La Corse devient française

Le 15 mai 1768 la République de Gênes lasse de combattre une insurrection permanente,  cède ses droits sur l'île (pour 2 millions de livres) à la France par le traité de Versailles. Pascal Paoli un des personnages important en Corse, est humilié par cette opération commerciale " il déclare « Jamais peuple n'a essuyé un outrage plus sanglant […]. On ne sait pas trop qui l'on doit détester le plus de celui qui nous vend ou de celui qui nous achète […]. Confondons-les dans notre haine puisqu'ils nous traitent avec un égal mépris. »  Le Duc de Choiseul qui dirige le gouvernement de Louis 15 décide de faire cesser la rébellion. 20 000 soldats débarquent sur l'île commandés par le marquis de Chauvelin. Ils essuient un grave revers à Borgo. Cette fois, 6 mois plus tard ce sont 24 000 hommes commandés par le comte de Vaux qui viennent en renfort. La bataille décisive a lieu entre Corte et Bastia, les Corses vont perdre quelques centaines d'insurgés et 6 000 blessés. C'est la fin de l'insurrection qui aura duré quarante ans.
Pascal Paoli qui dirigeait les insurgés trouve refuge avec 300 de ses fidèles à Livourne en Italie puis en Angleterre, parmi ses fidèles on trouve son aide de camp Carlo Buonaparte ( En français Charles Bonaparte) dont la jeune épouse Laetitia restée en Corse dans les montagnes va mettre au monde en 1769,  un garçon qu'elle nommera Napoléon. (cela est controversé, un autre historien confirmant les relations entre Paoli et Bonaparte affirme que ce dernier a refusé l'exil et s'est réfugié dans la montagne avec son épouse Laetitia. Charles gravement malade va être transféré à Montpellier afin de s'y faire soigner. Il y décède dés son arrivée le 24 février 1785 d'une tumeur à l'estomac , il a 38 ans).

Pascal Paoli ne fait que passer à Livourne , il trouve l'exile en Angleterre il va y rester 20 ans. Rallié à la révolution française il est rappelé dans son pays. Son voyage jusqu'en Corse sera triomphale. Il est de retour en Corse en juillet 1790.  En 1792  Il va gouverner le nouveau département  au nom de la révolution  avec le titre de Lieutenant général.  Il va regretter la folie meurtrière qui s'est emparée de la révolution et prôner la tolérance.

En  février 1793 la Convention décide de conquérir le royaume de Sardaigne. Paoli est chargé d'apporter à l'armée de la révolution un contingent de 2000 hommes qu'il ne parviendra pas à réunir dans sa totalité. L'expédition est un échec, la convention va décider l'arrestation de Paoli dont les regards se tournent de plus en plus vers l'Angleterre où il s'est fait des amis durant son exil.
Paoli parvient à contrôler l'île dans son entier. Les Anglais sont intéressés par la Corse qui constituerait une base importante pour protéger leur commerce en méditerranée.

Les Anglais vont prendre pied en Corse par les armes. Une flotte de quarante navires battant pavillon britannique se présente dans le golfe de Saint-Florent le 6 février 1794 commandée par le Capitaine Nelson . L'attaque va coûter 600 hommes aux troupes françaises qui vont se replier sur Bastia   Le 5 mars les Anglais bombardent Bastia où la terreur s'installe. Bastia capitule le 22 mai les défenseurs n'ont plus ni vivres ni de munitions, ils n'ont reçu aucune aide malgré plusieurs demandes, la flotte française appareille de Toulon le jour même de l'entrée des Anglais dans Bastia. Ils vont maintenant assiéger Calvi. Le 4 juillet , Calvi  est assiégée elle ne capitulera que le 10 août. La corse est aux mains des Anglais ils ont perdu beaucoup d'hommes dans la conquête de la Corse autant par les armes que par la malaria. Nelson y a perdu un oeil.

Ils vont nommer un vice roi en écartant Paoli (il semble que pour les Anglais un vice roi doit être de naissance anglaise - ouvrage de Dorothy Carrington - création du royaume Anglo-Corse) mais c'est aussi qu' en le nommant vice roi, compte tenu de sa popularité dans l'île il en serait devenu un maître incontesté et ingouvernable.
Les Anglais vont rappeler Paoli en Angleterre pour éviter une présence gênante en Corse. Il retourne en exil définitif en Angleterre le 14 octobre 1795 et y meurt en 1807
Le 26 mars 1796 des troubles révolutionnaires éclatent en Corse, les Anglais sont déconcertés par les Corses  en juillet les patriotes corses exilés rentrent au pays aidés par Bonaparte ils vont mener la vie dure aux Anglais qui vont finir par quitter l'île. En octobre, les Anglais regroupent leurs forces et quittent l'île. Bonaparte annonce que la Corse est rentrée dans la France.
 Topo réalisé à l'aide de Wikipédia , du dossier de "Corse matin" réalisé par Jean Pierre Girolami "plongée dans le royaume anglo-corse", l'ouvrage de Dorothy Carrington - création du royaume Anglo-Corse et Les articles de la revue Hérodote.

Fiche réalisée le 06 août 2022

Document N° 175

 

Voir également
Retour à l'accueil Liste de tous les documents