LA   MAGNA  CARTA

(La Grande Charte)

 

        Le régime monarchique anglais était à la fin de 12ème siècle un des plus forts d' Europe. Il était engagé dans des guerres constantes sur le continent. Ces guerres suscitaient une hostilité croissante chez les notables enrichis par la prospérité de l'époque. Accroissement des échanges, exportation de la laine contribuaient largement à cet enrichissement or, les guerres perturbaient le bon fonctionnement du commerce et augmentaient les charges.
        Les défaites de Jean sans terre cherchant à récupérer ses domaines continentaux ( 1214 La Roche aux moines ) vont donner l'occasion de brider la monarchie
         La Magna Carta - La Grande Charte - prévoit notamment:
                 - Aucun impôt ne pourra être levé sans l'assentiment du conseil composé d' archevêques, évêques, abbés, comtes et grands barons
                 - Liberté des villes
                 - Aucun homme libre ne pourra être emprisonné sans jugement
                 - Le roi s'engage à corriger un abus qui lui serait signalé dans un délai de quarante jours. Passé ce délai, Barons et communs du pays sont fondés de se révolter et de s'en prendre aux biens du roi jusqu'à correction de l'abus sans toutefois s'en prendre à la personne du roi et de la reine.
                 - Liberté de l'Eglise d'Angleterre.
         Le décès de Jean en 1216 facilitera l'adoption solennelle de la Grande Charte par Henri 3 son successeur

Fiche revue le 16/02/2010

Document N° 042