La Bastille

Les premières pierres qui devaient un jour devenir La Bastille furent posée en 1370 . A l'époque de Charles 6 (1380 - 1422)  c'était le château de "La Bastille Saint Antoine". Des modifications furent apportées lorsque Henri 2 (1547 - 1559) compléta l'enceinte de défense de Paris . Un fossé de 8m de profondeur et 24m de large entourait la citadelle. Les cachots qui descendaient jusqu'à 6 m de profondeur étaient particulièrement insalubres. Les murs suintant l'eau ils favorisaient la vie de rats, crapauds et autres. En 1650 le fossé fut mis à sec ce qui améliora grandement la qualité sanitaire des cachots.

Avec Richelieu la Bastille cessa d'être une citadelle pour ne plus être qu'une prison d'état. Elle fut confiée à un Gouverneur dont le premier fut Charles Leclerc du Tremblay frère du père Joseph l'éminence grise de Richelieu. La Bastille fut une prison pour personnages importants où les prisonniers avaient le droit d'avoir des serviteurs .Etre prisonnier à la Bastille n'avait rien d'infamant  on y était envoyé par lettre de cachet, lettre très courtoise demandant à Monsieur le Gouverneur de garder la personne en détention jusqu'à nouvel ordre.

Il n'y eut jamais beaucoup de prisonniers, en moyenne, 40 sous Louis14, 43 sous Louis15 et 19 sous Louis16.

La Bastille coûtait très chère au Roi du fait du traitement du gouverneur, l'entretien des officiers, médecins, chirurgiens, apothicaires et même sage femme et la nourriture plutôt copieuse des prisonniers. Necker (ministre de Louis 16) qui avait déjà fait fermer le donjon de Vincennes préparait la démolition de la Bastille.

La prise de la Bastille.

Lorsque vint la révolution, la Bastille qui avait été un dépôt d'armes , ne contenait plus que 125 barils de poudre . La garnison commandée par Monsieur Delaunay comportait 32 suisses et 85 invalides . Du coté des défenseurs il y eu 83 morts et 88 blessés , un seul mort  ( nommé Fortuné) du coté des assaillants. Par la suite d'autres suisses furent tués ( 6 ou 7) le saccage commença et les clefs furent promenées dans toute la ville. Ce ne fut qu'au soir qu'on pensa aux prisonniers , on du défoncer les portes les clefs n'étant plus là. On en trouva 7, 4 faussaires qui étaient là depuis 2 ans et qui seront réincarcérés le lendemain, un fou qui était là à la demande de sa famille car plus confortable que l'asile psychiatrique, le comte de Solage enfermé pour inceste et un nommé Tavernier qui aurait été complice de Damiens ( qui tenta d'assassiner Louis 15.
Des brevets furent décernés aux vainqueurs de la Bastilles, 863 dont 200 pour des parisiens.
La démolition de la Bastille fut décidée, le citoyen Palloy en fut l'adjudicataire. Une partie des pierres fut utilisée pour achever le pont de la Concorde

Fiche réalisée à l'aide de l'ouvrage: Dictionnaire Historique des rues de Paris de Jacques Hillairet - éditions de minuit .

 

  Fiche réalisée le 18/12/2011

Document N° 127

PAGE D'ACCUEIL

INDEX ALPHABETIQUE LISTE DE TOUS LES DOCUMENTS