LA TROISIEME CROISADE

Troisième Croisade (1189-1192):

Saladin est maître de l'Egypte et de la Syrie, il a refait l'unité des Musulmans . Il écrase les Latins à Hattin et s'empare de Jérusalem ( 2 octobre 1187) où il montre plus de générosité à l'égard des vaincus que les barons en 1099 .

Le pape Clément 3 appelle à la croisade . L'Empereur Frédéric Barberousse répond le premier (diète de Mayence 1188) deux autres souverains lui emboîtent le pas Philippe Auguste roi de France et Richard Cœur de Lion roi d'Angleterre (1190). Barberousse arrivé le premier remporte une brillante victoire à Iconium mais en se baignant  au sortir d'un repas se noie. Son fils le duc Frédéric de Souabe conduit une partie de l'armée à Saint Jean d'Acre et meurt à son tour. Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste prennent Saint Jean d'Acre (1191). Philippe Auguste, qui veut profiter des circonstances pour prendre de nouveaux avantages sur les Plantagenêts, prend le chemin du retour. Richard continue le combat et émerveille Chrétiens et Musulmans par sa bravoure mais il ne parvient pas à prendre Jérusalem.croisade3.JPG (139065 octets)

 Il conclut un pacte avec Saladin en 1192 de libre accès aux lieux saints et s'en retourne.

 

Vue du coté arabe et turque
( d'après le livre de Amin Maalouf "les croisades vues par les Arabes")

En 1188, une flotte se présente au large de Lattaquié. Saladin libère la roi Guy (Guy de Lusignan) qui jure qu'il ne prendra plus les armes contre les Musulmans. Pourtant en 1189 il met le siège d'Acre, ses forces sont modestes mais une flotte déverse de nouveaux combattants chaque jour.
En 1189 alors que Acre résiste toujours on signale à Saladin que l'empereur d'Allemagne Frédéric Barberousse avec ses troupes s'approche de Constantinople. Au printemps il prend Konia mais le 10 juin par un temps caniculaire Barberousse se noie dans un cours d'eau et son armée se disperse. En avril 1191 c'est Philippe Auguste qui débarque avec son armée puis en juin c'est Richard Cœur de Lion. Au début de l'été , les assiégés sont à bout de force . Après deux ans les assiégés capitulent. Toute la garnison sera massacrée , hommes, femmes et enfants. Saladin sait qu'il ne peut se heurter de front aux armées franches , il se contente de les contenir sur le littoral après cent jours il apprend que Philippe Auguste est retourné dans son pays. Richard prend souvent la direction de Jérusalem dans laquelle Saladin est retranché sans oser l'attaquer. Richard fait des avances diplomatique auprès de Saladin sans obtenir de résultat. En août 1192 il est à bout de nerf, de nombreux chevaliers sont repartis. En septembre un accord est trouvé, les Francs conservent la bande côtière qui va de Tyr à Jaffa et Richard reconnait l'autorité de Saladin sur le reste du pays. Les Francs peuvent se rendre à Jérusalem sans arme pour prier dans les lieux sains.
En mars 1193 Saladin meurt .

 

Fiche revue le 07/06/2013

Document N° 027

   

PAGE D'ACCUEIL

INDEX ALPHABETIQUE LISTE DE TOUS LES DOCUMENTS CROISADES 4 à 8