Loi Salique

Les Francs saliens comme les Francs ripuaires disposaient d'un code qui régissait la vie de tous les jours. La loi salique était le code des Francs Saliens. Ce code fut rédigé par 4 grands de la nation: Wisogast, Bodogast, Salogast et Windogast. Mais après l'installation des Francs en Gaule et surtout leur christianisation il fallut la revoir en profondeur, cela se fit pendant les règnes de Clovis, Childebert et Clotaire.
  Lorsqu'on parle de loi salique on pense tout de suite à l'impossibilité pour les femmes d'hériter du trône de France, la loi salique ne pouvait y faire allusion puisque le pouvoir n'était pas héréditaire. Cependant cette loi parlait de l'héritage en général et prévoyait " dans la terre salique aucune partie de l'héritage ne peut revenir aux femmes". La terre salique ( voir la société franque) est une terre conquise à la guerre. Les Francs ne voulaient pas que les femmes qui ne s'exposaient pas au combat et ne  pouvaient pas protéger ces terres conquises par leurs époux ou leurs pères puissent  se l'approprier. On déclarera quelques siècles plus tard que la France entière était une terre salique d'où cet ostracisme à l'égard des femmes.
La loi salique était donc un ensemble de règles de la vie de tous les jours et surtout un recueil de peines à infliger en cas de délit ou de crime. Il en ressort un code réglant surtout la vie rurale et on verra avec intérêt la différence de traitement entre les Francs et les Gaulois. Exemple les règles ci dessous:

 

Titre 43
-1    Le meurtrier d'un Franc libre ou de tout autre étranger vivant sous la lois salique sera condamné à payer 200 sous
-2    Le meurtrier d'un Franc antrustion (faisant partie de la garde d'un roi mérovingien) sera condamné à payer 600 sous
-3    Le meurtrier d'un gaulois convive du roi sera condamné à payer 300 sous
-4    Le meurtrier d'un gaulois propriétaire sera condamné à payer 100 sous
-5    Le meurtrier d'un gaulois tributaire sera condamné à payer 45 sous

Titre 15
Le Gaulois qui aura dépouillé un Franc sera condamné à payer 62 sous , le Franc coupable du même crime envers un Gaulois sera condamné à payer 30 sous

Titre 34
Le Gaulois coupable d'avoir exercé des violences arbitraires sur la personne d'un Franc sera condamné à payer 30 sous , le Franc coupable du même crime envers un Gaulois sera condamné à payer 15 sous

etc

Un condamné ne pouvant honorer l'amende devenait l'esclave de sa victime

 

 

 

Fiche revue le 12/01/2012

Document N° 003