Lutte entre Robert 3 d'Artois et sa tante Mahaut
cette lutte a été popularisée par le livre "Les rois maudits" de Maurice Druon

Lorsque  Robert 2  meurt, son fils Philippe d'Artois l'a précédé dans la tombe . S'ouvre alors une succession délicate. Les héritiers sont donc sa fille Mahaut et sont petit fils Robert 3 . Ce dernier est débouté une première fois en 1309 par Philippe 4 le Bel. Robert crée alors un mouvement féodal hostile à Mahaut en 1315. Philippe le Bel meurt en 1314 Robert revient à la charge en 1318 au près de Philippe 5. La Cour des pairs  le déboute à nouveau. Lorsque Philippe 6 de Valois accède au trône en 1328, Robert est en meilleure position puisqu'il a épousé la propre sœur de Philippe 6 et l'a aidé à accéder au trône mais Mahaut meurt en 1329 et sa dernière fille Jeanne meurt la même année. Jeanne laisse une fille Jeanne de France qui est mariée au Duc Eudes 5 de Bourgogne très influent au conseil. Le 14 décembre 1330, le conseil démontre que les documents présentés par Robert qui sont sensés affirmer la préférence de Robert 2 sont des faux, c'est un crime de lèse majesté. La faussaire Jeanne de Divion est brûlée en 1331 et Robert qui s'est enfui est banni en 1332 et trouve refuge auprès du Roi d'Angleterre Edouard 3. Ce dernier prête une oreille attentive à ce baron français hostile à Philippe 6 ce qui prélude la guerre de cent ans

 

Fiche revue le 24/06/2011

Document N° 055

Retour à la page d'accueil

Liste de tous les documents