas de Marle seigneur de Coucy qui finira par se soumettre. Il interviendra également en dehors de son domaine, dans les affaires de certains fiefs notamment en Bourbonnais(1109) en Auvergne ( 1122 - 1126) en Flandres (1128)

Certains féodaux ont refusé de lui prêter hommage lors du sacre, notamment les ducs de Normandie et d'Aquitaine. La guerre contre Henri 1er de Beauclerc duc de Normandie et roi d'Angleterre débute dès 1109 , ce seront des luttes incessantes pendant 25 ans.  Louis est mis en déroute à la bataille de Brémule où il perd le Vexin normand le 11 août 1119. Il s'en suit une succession de luttes autour de Gisors et du Vexin. En 1124 l'empereur du Saint Empire Germanique Henri 5 qui est le gendre du roi d'Angleterre s'allie à celui ci et approche de Reims avec une puissante armée . Devant la menace d'invasion étrangère  Louis 6 fait appel à l'ost, tous les grands vassaux répondent présent. Sous l'étendard de Saint Denis  à la tête d'une immense armée le roi attend les envahisseurs. Devant le danger, Henri 5 rebrousse chemin et Louis en tire un grand prestige.

C'est vers 1112 que Paris prend le pas sur Orléans et devient la capitale du royaume de France. C'est dans l'abbaye de Saint Denis que Louis 6 dépose sa couronne. L'armée française adopte son cri de guerre "Montjoie-Saint-Denis"

Le duc de Normandie et roi d'Angleterre  Henri 1er de Beauclerc , préparant sa succession, marie sa fille Mathilde au comte d'Anjou Geoffroy le Bel dit Plantagenêt. Il meurt en 1135. La guerre qui s'amorce entre les deux prétendants à sa succession Geoffroy d'Anjou et Etienne de Blois (neveu du Duc)  sert les intérêts de Louis. C'est à cette période que le duc d'Aquitaine se soumet également.

La paix régnant, les progrès de l'agriculture: on ferre les chevaux, le collier permet une meilleur exploitation de la force de l'animal, la charrue, l'outillage métallique, les techniques de culture, améliorent les rendements et assurent une certaine prospérité. Louis 6 conseillé par son ami l'abbé Suger excellent administrateur pressentant un mouvement d'évolution accorde à certains villages de s'organiser autour d'un maire et de sages. Le village bénéficiera d'une assez large autonomie administrative et judiciaire. En 1110 et les  quelques années qui suivent on comptera 82 villages dans le domaine royal à en bénéficier. Paris reçoit sa charte en 1121. Des villes veulent arracher leur autonomie en matière de justice et d'administration. Le Mans en 1070, Noyon en 1108, Laon en 1112 ces conspirations prendront le nom de communes

La reconstruction de l'abbaye de Saint Denis commandée par l'abbé Suger commence en 1132 . Cette date marque le début du style gothique avec croisée d'ogives et arcs-boutants, et de la diffusion des vitraux, technique mise au point en Allemagne (voir ci dessous) . Mais à compter de cette date, l'art de bâtir devient une science et l'architecte un savant. L'architecte se fait appeler maître.

En 1137, Louis 6 fonde le marché des Champeaux à Paris et s'efforce de favoriser le commerce bien que l'église n'apprécie pas beaucoup les métiers de négoce."Le marchand ne peut jamais ou ne peut que difficilement plaire à Dieu" dit-on dans le monde clérical.

Le règne de Louis 6  fait apparaître un affermissement du pouvoir des Capétiens.

Louis 6 avait préparé son fils aîné Philippe à lui succéder mais celui-ci meurt (13 octobre 1131) d'une chute de cheval dans les rues de Paris. Un cochon s'est jeté dans les pattes du cheval. C'est donc son fils Louis qui était destiné à la carrière ecclésiastique qui sera son successeur.
Louis 6 assure sa succession  en faisant couronner  Louis à Reims , par le pape Innocent 2 le 25 octobre 1131, il prendra la succession de son père sous le nom de Louis 7 le Jeune.
Il marie son fils à Aliénor d'Aquitaine le 25 juillet 1137 ce qui permet d'agrandir le domaine royal jusqu'aux Pyrénées mais qui aura d'énormes conséquences ultérieurement (voir la fiche suivante).
Louis 6
meurt le 1er Aout 1137 de dysenterie, son fils prend sa succession sans contestation , il a 17 ans. Il est couronné , à nouveau , ainsi qu' Aliénor  à Bourges à Noël 1137.

La reine Adélaïde se remariera avec le connétable Mathieu de Montmorency et mourra en 1154.

