Le Haut Moyen Âge.
Le  moyen âge débute suivant les historiens en 395 (éclatement de l'Empire romain) ou en 476 lorsque Romulus Augustule est déposé par Odoacre. Il prend fin en 1453 ( chute de Constantinople) ou 1492 (découverte de l'Amérique)
La cour des rois Mérovingiens est un véritable lupanar . La perfidie, la cupidité, le mensonge, la cruauté et la luxure sont les attributs ordinaires de cette dynastie

 

DYNASTIE MEROVINGIENS
ASCENDANTS CLOTAIRE 1er roi des Francs
et Ingonde sa première épouse
NOM
Titre roi d'Orléans  et de Bourgogne
Vie 525 - 592 (67ans)
Règne 561 - 592 (roi à 36ans)

ivoire.jpg (64129 octets)
 

Musée de Picardie - Amiens - Somme

 

Épouses
Vénérande
Marcatrude Austregilde

Descendants
noms en rouge: n'ont pas régné

 

Gomboald   Clotaire (mort en 577)
Clodomir (mort en 576)
Clodeberge (morte en 584)
Clotilde (morte en 595)

 

Second fils de Clotaire 1er , il devient roi d'Orléans et de Bourgogne en 561. dans son entourage on compte deux personnages de valeur, Celse savant jurisconsulte et Mummol chef de ses armées.

Lorsque son frère Caribert roi de Paris meurt sans descendant mâle, son royaume est partagé entre les trois frères. Les discussions sont tellement âpres que Paris reste indivis.  Il essaye de freiner les hostilités entre ses frères Sigebert 1er et Chilpéric1er sans toutefois parvenir à éviter la guerre qui éclate en 570. Les hostilités entre ces deux rois dues notamment à l'assassinat par Chilpéric de sa femme Galswinthe sœur de Brunehaut femme de Sigebert, ne seront que guerres, assassinats et traîtrises en tous genres. (lire le document relatant l'incroyable lutte de Brunehaut et Frédégonde) Lorsque Frédégonde mauvais géni de Chilpéric et qui fut sa dernière épouse met au monde un garçon en 584, il est caché à sa naissance puis confié à son oncle Gontran qui va l'adopter.

Il mène des campagnes contre les Bretons, les Basques et les Wisigoths.

Pour montrer l'importance des Romains du Rhône il établit sa cour à Châlon-sur-Saône dont il fait sa capitale aussi bien politique que religieuse.

En 585 se tient à Mâcon un important concile réunissant des évêques de Neustrie et de Bourgogne. Ils imposent le repos du dimanche, étendent la juridiction des évêques à la protection des veuves, des orphelins, des esclaves affranchis. Ces décisions sont confirmées et entrent dans la loi civile par un édit du roi Gontran. Les évêques menacent d'excommunication ceux qui ne versent pas la dîme, mais il semble qu'ils n'ai pas eu beaucoup d'écho car il faudra attendre Pépin le Bref et surtout Charlemagne pour que la dîme entre dans la loi.

Sans héritier mâle, il adopte son neveu Childebert 2 roi d'Austrasie qui devient son successeur en vertu du traité d'Andelot en 587.

En 571 les Lombards pénètrent en Bourgogne. Son armée avec à sa tête un général de valeur Mummol les bat. Ils se reconnaissent tributaires de Gontran

C'est en 590 qu'arrive d'Irlande le moine Colomban qui va bouleverser les rapports entre les monastères et les évêques. Il se rend à la cour de Gontran qui le reçoit bien et l'autorise à s'installer dans une forteresse ruinée à Annegray dans les Vosges. Plusieurs autres suivront, il restera 30 ans en Bourgogne, s'attirant l'animosité des évêques qu'il tenait à l'écart des ses monastères

Bienfaiteur des églises et des abbayes, il est béatifié

 

 

AILLEURS
Les papes:
  Jean 3 (561-574), Benoît 1er (575-579), Pélage 2 (579-590), Saint Grégoire 1er le grand (590-604),
       C'est sous Grégoire 1er que l'avarice sera perçue comme un péché plus grand que l'orgueil ceci favorisera le fonctionnement des hospices qui ne vivent que de dons


Chez les Wisigoths: Léovigilde (568-586) tente de refaire l'unité autour de l'Arianisme et persécute les catholiques. Il va jusqu'à faire exécuter son propre fils Herménégilde. Son second fils Récarède 1er (586-601) prend sa succession et essaie de faire l'unité mais cette fois autour du catholicisme. Il y réussit , le 3ème concile de Tolède fonde l'union de l' Eglise et de la monarchie espagnole.

En Italie: Les Lombards menés par leur roi Alboïn conquièrent (568-572) le nord de l'Italie et une partie du centre. Ils prennent Pavie comme capitale. Les Lombards sont un peuple germanique qui a migré tout d'abord vers le Danube puis après avoir détruit le royaume des Hérules puis celui des Gépides reflue vers la plaine du Pô sous la poussée des Avares.

 

Caribert Répertoire alphabétique Liste des documents retour au tableau dynastique retour à la page d'accueil Sigebert 1er

 

Informations sur la fiche
Numéro 10/142
Numéro - Mérovingiens 10/35
Dernière révision 26/09/2015