LA GUERRE DE TRENTE ANS
( 1618 - 1648 )

         Au début c'est une guerre religieuse interne à l'Allemagne. L'Empereur du Saint Empire Romain Germanique, Matthias, en 1618, révoque  "la lettre de majesté" qui garantit la liberté religieuse en Bohême. Les protestants se révoltent et refusent de reconnaître le successeur de Matthias mort en 1619 Ferdinant 2. Ils proclame roi de Bohême le chef des protestants l' Electeur palatin Frédéric 5 ( la qualité d'électeur désigne un des 7 personnages qui élisent l' Empereur : les archevêques de Trèves, Mayence et Cologne, le roi de Bohême, le comte palatin du Rhin, le duc de Saxe et le Margrave de Brandebourg ) . La ligue catholique de Maximilien de Bavière écrase les protestants à Prague ( 8 novembre 1620 ) et Frédéric perd sa qualité d'électeur au profit de la Bavière.
         En 1625 le roi de Danemark Christian 4 intervient aux cotés des protestants mais il est vaincu et les Danois doivent signer la paix de Lübeck en mai 1629 et les protestants sont contraints de restituer les biens ecclésiastiques qu'ils avaient confisqués depuis 1552. Puis c'est le roi de Suède Gustave-Adolphe soutenu financièrement par la France (Richelieu qui cherche à diminuer la puissance des Habsbourg , l'Empire s'étend à l'Espagne, le nord de l'Italie, l'Allemagne, l'Autriche, la Bohême, la Hongrie et les Pays Bas)  qui intervient et pénètre au cœur de l'Allemagne mais il meurt pendant sa victoire de Lützen le 16 novembre 1632.
        La victoire des Impériaux à Nördlingen le 6 septembre 1634 oblige Richelieu à intervenir directement. Les hostilités alors se généralisent Espagne, Catalogne, Italie, Pays-Bas et en France. Au début la France essuie des revers et les Espagnols menacent Paris ( 1636 ) mais la situation se retourne en 1638 les Français occupent le Roussillon, Condé écrase les Espagnols à Rocroi ( 1643 ) sa victoire à Lens ouvre la route des Pays-Bas espagnols pendant que Turenne et les Suédois envahissent la Bavière et la Bohême. L' Empereur est contraint de signer la paix de Westphalie qui consacre l'affaiblissement de l'Empire. La France en tire la confirmation de la possession des 3 évêchés ( Metz, Toul et Verdun ), annexe une grande partie de l'Alsace et joue désormais un rôle prépondérant en Europe. La Suède s'étend sur les rivages allemands de la Baltique, les Provinces-Unies (Pays-Bas) et la Suisse voient leur indépendance affirmée. L' Allemagne en sort ruinée , elle a perdu un tiers de sa population. Divisée par les religions, l'anarchie, entretenue par Mazarin, y règne.

 

Fiche revue le 17/02/2010

Document N° 056