 

Pierre ABELARD (1079 - 1142 )
Pierre Abélard fut le dominateur, le dictateur de la pensée au 12ème siècle. Il a élargi dans tous les sens le champ de la réflexion. Grand remueur d'idées, professeur incomparable comme l'Europe n'en avait jamais vu. A Paris , il eut dit-on jusqu'à 5 mille auditeurs. L'un d'entre eux devint Pape, 19 cardinaux et plus de 50 évêques. Il fonde un collège en 1110 qui préfigurera l'Université. Dénoncé par St Bernard, il dut se retirer au monastère de Cluny condamné au silence

 

LES COMMUNES

C'est à partir de Louis 6 que les villes et villages qui ont obtenu une charte vont prendre le nom, au nord de la Loire , pays d'oïl, de communes jurées et au sud, pays d'oc, communes  à consulat.
Les communes jurées ont à leur tête des jurés, pairs, échevins ou maires
Les communes à consulat sont gouvernées par des consuls ou capitouls
Le terme de sauveté s'applique plus spécialement aux terres ecclésiastiques dotées de franchises fiscales.

On retrouve dans le nom de certaines villes actuelles les traces de ces chartes comme villefranche, sauveterre, bastide etc
(informations empruntées au site Hérodote)

 

 

CONTEXTE

La France avant Louis 6 était un assemblage de petits états dans lequel chaque seigneur faisait sa loi, le roi n'était pas le plus important. La lutte contre les envahisseurs suscita un sentiment national,   les villes affranchies levant des milices pour défendre la France ne pouvaient que se regrouper sous la bannière royale qui se trouvait être celle de Saint Denis. L'église également trouvait son intérêt dans un pouvoir royal fort qui protégeait les abbayes et les évêques des seigneurs pillards. C'est à partir de Louis 6 que véritablement s'instaure un pouvoir féodal dans lequel le roi joue un rôle prépondérant

Depuis le règne de Dagobert 1er ( 623 - 639 ) se tenait une fête religieuse à proximité de l'abbaye de Saint-Denis. Il s'agissait d'un pèlerinage pour vénérer les reliques de la passion conservées dans l'abbaye le jour de la Saint Jean, au moment de l'Endit . Peu à peu cette fête prend de l'importance, et s'accompagne d'une foire. Louis 6 l'installe dans la plaine entre Saint-Denis, Saint-Ouen et Aubervilliers, elle dure 3 semaines du 1er mercredi de juin à la Saint-Jean. Elle prendra le nom de foire du Lendit

A Jérusalem, qui a été prise par les croisés en 1099, Hugues de Payns et 8 autres chevaliers fondent l'Ordre des Templiers. Le roi de Jérusalem Baudoin 2 leur donne un emplacement sur l'ancien temple de Salomon d'où leur nom. Saint Bernard fait approuver leur fondation au concile de Troyes en 1128.

C'est par voie d'eau que se transportent tous les produits de base vin, grains, laine, sel, la multiplication des péages fait la fortune de Rouen et de Paris en 1121 Louis 6 fait remise aux marchands parisiens des 60 sous que le roi percevait sur tous les bateaux abordant au port de Paris pendant les vendanges.

L'art gothique n'a pas été adopté d'emblée par la société, Giorgio Vasari, disciple de Michel-Ange décrivait ces édifices "sans proportion" qui relevaient d'un art barbare , de "Goths" . Au moyen âge cette architecture révolutionnaire est qualifiée d' "opus francigerum" ( à la manière franque) . Même Molière se moque des "hideurs monstrueuses", il faudra attendre les romantiques et surtout Victor Hugo pour que les cathédrales gothiques soient qualifiées d'œuvres totales (voir suite sur les cathédrales)

 

AILLEURS
Les papes et la religion catholique :   Pascal 2 (1099-1118), Gélase 2 (1118-1119), Calixte 2 (1119 - 1124), Honorius 2 (1124-1130), Innocent 2 (1130- 1143),
Poursuite du conflit des investitures
Saint empire romain :Henri 4 meurt en 1106 son fils Henri 5 lui succède et poursuit la politique paternelle. Il entre dans Rome en 1111 force le pape Pascal 2 à abandonner les investitures et à le couronner Empereur (1112) la lutte se poursuivit entre les Papes et l'Empereur jusqu'au concordat de Worms en 1122 où un compromis fut trouvé. En 1123 le concile œcuménique du Latran renouvelle son opposition aux investitures. Henri 5 meurt en 1125 ce sera le dernier Empereur de la dynastie Franconienne. Son successeur sera le duc Saxe Lothaire 2 de Supplinburg  élu en 1125 il sera couronné en 1133 alors qu'il venait à l'aide du Pape Innocent 2 il reviendra en 1137 pour lutter contre Roger de Sicile. Il meurt sur le chemin du retour.
En Angleterre: 
Henri 1er (1100-1135) succède à son père Guillaume le conquérant , il était son quatrième fils, en s'emparant du trône alors que son frère Guillaume , troisième fils,  vient de mourir et que l'aîné, Robert 2 duc de Normandie est à la croisade. Henri entreprend la conquête de la Normandie (1105) il fait prisonnier son frère qui finira sa vie en prison et annexe la Normandie. En 1120 les fils de Henri meurent au cours du naufrage de "la blanche nef"  en sortant de Barfleur en Normandie (le pilote était ivre). Henri 1er, préparant sa succession, marie sa fille Mathilde au comte d'Anjou Geoffroy le Bel dit Plantagenêt. Il meurt en 1135. Mathilde prend sa succession mais les nobles lui préfèrent Etienne de Blois. Un longue guerre s'amorce entre les deux prétendants à sa succession, Geoffroy d'Anjou et Etienne de Blois (neveu du Duc) ce dernier deviendra roi et règnera de 1135 à 1154 mais Plantagenêt le forcera à le reconnaître comme successeur.
En Espagne: 
         Ferdinand 1er qui a été placé sur le trône de Castille par son père Sanche 3 le Grand roi de Navarre et qui l'a marié à la fille héritière du Léon Sancha   réunit la Castille et le Léon en 1037 à la mort de son beau-père. Il remporte des succès retentissants sur les Maures . Il s'empare de Coïmbre en 1064 et menace Tolède. Au cours d'une bataille près de Burgos  il tue son frère Garcia 4 roi de Navarre en 1054 , Sanche 4 le Noble (1054-1076) lui succède. En  1076 Sanche 4 est tué par Sanche 1er Ramirez d'Aragon qui s'empare de la Navarre. Il règne en Navarre sous le nom de Sanche 5 . Tué au siège de Huesca en 1094. Pédro 1er lui succède de 1094 à 1104 puis  Alphonse 1er dit le Batailleur (1104-1134)
. En 1134 à la mort de Alphonse le Batailleur la Navarre retrouve son autonomie. C'est Garcia 5 Ramirez le Restaurateur (1134-1150) qui monte sur le trône
         Alphonse 6 de Castille (1065-1109) s'appuyant sur les moines de Cluny et le pape Grégoire 7 appelant à l'aide les chevaliers bourguignons compatriotes de sa femme Constance entreprend la reconquête de l'Espagne islamique. Il reconquiert Tolède en 1085 et oblige le royaume de Taifa à lui verser un tribut.
En réponse les Emirs appellent au secours les Almoravides du Maghreb qui passent dans la péninsule et battent Alphonse 6 à Zalkka en 1086 et refont l'unité des terres Islamiques. La résistance chrétienne s'incarne alors dans le légendaire Cid Campéador qui s'empare de Valence en 1094. Le flambeau sera repris par Alphonse 1er d'Aragon dit le Batailleur (1104-1134). Installé à Saragosse dès 1118, il s'empare des places maures au sud de l'Ebre et pénètre jusqu'au coeur du royaume andalou. A sa mort la Navarre, qui avait été réunie à l'Aragon en 1076  à la mort de Sanche 4, retrouve son indépendance
          En Catalogne, qui a résisté aux musulmans avec succès, Raymond Bérenger 3 ( 1096-1131) épouse en 1112 Douce , héritière de Provence, les comtes catalans régneront donc sur la Provence de 1113 à 1245. Raymond Bérenger 4 ( 1131-1162) réunit la Catalogne à l'Aragon par son mariage avec Pétronille d'Aragon en 1137.

 

QUI GOUVERNE CHEZ NOS AMIS ET/OU ENNEMIS
 

Grande-Bretagne
Souverain Henri 1er Beauclerc (1100 - 1135), Mathilde (1135 - 1136), Etienne de Blois (1136 - 1154)
Espagne
Léon-Castille- Alphonse 6 le vaillant (1072 - 1109), Uraca de Castille (1109 - 1126), Alphonse 7 (1126 - 1134), Sancho 2 (1134 - 1158)
Aragon- Alphonse 1er le batailleur (1104 - 1134), Ramirez 2 le moine (1134 - 1157)
Barcelone Raymond Berenger3 le grand (1096 - 1131), Raymond Berenger 4 le jeune (1131 - 1134), Ramirez 2 le moine (1134 - 1157)
Navarre Alphonse 1er le batailleur (1104 - 1134), Garcia Ramirez 4 (1134 - 1150)
Portugal
Souverain Henri de Bourgogne (1097-1128), Alphonse 1er (1128 - 1185)
Autriche
Souverain ( Margrave) Léopold 3 (1095 - 1136), Léopold 4 (1136 - 1141)
Empire romain germanique
Empereur Henri 5 (1106 - 1125), Lothaire 3 (1125 - 1138)
Russie
Grands ducs de Kiev Sviatopolk 2 (1093 - 1113), Vladimir Monomaque (1113 - 1125), Mstislav 1er Harald (1125 - 1132), Iaroplok 2 (1132 - 1139)

 

Philippe 1er Répertoire alphabétique Liste des documents

Retour à la page d'accueil

Retour au tableau synthétique Louis 7 le Jeune

 

Informations sur la fiche
Numéro 60/144
Numéro - Capétiens 5/14
Dernière révision 26/05/2014